ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Bec Charvet, Manivalerie (Écharpe SW) en boucle

Bec Charvet, Manivalerie (Écharpe SW) en boucle ⭐⭐⭐

Massif : Chartreuse
Départ : Le Baure (saint pancrasse) (1100 m)

Topo associé : Bec Charvet, Manivalerie (Écharpe SW) en boucle

Sommet associé : Bec Charvet (1738 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 800 m.
Ski : 5.1

Sortie du mercredi 09 mars 2016

JulBont

Conditions nivologiques, accès & météo

Grisailles se dissipant puis beau, froid sauf en plein soleil à 10H.
État de la route : dégagée Altitude du parking : 1100m
Manivalerie (Écharpe SW) (7H30): sur la partie haute, poudre très légère sur fond plus ou moins dense et souple, excellente. Se méfier des sluffs à chaque virage. Sous les contreforts sommitaux, des purges récentes de poudre fraîche excellente également. Dans la branche secondaire, on retrouve de vieilles boules dures sous-jacentes, bien recouverte de neige meuble. Un peu de relief donc mais on ne sent pas la sous-couche. Très bon à skier. En rive droite du torrent finale, neige froide et dense, excellente à skier. Cela rattrape la forêt très peu skiante car trop dense. *****

Lacets du Col du Baure SW: idéal pour une remonter sans brasser. Poudre froide sur fond dur et trafollé dans les couloirs d'avalanches. Passe bien en peaux mais enneigement faible pour la descente.

Col du Baure Est (10H): poudre frisette qui commence à chauffer. *****

Altitude de chaussage (montée) : 1100m
Altitude de déchaussage (descente) : 1100m

Activité avalancheuse observée : purges de poudre dans les contreforts S du Bec Charvet. Quelques sluffs dans la poudre profonde.

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu


Le Manival, vous connaissez? C'est un vallon inclassable situé à deux pas de l'agglomération Grenobloise. Il est dominé par la face Sud du Bec Charvet, l'une des plus austères et des plus pourries de Chartreuse... La vision quotidienne de cet ogre de pierre croulante haut de près de 900m me fait toujours frémir. Dès qu'il s'emplâtre de neige, j'imagine alors par quel cheminement le parcourir. Cela semble une pure folie que de le gravir en technique hivernale ou de le descendre à ski, sans parler du nombre ridiculement faible de jours dans l'année où il est en conditions.
Les récentes chutes de neige relativement basses ont bien matraquées la Chartreuse ces derniers jours. Pas plus tard qu'hier, des giboulées s'abattent sur le Bec et le couvrent de bonne poudre, dont certains pourraient en témoigner. J'ai fait un petit repérage du remplissage et du cheminement possible. Les conditions semblent optimales, le haut de la face n'étant que très peu enneigé. Eh oui! L'itinéraire convoité ne part évidemment pas du sommet, mais de son antécime Est bien marquée. Le cheminement en écharpe passe donc au pied des contreforts sommitaux. Il faudra par conséquent attaquer tôt mais aussi guetter d'éventuelles purges de poudre!
Lever à 5H, il fait froid, c'est parti pour le Baure. Départ vers 6H, -5°C, les grisailles nocturnes s'estompent tandis que je trace tranquillement jusqu'au Col homonyme. De toute manière, je ne saurais aller plus vite. Une boule au ventre, la même que celle qu'on a avant de passer un examen, témoigne de mon état de stress, ou d'excitation? Une première à vue, ça fait toujours quelque chose...
Après la promenade en forêt jusqu'à l'antécime marquant le départ, ça y est, je découvre la pente visiblement en excellentes conditions. Plus bas? On ne sait pas, il faut plonger! Quelques virages pour se chauffer et ça file tout seul dans cette poudre. La pente n'est pas extrême mais il faut soigneusement choisir son itinéraire, les risques objectifs sont nombreux et l'exposition sur certains passages bien présente. Les contreforts sommitaux sont écrasants, on se sent minuscule... Le passage de la branche principale à la branche secondaire par l'éperon les séparant est délicat, la neige reposant sur une espèce de terreau...
La partie raide est terminée, place à la partie sanglier. Le plus simple sera de longer le canal d'écoulement jalonné de barrages de rétention par sa rive droite tout en zigzagant au mieux dans la forêt dense. C'est trash mais heureusement enneigé jusqu'à la cabane forestière à 870m. C'était sport mais tout est passé à ski! Mission accomplie. La pression retombe, remplacée par un sentiment de plénitude... Plus qu'à boucler la boucle par les jolis lacets du Col du Baure, puis une petite descente en poudre frisette jusqu'au hameau avec la Dent de Crolles encore vierge en toile de fond, magnifique... Une superbe matinée! :)


Commentaires

P
philou3873, le 09.03.16 16:31

Bien joué, bel itinéraire! 🙂

neigerome, le 09.03.16 16:35

bien saisi le créneau
nous étions pas mal à en parler et lorgner dessus (nous en parlions pas plus tard que dimanche).

manu R, le 09.03.16 16:35

Queuhaaa ?! Même pas un départ du sommet puis une plongée dans la rampe ? T'as raison, on s'en fout, bien vu ton truc 🙂 , y'a fort à parier que ce sera de nouveau en conditions dans 10ans 😄 t'aurais pu enchainer avec une Dent + Gorgette, çà avait l'air pas mal du tout 😎 tu te "feignantises" je trouve 😜 😉

friz, le 09.03.16 16:51

Ouh le bon vide-ordure! Doit pas falloir trop trainer quand même

J
james75, le 09.03.16 17:01

Pour info itinéraire plusieurs fois skié par : El dentiste comme http://www.lta38.fr/article-baure-bernin-a-skis-115301070.html

S
Saintex, le 09.03.16 17:04

Très belles photos 🙂 Le Manival, un truc que je connaissais pas et que je pourrais jamais faire... 🙁
Pravouta et la prairie, c'est qd même très beau 🙂
Chaud oui mais trop de vent en fin de matinée.

neigerome, le 09.03.16 17:26

Yann sauf erreur, ce n'est pas le même itinéraire
julbont est descendu dans la combe (à partir du moment où c'est possible sous entendu pas du sommet mais de la rampe) ce qui n'est pas le cas de LT dans le lien cité

gstephan, le 09.03.16 17:26

Belle chronique d'un joli itinéraire! 😎

P
PascalC, le 09.03.16 17:45

Magnifique, l'itinéraire, les photo (encore mieux que d'hab), tout. C'est bien skitour ... 🙂

davidl, le 09.03.16 17:51

Oui, une pente qui se fait assez régulièrement. J'ai vu des traces y'à quelques années (> 2005, 2 fois). Bien joué.

JulBont, le 09.03.16 18:30

@philou: Merci! 😉
@neigerome: peut-être bien le seul créneau de la saison? 😯
@el-manu: une manivalerie, ça rassasie... Tant pis pour le déniv, l'important c'est que ce soit beau! 😎
@friz: c'est la frangine à Georgette! 😄
@Saintex: et gstephan et PascalC: Merci! Les belles conditions du jour ont bien aidé... 🙄
@DavidL: c'est le genre d'itinéraire qui devrait te plaire... 😊

J
jpc, le 09.03.16 19:33

La Manivalerie est partie à l'heure (elle, pas comme la cavalerie) ! Doit pas falloir se trouver là-dedans à la mauvaise heure 🤢 Bien vu !

P
Pedro, le 09.03.16 21:26

Joli ! Tu vas pouvoir te lancer dans la vente de cartes postales si ça continue ! 😉

M
Mickey38, le 09.03.16 23:09

J'habite au pied...
Je lorgne sur cette paroi tout les hiver...
Je ne pensais pas que ça passait...
Vivement que je puisse y poser mes spatules !
Merci pour le topo, et bravo pour la ligne ! 😉

JulBont, le 10.03.16 19:09

@jpc: j'ai juste attendu les premiers rayons sur les rochers du Bec pour la photo sympa et ensuite... Tout schuss en bas!!! 😄 En effet, fallait pas attendre davantage...
@Pedro: merci, en attendant profites en, c'est cadeau et c'est de bon cœur! 🙂
@Mickey38: va peut être falloir attendre l'année prochaine alors, ça doit déjà être moche à skier à l'heure qu'il est... 🤢

B
Boris Pivaudran, le 10.03.16 23:21

Oh pas plus tard que hier en passant sur l'autoroute cette écharpe attire mon regard "cela pourrait-il passer à skis ?".
Et bien merci d'y avoir apporté la réponse ! Belle audace ;)

Y
yougs_4, le 11.03.16 09:02

Itinéraire original et Photos toujours aussi superbes, congratulations

J
jabby, le 11.03.16 11:49

dément ! Et à vue en plus ... ça va devenir une classique 🤣

JulBont, le 11.03.16 16:01

Merci à vous 3! 😉 Pas sûr que ça devienne une classique... 🤨

Invité, le 11.03.16 20:11

J'habite dedans ... Remarquable j'y pensais l'été. Pas imaginé l'hiver.
L'été, un sentier longe ces précipices et on sent que ça peut le faire...
Bravo pour l'idée et la réalisation

Cette sortie