ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ortles > Raid ans le massif de l'Ortles

Raid ans le massif de l'Ortles

Massif : Ortles
Départ : refuge Cesare Branca (2487 m)

Topo associé : Monte Pasquale, Par le Val Rosole

Sommet associé : Monte Pasquale (3553 m)

Orientation : S

Dénivelé : 5250 m.
Ski : 2.3

Sortie du vendredi 20 mars 2015

pat

Conditions nivologiques, accès & météo

J1 - Brouillard et éclaircies J2 - Neige et brouillard J3 - Brouillard très épais J4 à J6 - Très beau temps frais le matin et doux l'après midi avec très peu de vent
Etat de la route : Dégagée Altitude du parking : 1860
Le massif est peu mais suffisamment enneigé, le fonds est dur (souvent grain fin), nous avons eu 10cm de neige fraîche le deuxième jour. Au cours des 3 derniers jours, la neige à l'ombre restait légère et au soleil, elle transformait.
Bonnes conditions générales

Altitude de chaussage (montée) : 2.500m
Altitude de déchaussage (descente) : 1.860 m

Activité avalancheuse observée : Néant

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Kat et Patrick
Sulden >>> Colle del Madriccio >>> Zuffalhütte >>> Mertelerhütte >>> refuge Casati >>> Refuge Pizzini >>>Palle Rosse>>> refuge Branca>>>Palon de la Mare>>>refuge Branca>>>Colle del Pasquale>>>refuge Casati>>>Suldenspitze>>>Sulden
2015-03-15-Raid massif de l'Ortles J1

Le Massif de l'Ortles est coincé entre les massifs Suisse de Bernina, Autrichien du tirol et Italien des Dolomites et de l'Adamello. La partie Nord a été annexée par l'Italie à la fin de la Grande Guerre et ce qui est le plus curieux, c'est que vous êtes en Italie mais ça ne parle qu'Autrichien.

Après moultes tumultes sur la route (erreurs, cols fermés...) nous arrivons dans cette petite station de Sulden au bout de 9 heures de route à 15h45..... interminable !!!
Nous abandonnons la voiture sur ce qui nous semble un arking et courrons au téléphérique avant que celui ci ferme. Nous prenons nos tickets sous l'oeil interrogatif des employés nous voyant partir bien tard, surtout que les télésièges au dessus du téléphérique sont déjà fermés nous obligeant à monter 600m en peaux pour basculer sur la vallée d'à côté et atteindre le refuge Zuffal.

Nous montons donc sur les pistes, au milieu des dameuses pour atteindre le Passo del Madriccio 3.146m, la luminosité baisse et un vent fort et froid nous y attend. Nous dépeautons rapidement et plongeons dans le Madritchtal sans attendre. L'enneigement du secteur est faible pour la saison mais suffisant, nous rejoignons sans encombre la Zufallhütte juste avant la nuit et pile poil pour l'heure du repas avec un accueil chaleureux du gardien. Ce fut le premier des repas pantagruéliques de ce raid, vive l'Italie et son sens de l’accueil même si là ça nous rappelle surtout l' Autriche.

2015-03-16-Raid massif de l'Ortles J2

Après une nuit bruyante (le refuge est complet) mais confortable, nous allons au petit dej qui lui est un modèle du genre, dehors il neige et vente, ce matin nous ne serons pas pressés de sortir.

Nous sortons sur le coup des 10h pour rejoindre le deuxième refuge de ce périple, nous suivons tranquillement la trace faite par les groupes précédents alors que le temps semblait s'améliorer (juste une impression). 1h30 plus tard, nous sommes à la Martellerhütte où là Peter le sympatique gardien, tape dans l’œil de Kat qui en rêvera toute la semaine.
Refuge superbe et confortable avec là aussi une nourriture de qualité (à conseiller).

2015-03-17-Raid massif de l'Ortles J3

Au lever le temps est toujours aussi bouché et après un super petit dej, c'est encore dans le brouillard que nous quittons cet havre de paix et de confort pour traverser sur la vallée di Cedec et rejoindre le refuge Pizzini.

C'est le début d'une journée au GPS (préparée avec minutie la veille au soir) sur de grand glaciers avec une visibilité très réduite, nous somme trois groupes, 2 groupes avec guide et nous qui nous relayons pour faire la trace dans cette purée de poids.

Nous remontons le Zuffalferner jusqu'au refuge Casati,les groupes guidés arrenterons au refuge pour une pause pendant que nous continuons et prenons un col entre le refuge et la Suldenspitze pour basculer sur le refuge Pizzini. La descente est raide (40°) et soutenue sur 350m de dénivelé, avec un jour blanc nous empêchant de voir le relief (Bravo Kat tu as maîtrisé car là la chute était interdite). Nous arrivons en début d'après midi au refuge où nous prenons nos quartiers et prenons une bonne bière en casse croûtant.

Le refuge Pizzini s’avérera le moins confortable des refuges sur ce raid, mauvaise literie, salle commune froide et difficile à chauffer, par contre la nourriture est de qualité.

2015-03-18-Raid massif de l'Ortles J4

Ce matin, le soleil est de retour, nous pouvons enfin découvrir ce terrain de jeu magnifique que nous n'avons vu jusque là que dans le brouillard.

Le rituel des matins fait (refaire les sacs, petit dej et autres ablutions...) nous décidons de skier versant soleil sous le géant des lieux, le Gran Zebru 3.851m, nous remontons des combes douces et ensoleillée jusqu'à l'antécime de la Pale Rosse 3.401m, la douceur des températures et le peu de vent fait que nous prenons le temps d'admirer ces paysages inconnus avnt d'entamer une belle descente entre poudre sur fonds dur et neige transformée jusqu'au refuge où nous faisons une pause avant de continuer la descente jusqu'à Forni.

Nous remontons en début d'après midi au refuge qui nous accueillera pour les 2 jours à venir, le refuge Branca, situé dans un cirque glaciaire magnifique e à partir duquel, il y a un grand nombre de courses possibles.

Le refuge est bondé mais confortable et toujours avec une nourriture abondante et de qualité.

2015-03-15-Raid massif de l'Ortles J5

Ce matin il fait toujours beau, après avoir allégé les sacs, nous redormons ici ce soir, et pris un bon petit dej, nous voilà parti pour le Palon De La mare 3.705m.

La veille, nous avions admiré la superbe trace partant en direction de ce sommet sans faire attention que l'itinéraire passe un peu plus bas (eh oui quand on n'est pas dans le brouillard, on se perd !!!), bilan 100m de dénivelé de trop à redescendre afin de prendre le bon itinéraire qui remonte d'abord des vallons raides puis un grand glacier (bordé de vestiges de la première guerre mondiale) qui nous pose sous la dernière pente que je gravirai en crampons avec les skis sur le sac, car j'ai oublié les couteaux :-( .

Une belle arête nous pose au sommet d'où le 360° est magnifique, la vue va de la Bernina à l'ouest, le Silvretta et l'Oestal au Nord, les Dolomites à l'Est et le massif de l'Adamello au Sud. Tous ces sommets inconnus donnent de suite des idées de reviens y.

La descente est ludique et sur différentes qualités de neige toujours bien skiante, avec une pause au milieu pour laisser décailler la neige et admirer ces paysages splendides.

De retour au refuge en début d'après midi, une petite bière en terrasse au soleil puis après midi au soleil afin de peaufiner le bronzage lol, encore un superbe repas puis au lit. Demain nous avons décider d'écourter le raid d'une journée car le mauvais temps arrive samedi.

2015-03-20-Raid massif de l'Ortles J6

Toujours beau ce matin et plus frais, peut être l'effet de l'éclipse solaire de la journée. Nous repartons de ce beau refuge pour rejoindre le point de départ de notre rais, Sulden.

Nous remontons le beau Val di Rosole en direction du col du Pascquale 3.423m dont je remonterai les 250 derniers mètres en crampons (pas de couteaux oblige car la neige ne décaille presque pas malgré l'orientation Est).

La descente versant Nord est splendide, dans un vrai décor glaciaire fait de séracs et de crevasses, le tout avec une neige déjà un peu serrée mais encore froide. Le départ un peu raide et exposé puis de belles pentes bien skiable nous pose au pied de la deuxième montée.

Une petite pause puis nous remontons les pentes d'abord douces en ski puis plus raides en crampons jusqu'au refuge Casati 3.256m en passant au milieu des vestiges de la grande guerre (réseaux de barbelés, restes de casemates...) ils n'ont pas du s’amuser par ici. Nous passons le refuge et montons à notre dernier somment, la Suldenspitze ou Cima di Solda 3.376m ou nous resterons un bon moment au soleil sans vent à admirer une dernière fois le paysage avant de plonger dans les neiges froides du versant nord où une belle descente glaciaire nous pose sur les piste de Sulden qu'il ne nous restera plus qu'à descendre pour retrouver la voiture.

A la station, les températures sont douces et agréables et c'est en terrasse que nous prenons la dernière bière avant de reprendre la voiture pour cette fois 7H de route sans se tromper.

Une chose est sûr je retournerai dans ce massif tant les possibilités sont grandes.

Merci à Kat et Patrick pour m'avoir accompagné dans ces contrées lointaines.

Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 3Jour 3
Jour 3Jour 3
Jour 3Jour 3
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 1Jour 1
Jour 1Jour 1
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 2Jour 2
Jour 3Jour 3
Jour 3Jour 3
Jour 3Jour 3
Jour 3Jour 3
Jour 3Jour 3
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 4Jour 4
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 5Jour 5
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6
Jour 6Jour 6

Commentaires

Cette sortie