ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Le Chapeau Rouge, par le Saut du Laire

Le Chapeau Rouge, par le Saut du Laire

Massif : Ecrins
Départ : Prapic (1550 m)

Topo associé : Le Chapeau Rouge, par le Saut du Laire

Sommet associé : Le Chapeau Rouge (2683 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1150 m.
Ski : 2.1

Sortie du samedi 18 janvier 2014

Em42

Conditions nivologiques, accès & météo

Nuageux, plafond à 2800m puis à 2000m
Etat de la route : Enneigée, glacée Altitude du parking : 1550m

Altitude de chaussage (montée) : 1550m
Altitude de déchaussage (descente) : 1550m

Activité avalancheuse observée : D'énormes avalanches de fonte sont parties sous 2000m hier parfois jusqu'au sol, rendant l'aller et le retour acrobatique dans le vallon du Laire. On a entendu de nombreux départs naturels et artificiels (Orcières) autour de nous. La combe semblait stable mais pente faible et visibilité assez réduite...

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Prapic1550N8h005/50Poudre lourdeNeige humide au départ
Saut du Laire1900mN9h0010/ ??PoudreNeige un peu collante
Combe Sommitale2683mS12h50 à 70 / ?? PoudrePoudre parfois travaillée par le vent, gros volume de neige mobilisable

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Classique
Un départ de Prapic en direction du Saut de Laire, c'est long, c'est plat...
Ajouter à ça, d'énormes dépôts d'avalanche au fond du vallon et voilà comment passer d'une sortie Pépère à un calvaire...

Arrivée au Saut du Laire, ca s'améliore. La neige devient plus légère et il n'y a plus de dépôts d'avalanche. La neige a été travaillée par le vent sur les crêtes. Le vallon du Chapeau rouge semble cependant avoir été relativement protégé et c'est une neige poudreuse assez légère qui nous attend.

Malheureusement la visibilité réduite ne nous permettra pas d'en profiter pleinement. Bref, on a pris l'air.


Commentaires

T
topferman, le 18.01.14 20:37

En bref, quand les spatules démangent par risque 4 voilà ce qu'on peut faire ! toujours bon d'être en montagne ! une bonne journée : le ski de rando c pas toujours à poil au soleil, dans la poudre ! mais c bon quand même !

D
DomDan34, le 20.01.14 09:22

@topferman
les "dépôts d'avalanche au fond du vallon", ne sont ils pas tombés par risque 4 ? étant dans le 34 (et le 15) et pas dans le 05 je n'ai pas suivi le BRA ces jours-ci… il y a eu risque 5? selon les détail du "risque4", je ne vais pas au saut du Laïre.

Invité, le 20.01.14 11:18

Je ne sais pas vraiment, en tous les cas, il ne restait plus grand chose à faire tomber quand on est passé. et à priori c'est le soleil qui as fait coulé le tout.

Invité, le 20.01.14 11:19

ce que je sais c'est que c’était 4 quand on y est allé, sans doute plus le lendemain.

D
DomDan34, le 20.01.14 12:59

mon commentaire était essentiellement: ce n'est pas parce que c'est risque 4 qu'on peut y aller… au contraire, c'est par risque 4 que les avalanches sont tombées, jusqu'à recouvrir le chemin du Saut du Laïre (d'après mes dernières infos ce n'est pas passé à risque 5).

Invité, le 20.01.14 14:12

Salut DomDan,

Effectivement tout à coulé par risque 4, la veille de notre sortie. Ces avalanches ont recouvert le chemin de montée avec des dépôts assez volumineux.

Nous avons observé une neige lourde surement partie suite à l'humidification du manteau neigeux soit par la pluie, soit par le soleil (plus probable).

Mais effectivement, le chemin d'accès au saut de Laire est sous des pentes raides et des coulées peuvent partir.

Quand nous sommes passés, toute la face avait coulé, du coup, on ne risquait plus grand chose jusqu'au saut (départ jusqu'au sol)....

Emeric;

T
topferman, le 20.01.14 22:37

salut dom, merci pour ton avis, c'est toujours intéressant de confronter les visions. tu as raison de nuancer mes propos initiaux.

D
DomDan34, le 21.01.14 08:43

(moi c'est Dan, Dom est presque toujours avec moi)
En effet, mon propos concernait la lecture du bulletin: le niveau de risque est une chose (à prendre en compte évidemment), le détail du bulletin est très important aussi, ce qui permet de moduler le chiffre brut… et la "lecture" de la montagne aussi. Ce que vous avez fait, mais ton premier message pourrait laisser penser aux personnes peu compétentes qu'on peut se lancer dans le vallon sans plus réfléchir. Il y a d'autres courses moins exposées dans le secteur, pas plus fréquentées, et souvent en poudre... 😉

Invité, le 21.01.14 16:52

je te rejoins. pour la culture, de quelles courses parles tu ?

Invité, le 21.01.14 16:56

je ne connais pas encore très bien les alpes du sud (mais plus ce qui est autour de grenoble)

Cette sortie