ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Canigó - Catalogne Est > Pic des Sept Hommes

Pic des Sept Hommes

Massif : Canigó - Catalogne Est
Départ : Parking du Col de Jou (1125 m)

Topo associé : Pic des sept hommes, Col des Boucacers

Sommet associé : Pic des sept hommes (2651 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 1550 m.
Ski : 1.3

Sortie du mercredi 12 février 2014

Esteban30

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau et sans tram'...
Etat de la route : hélàs, noire ! Altitude du parking : 1125 au col de Jou
Altitude de chaussage (montée) : 1510
Altitude de déchaussage (descente) : 1610

Activité avalancheuse observée : Quelques corniche dans les ravins surplombant la Llipodère

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Col de Jou1125NW8h30Pas de neige
Le Randé1500NE9h450/15DureOuf ! on peut peauter !
La Llipodère1900NE11h4510/100Poudre tassée
Bas de la solane2100SW12h202/50Dure
Crêtes2350S13hGeléevoire vitrifiée

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Montée par la solane SW-S au nord du point 2009, après la cabane de la Llipodère
J'avais envie de découvrir le massif du Canigou à skis depuis longtemps (surtout depuis que j'habite le Conflent) mais les départs bas et lointains des cimes me freinaient un peu.

Aujourd'hui, j'ai craqué, je n'ai même pas attendu la neige fraîche. J'ai donc posé mon petit van au col de Jou, direction Pic des Sept hommes. Un itinéraire facile et pas exposé, histoire de découvrir les conditions d'enneigement du massif et de pas se mettre la rate au court bouillon sur une rando solitaire.

J'avoue qu'arrivé au col de Jou (1125) à 8h ce matin, sans neige (évidemment) et sans âmes qui vivent, j'ai eu un doute. Puis l'envie simplement de se balader l'a emporté. Me v'là parti, skis sur le sac pour au moins 400m (den+) de portage. Deux jolis isards m'accueillent dans les bois et rien qu'avec ça, la motiv' est démultipliée, foulant de mes bottes les lacets du GR10.

Je peaute à 1510 au Randé, hi-ha !... sur une neige dure sinon gelée, parsemées de cailloux. C'est peu de temps avant le refuge de Mariailles (1700m) que la neige est vraiment présente. Je suis comblé, sinon ému, de me retrouver au coeur de ce massif, observant déjà le 7 hommes, puis le Quazémi, la porteille de Valmanya, la naissance du cirque des gourgs de Cady...

Sur la route du Pla Guillem, j'observe les possibiltés de descente du 7 Hommes : ravin éponyme, différentes solanes, autres ravins espérant en trouver un N ou NO en conditions... Mouais, pas terrible, l'enneigement n'est pas des plus favorables. Je verrai plus tard, direction le sommet.
J'opte pour couper par le ravin des Boucacers, les crêtes du Pla Guillem étant sans doute pelées et surtout plus loins.
Je coupe même avant le ravin Boucacers qui parait pauvre en neige sur le haut, je grimpe pleine pente au-dessus du ravin au nord du point 2009, le long de la Llipodère. Bon choix, ça passe très bien. Je mettrai les couteaux à partir de 2300m puis finirai en portant, le peu qui reste sur les crêtes est soufflée, cartonnée et surtout verglacée. (Tiens, 1/2heure avant d'y être moi-même, un skieur passe en crampons et traverse le haut du ravin des Boucacers.. m'a-t-il vu?.....il disparaît, en direction du Pla Guillem).

Depuis le sommet, je vois au loin 2 traces de descente venant du Pic du Canigou et passant devant Arago : ça me fait envie. La prochaine p-être ? un motivé??

Jolie descente, finalement par l'itinéraire de montée, zigzaguant de-ci de-là pour trouver la meilleure transfo du coin. Finalement, une pente S-SO à 14h, c'était pas mal !

Ce qui n'est pas mal aussi, c'est le bilan carbone de cette sortie : seulement 30km de gasoil brûlé pour la journée. ça fait plaisir !

Panorama : sur le massif du CanigouPanorama : sur le massif du Canigou
Panorama : Le conflent...Panorama : Le conflent...
GR10 déneigé... : une bonne dose de portage !GR10 déneigé... : une bonne dose de portage !
Skis cailloux ? : la prochaine fois, je mets les basquettes !Skis cailloux ? : la prochaine fois, je mets les basquettes !
Lueur d'espoir : et dieu inventa la neige....Lueur d'espoir : et dieu inventa la neige....
Alleluïa ! : Quel bonheur d'être là !Alleluïa ! : Quel bonheur d'être là !
Piaf : Mésange noire... à 2150m..Piaf : Mésange noire... à 2150m..

Commentaires

Invité, le 13.02.14 09:28

Certainement pas le plus fréquenté des itinéraires mais un endroit superbe!! Vu du sommet comment te paraissaient les conditions de descentes sur les estables?

T
taramont, le 13.02.14 10:16

merci pour le dépaysement et pour cette adorable mésange

E
Esteban30, le 13.02.14 10:42

Les Estables ??.... 😯
Je n'ai pas observé dans le détail cette partie car je ne suis pas allé sur le vrai sommet du Pic des Sept Hommes, je me suis posé sur la pointe (2645) 🤭 juste avant la ligne de crête venant du Col des Boucacers. Au vue des autres pentes sud donnant sur le Vallespir, entre le vent et le doux climat "ibérique", c'est très pauvre en neige et riche en cailloux... mais je me trompe p-être...
C'était pas le profil le plus motivant pour moi. Par contre la descente des Bassibes a l'air intéressante à faire à 2, un motivé?), sinon les solanes de Cady ou du Quazémi... 🙂

T
tucco, le 13.02.14 14:16

" Ce massif un peu marginal se prête relativement mal au ski de montagne : la neige est rarement propice, les chemins barrés d'arbres renversés ...." extrait de Raids en Ski - Roger Granoux ( CAF Paris ) année 1972 . Toujours d'actualité cette remarque n'est ce pas ? pire aujourd'hui puisque nos chers élus et l'ONF nous font partir de bien trop bas 😡 restriction budgétaire sous couvert du principe de protection de l'environnement ou de sécurité 🤭 en tout cas belle motivation .

E
Esteban30, le 13.02.14 15:15

Eh bien, Jacques, sans vouloir me faire l'avocat du diable, je suis mitigé sur ce point-là 😯

Car, oui, comme toi, je regrettais l'isolement de ce site et pestais secrètement sur les politiques conservatoires qui "m'en interdisaient" l'accès. 😡
Cependant, et c'est ce qui m'a motivé pour envisager une telle escapade : qu'est-ce que 400m de deniv en plus (pour nous qui nous réjouissons depuis toujours à parcourir les montagnes) ? 😄 Certes, quand je fais une journée entre 1500 et 2000m D+ , je les descends aussi en skis 😄 . Mais, finalement ma traversée de la forêt m'a permis de découvrir cette partie que je n'avais jamais parcouru (puisque l'été nous pouvons y monter en voiture) et de me connecter avec sa nature d'une manière plus contemplative que quand je descends skis aux pieds.... J'y ai croisé des isards de près, ce qui arrive de moins en moins en Capcir, et j'ai vu des centaines de traces d'autres rupicapra et autres cerfs, biches, renards, écureuils... et pour la plupart c'étaient des traces du jour, c'est dire la richesse de sa faune ..... et par conséquent l'intérêt de ses interdictions. 🙄

Finalement, le Canigou reste sauvage et ce qui en fait son charme. Cela ne décourage pas tout le monde et j'ai constaté que je n'étais pas le seul (en semaine, même si c'est un mercredi). 😎

Quant aux arbres, depuis 1972 le massif des Madres (cf sortie du 7/02) a, pour moi, remporté la palme. Les pistes du Canigou en sont dépourvues ou p-être celle du GR10 entre Mariailles et le Roc de Cady que je n'ai pas utilisé récemment.

Pour conclure, il y a une volonté d'isoler le Canigou du tourisme de masse que ce soit en été et encore plus en hiver, cela sert peut-être les intérêts particuliers de certains, avec la raison principale de protection environnementale. On dirait que ça fonctionne. Quant aux Homo Sapiens Sapiens Skitourus Endurantum, ils en seront ravis ! 😉

T
tucco, le 14.02.14 08:12

Entre la promotion touristique outrancière organisée par le CG des PO avec une surfréquentation estivale ( sans parler des feux de la St Jean ) et le néant hivernal il y a un juste milieu . Si on désire vraiment protéger le Canigou sans en faire un objet de valorisation politique, il suffit de fermer tous les accès auto .
Je ne pense pas que le cerf colonise le massif .

E
Esteban30, le 14.02.14 09:08

Il n'y a pas de cerfs d'après toi ?

Invité, le 20.02.14 23:53

J'adore les principes qui ont gouverné cette sortie,
la légère frustration du moins de ski,
manifestement compensé par la joie d'évoluer dans un endroit préservé.
Merci

E
Esteban30, le 21.02.14 07:43

eh eh , moi aussi ! 😜
Hâte d'y retourner d'ailleurs !

Cette sortie