ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Devoluy > Un roi (du but) sans divertissement au petit Ferrand, descente pas de l'étoile SE

Un roi (du but) sans divertissement au petit Ferrand, descente pas de l'étoile SE ⭐

Massif : Devoluy
Départ : Le Grand Villard (épingle 1207 m) (1207 m)

Topo associé : Grand Ferrand, voie du Chourum Olympique

Sommet associé : Grand Ferrand (2758 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1600 m.
Ski : 5.2

Sortie du samedi 26 mars 2016

rob

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau temps chaud, vent du nord le matin
Etat de la route : Praticable avec '4*4' jusqu'à la cabane sinon parking au grand villard Altitude du parking :
Enneigement continu à la cabane 1515m.
Bon enneigement de printemps dans les vallons de truchière et du grand villard.
Goulotte enneigée avec passages mixtes et un peu de glace.
Face SE en excellente moquette !!

Altitude de chaussage (montée) : 1550
Altitude de déchaussage (descente) : 1515

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Gwendal, Pierre, Joëlle
Cabane Camarguier, vallon de Truchière, Col de Drouillet, Pas de l'étoile par la goulotte "un roi sans divertissement", descente SE (4.2/E4)
La règle d'or de l'alpi-buteur expérimenté stipule que "plus le réveil est matinal, le portage est long, et le poids du sac est élevé", plus la probabilité de buter augmente. Comme toute règle d'or on ne peut y transiger sans ruser...
C'est pourquoi je me croyais malin ce matin à 3h30 au réveil, ayant un peu retardé ce dernier pour réduire le risque de but...

Le plan était bien ficelé : Gwendal et ses deux acolytes partis le vendredi pour dormir à la cabane de Camarguière m'avaient vendu une piste forestière sèche et peut-être praticable en Kangoo. Il suffisait donc de monter cette piste en Kangoo pour jouer sur les 3 facteurs de but : un réveil qui pique moins, pas de portage, et un poids du sac réduit car je pourrais donner directement le second brin de 60m à Gwendal...
Las, je n'ai jamais franchi le premier virage et son tas de cailloux et de terre meuble, craignant une descente sans liquide de frein ni carter d'huile en cas de récidive plus offensive :p Il a donc fallu se résoudre à monter à pieds, et en cavalant pour rattraper le retard !

Déjà de bon matin, ça sentait le roussi. Le brouillard et des panneaux un peu fantaisistes m'ont mis dans l'ambiance, aujourd'hui ce sera la loose ;p
Pourtant, je fini par trouver la bonne cabane, et les 3 lascars prêts à en découdre. En plus, je suis à l'heure... Partis dans le brouillard, on retrouve un superbe ciel bleu peu de temps après, quelque chose serait-il en train de clocher ?

Le suspens aura été de courte durée : la face N du petit Ferrand qu'on envisageait est très sèche, on est en retard sur l'horaire, et la seconde cordée est à la peine. Vu le poids des sacs c'est facile à comprendre...

Le but est signé, maintenant on peut passer à la règle d'argent du buteur expérimenté : "toujours avoir un plan de secours, et 3 variantes du plan de secours !". On s'engage donc avec Gwendal dans la ligne de goulotte évidente en plein milieu de la face N entre l'antécime 2518 et le petit Ferrant. C'est à priori (info L. Girousse) un itinéraire nommé "Un roi sans divertissement" en référence à l’œuvre de Giono.

Très belle goulotte plutôt facile (AD/AD+, M3?, 250m), qui débute dans les conditions du jour par un ressaut de 15m en dry peu protégeable. La suite est sans encombres avec quelques ressauts mixtes ou en glace. Par contre ça se protège très mal à part de rares broches dans de la glace moyenne. Il est probablement possible de pitonner ? On a donc tout tirer à corde tendue...
L'ambiance dans la face est très belle, et l'arrivée sur la crête est superbe avec un panorama complet couvrant le Dévoluy (Pic de Bure, Obiou), Ecrins (barre des Ecrins, Sirac, Meije, Olan, ...), Vercors (Mont-aiguille, 3 becs, barrière E), Mont-blanc, ...

L'autre bonne surprise c'est la descente SE qui est en excellentes conditions avec une moquette à point pour se faire plaisir en se lâchant malgré la très forte exposition. Ça met de l'ambiance sur la première partie !!
On notera la tentative de sauver l'honneur par Gwendal, qui effectue un lancé de ski par dessus la corniche avant la descente... Raté, le ski s'arrête miraculeusement, planté sous la corniche, on ne signera qu'un but de consolation...

Car c'est la règle de platine du buteur expérimenté : "on trouve toujours un moyen de se faire plaisir en montagne ;p "

Enfin au soleil !Enfin au soleil !
Vers la tête de l'Aupet, paysage typique du DévoluyVers la tête de l'Aupet, paysage typique du Dévoluy
TruchièreTruchière
Col de DrouilletCol de Drouillet
Vers la goulotte évidente !Vers la goulotte évidente !
Une face N qui en imposeUne face N qui en impose
Premier ressaut mixtePremier ressaut mixte
Panorama 5* au sommetPanorama 5* au sommet
Pas d el'étoilePas d el'étoile
Pic de BurePic de Bure
Descente SE, un bonheur et quelle ambiance :)Descente SE, un bonheur et quelle ambiance :)
Descente SE, un bonheur et quelle ambiance :)Descente SE, un bonheur et quelle ambiance :)
Sortie de la pente SESortie de la pente SE
Le pas de l'étoile SE, un peu expo...Le pas de l'étoile SE, un peu expo...

Commentaires

Invité, le 26.03.16 21:30

Superbe !
Cette face N du Petit Ferrand en conditions en fait attendre plus d'un ! 😉

R
rob, le 26.03.16 21:34

Petite précision, on visait la face N en alpi pas à la descente à skis 😄 🤣
Il y a une belle goulotte D/D+ qui se situe à l'aplomb de l'antécime 2518 😎

Y
Yann, le 26.03.16 22:12

Belle descente 😎 😉

J
jpc, le 27.03.16 09:58

Quelle expérience ! 😄
"la seconde cordée est à la peine. Vu le poids des sacs c'est facile à comprendre" Parce qu'en plus, tu as réussi à leur faire porter tout le matos ? 😄 😉

R
rob, le 27.03.16 10:27

Ah non malheureusement on était juste très chargés 😜 (pitons, broches, friends, ....)

J
Joky, le 27.03.16 11:09

Belle référence !
Parabole laïque sur un seul thème, dont la pensée de Pascal "Un roi sans divertissement est un roi plein de misère" donne la clef : l'ennui existentiel guette les hommes, s'ils ne s'inventent pas des divertissements efficaces (critique prise sur "Babelio" sur le livre de Giono)

Cette sortie