ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Rocher de l'Homme, combe Nord de l'Epaule Ouest

Rocher de l'Homme, combe Nord de l'Epaule Ouest

Massif : Belledonne
Départ : Prabert (1088 m)

Topo associé : Rocher de l'Homme, combe Nord de l'Epaule Ouest

Sommet associé : Rocher de l'Homme (2755 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1600 m.
Ski : 3.3

Sortie du lundi 02 avril 2007

jibou, any, davidg

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau, doux
Etat de la route : ras Altitude du parking : 1250
Conditions de neige : De la neige à partir du pont de la Beta pour monter, mais trop de cailloux pour descendre. Bien regelé le matin. Beaucoup de boules dans le cirque du lac de Crop. Poudreuse lourde sous le col de la mine de fer.
Croutée en haut sur le haut de la face nord poudreuse bonne à skier sur le bas .

Altitude de chaussage (montée) : 1250
Altitude de déchaussage (descente) : 1300

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par jibou)


Parti sans objectif précis, je me suis laissé entrainer par une bonne trace vers la mine de fer. Comme elle continuait vers le Rocher de l'Homme j'y suis allé aussi. J'ai rejoint Annie et son anglais patient (David). On a fini à pieds , pour éviter une zone plaquée à la sortie.
Le début de la descente était bien cartonné mais le bas un vrais régal.
Il reste encore des lambeaux de poudreuse jusqu'au lac bleu; Ensuite c'est de la bonne soupe transformée jusqu'en bas, assez agréable à skier jusqu'au border cross. On a déchaussé après la traversée avant le chemin raide.
Content d'avoir rencontré Annie, transfuge de bivouac mais "vieillle "copine de travail.


Commentaires

Invité, le 02.04.07 18:14

Question de béotien: pouquoi enlever les skis quand on pense qu'il y a une plaque? Demon point de vue, marcher augmente la pression sur le plaque, par contre je ne met pas de lanières.
Si tu as une explication merci de nous en informer.

J
jibou, le 02.04.07 19:16

Parcequ'on est monté droit dans la pente contre les rochers. En ski on aurait du couper une pente qui nous paraissait suspecte. Trace à pieds versus trace à ski la théorie est maitenant plus discutée qu'il y a quelques années en fonction du profil!
Lire les articles de l'anena.

B
Bab, le 02.04.07 19:37

J'ajouterai, pour avoir remonté cette même pente (alors vierge de traces) la semaine derniere que j'ai egalement posé les skis pour doutes de plaques. Pour le coup tu peux passer contre les rochers puis sur une echine neigeuse où le risque de plaques est nul si tu reste sur le faîte de l'échine. Cela permet de ne pas poser les pieds (et les skis a fortiori) dans la combe plaquée. Maintenant je n'appliquerai pas cette thechnique en remontant un fond de combe à pied si je soupçonne une plaque : dans ce cas, changement d'itineraire ou demi tour.

Invité, le 04.04.07 18:10

Bravo David , en plus il y a la musique !

Cette sortie