ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Cime du Sambuis par le mont Rond et la Combe de la Croix

Cime du Sambuis par le mont Rond et la Combe de la Croix ⭐

Massif : Belledonne
Départ : Col du Glandon (1924 m)

Topo associé : Cime du Sambuis, Versant Sud

Sommet associé : Cime du Sambuis (2734 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1600 m.
Ski : 2.3

Sortie du samedi 30 janvier 2016

veloski, PL5, Saxifragette, soise

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau lumineux en matinée puis arrivée rapide à la mi journée de la couverture nuageuse accompagnée d'un fort vent, puis nouvelle amélioration. Petite fraicheur.
Etat de la route : ras Altitude du parking : 1210 m
Enneigement discontinu sous 1720 m. Multiples déchaussages dans la Combe du Teypey, pour accéder au Mont Rond d'En Bas et dans la traversée de la forêt après le Mont Rond d'en Haut.
Plus haut sur l'itinéraire de montée, neige variable suivant les micros-orientations. Transfos en Sud - Sud-Est et neige froide en Nord. parfois un peu de croûte . Superbe passage poudreux entre 2000 et 2300 m. Au dessus de 2400 m poudre tassée.
Itinéraire de descente : Neige dure en Sud à 12h00 (nuages).
En jouant avec les orientations, on trouve de tout : de la poudre, de la croûte, de la neige dure (plus douce en partie basse).
Retour aisée sur la route du Glandon.

Pas mal de portage à la montée, mais des conditions de ski correctes dans le sens parcouru.


Altitude de chaussage (montée) : vers 1300 m, mais multiples déchaussages jusque vers 1720 m.

Altitude de déchaussage (descente) : 1210 m

Activité avalancheuse observée : aucun départ observé ce jour. Anciennes coulées en versant Sud-Est avant de rejoindre la Combe du Mont Rond.
Des plaques sont parties en versant Est entre 2500 et 2300 m.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par veloski)

La Chal - Valmaure - Combe du Tépey - Combe du Mont Rond - Cime du Sambuis - Combe de la Croix - Route du Glandon (1760 m) - La Chal
Florence nous livre le récit de cette journée :

Une fois n'est pas coutume : nous commençons la rando du jour par une descente, skis sur le sac, pour traverser les hameaux endormis de La Chal et des Moulins avant d'atteindre Valmaure, point de départ traditionnel pour la Cime du Sambuis, que Françoise et moi ne connaissons pas.

Il n'y a qu'à suivre les traces de nos guides, Christian et Pascal, et surtout la “piste”skis/raquettes grimpant dans la forêt... où la neige commence cruellement à faire défaut et oblige à plusieurs déchaussages.

L'arrivée aux chalets de Mont Rond d'en Bas nous offre une vue dégagée sur notre lointain objectif et le sentier de crête conduisant à Mont Rond d'en Haut nous fait quitter la Combe du Tépey et nous amène sur celle de Mont Rond ensoleillée et bien tracée comme il se doit ! Heureusement que Christian nous propose un itinéraire bis, poudreux de surcroît, qui nous permet de nous élever, tout en contemplant les Massifs du Mont-Blanc et de la Vanoise, avant de découvrir, un peu plus tard les Aiguilles d'Arves aux silhouettes si caractéristiques. Nous retrouvons la trace à l'approche du couloir nord et apprécions les couteaux pour venir à bout des multiples zigzags qui nous amènent à la pente finale, plus débonnaire.

De nombreux randonneurs progressent dans les pentes inférieures tandis que notre quatuor savoure le calme du sommet atteint et surtout le vaste panorama : Meije et Ecrins apparaissent derrière les Aiguilles d'Arves, les nombreux couloirs des Aiguilles de l'Argentière font bien envie ! Tour d'horizon également sur les glaciers du Mont de Lans et le Rateau, l'Etendard, le Rocher Blanc, le Pic de la Grande Valloire, le Puy Gris... tout en constatant que les nuages commencent à envahir le ciel si limpide ce matin et lors du dépeautage au pied de la paire de skis géantes du deuxième sommet, c'est le vent qui nous incite à attaquer la descente, après quelques hésitations ,toutefois, de la pente à privilégier, la neige n'ayant pas beaucoup ramolli.

Nous enchaînons les virages direction Combe de la Croix. La qualité de neige est inégale mais reste trés skiable et nous regrettons juste l'absence du soleil dans ces pentes à l'aspect sauvage, entrecoupées de ressauts rocheux.

Alors que nous parvenons au bas de la combe, le ciel s'éclaircit à nouveau et la descente sur la route enneigée du Col du Glandon se fait à vive allure avec quelques pauses pour regarder les pentes sud est descendant du Planard, aux allures printanières, compte tenu des coulées et de la rareté du manteau neigeux pour nombre de couloirs. Quelques chamois en profitent pour brouter tranquillement tandis que nous reprenons la “route” et atteignons sans encombres le point de départ, heureux de cette (re)découverte de la Cime du Sambuis, en compagnie bien amicale. Il faudra revenir dans le secteur... avec plus de neige et un soleil moins capricieux !

Du Mont Rond d'en Bas, vue sur notre objectif.
Du Mont Rond d'en Bas, vue sur notre objectif.
1720m, sortie de la forêt et enneigement continu.
1720m, sortie de la forêt et enneigement continu.
Une fois n'est pas coutume : nous suivons la trace.
Une fois n'est pas coutume : nous suivons la trace.
Des coulées en versant SE.
Des coulées en versant SE.
Combe du Mont Rond.
Combe du Mont Rond.
A nous le traçage !
A nous le traçage !
Belle neige entre 2000 et 2300 m.
Belle neige entre 2000 et 2300 m.
Plateau vers 2300 m.
Plateau vers 2300 m.
Un cadre magnifique.
Un cadre magnifique.
Montée versant Est avant de rejoindre le couloir Nord.
Montée versant Est avant de rejoindre le couloir Nord.
Nous rejoignons le couloir Nord.
Nous rejoignons le couloir Nord.
Couloir Nord tracé les jours précédents.
Couloir Nord tracé les jours précédents.
Florence dans la partie haute.
Florence dans la partie haute.
Françoise découvre le secteur.
Françoise découvre le secteur.
Le sommet est proche.
Le sommet est proche.
Le Bec d'Arguille vu du sommet 2734 m.
Le Bec d'Arguille vu du sommet 2734 m.
Les Aiguilles de l'Argentière et le Rocher Blanc.
Les Aiguilles de l'Argentière et le Rocher Blanc.
Pascal au sommet 2727 m.
Pascal au sommet 2727 m.
En haut, nous avons préféré la poudre du versant Est à la neige dure de la face Sud.
En haut, nous avons préféré la poudre du versant Est à la neige dure de la face Sud.
Courte traversée pour retour en face Sud.
Courte traversée pour retour en face Sud.
Nous jouons avec les reliefs.
Nous jouons avec les reliefs.
Nous rejoignons la route du Glandon sous l'épingle 1766 m.
Nous rejoignons la route du Glandon sous l'épingle 1766 m.
Vallée du Glandon, un retour bien sympathique.
Vallée du Glandon, un retour bien sympathique.

Commentaires

P
p1p1, le 31.01.16 07:59

Salut Christian,
Pour une fois on aurait pu se croiser 😉 Belle montagne cette Sambuis qui permet en plus différentes variantes.
Au plaisir de te croiser cette saison (j'inclus évidemment Florence que je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer). 😎

V
veloski, le 31.01.16 09:49

Salut Olivier,
Pas encore pour cette fois ! 😉
Nous nous sommes contentés d'une traversée N-S, bien loin de tes 4000 et quelques mètres de D+, en compagnie de l'ami Romu. 😊

P
PL5, le 31.01.16 15:16

Salut Olivier, bien loin de vos 4000, bravo en tout cas ! Mais on c'est bien fait plaisir aussi sur cette Sambuis
Et puis au moins on a finit de bonne heure 😉 ce qui m'a permis de faire 50 Km de VTT ce matin 😎
et toi, avait tu les jambes pour rouler ce matin 😜

Cette sortie