ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Hold-up à l'ancienne au Glandon

Hold-up à l'ancienne au Glandon

Massif : Belledonne
Départ : Col du Glandon (1924 m)

Topo associé : Cime du Sambuis, Versant Sud

Sommet associé : Cime du Sambuis (2734 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1650 m.
Ski : 2.3

Sortie du lundi 16 décembre 2013

Etienne-H-

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau
Etat de la route : barrière franchissable à la Chal et route interdite enneigée ensuite, selon confiance du conducteur ... Altitude du parking : 1560
Grosso modo:
Versant S: transformée si suffisament raide, avec même des pénitents horizontaux (gaufrette) en haut de la face S. Dès que la pente est moins inclinée, poudre tassée et transitions courtes croutées.
Versant N de la Brèche de Cos: toute la pente d'accès et le cône en vieille neige déstructurée type sucre semoule, à densité croissante vers le fond: excellent ski. Les 50m du haut en neige froide tassée ferme avec un grip fabuleux.

Risque de touchettes faible mais pas exclu , assez prévisible (au niveau de zones de transitions ou faiblement enneigées du versant S).
2 micro déchaussage afin d'optimiser la travsersée de retour pour retrouver la route du col assez haut.

Altitude de chaussage (montée) : 1560
Altitude de déchaussage (descente) : 1560



[Message de la modération] Merci de compléter les conditions de neige

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Sapey d'en Haut / Plan des 3 Eaux / Sambuis face S/Plan des 3 Eaux/ Breche Orientale de Cos: couloir N
Profitant de l'info route, permettant un accès élevé, je me faufile dans le plus beau vallon de Belledonne, les Aiguilles de l'Argentière rehaussant le caratère alpin des lieux. Presque 3 semaines après la dernière chute de neige, seulement 4 traces sillonnent le vallon de la Croix.
Une première étape pour bronzer tranquillement dans les pentes douces de la face S du Sambuis, savourant une vue étendue et fantastique au sommet (merci l'anticyclone mais bientôt bye bye, alors on profite).
Seconde étape en face dans les Petites Aiguilles, qui ont de l'allure sous cette lumière de solstice et paraissent soudain moins petites. Plutôt parti pour traverser une brèche en traversée, la surprise du jour est une neige non soufflée jusqu'en haut. L'indication d'une descente dans le frigo est posée: elle est donc executée sans délai.
Les lumières au retour sont encore magnifiques, avec Vladimir Horowitz dans le poste c'est à pleurer.

Faces N : Aiguilles de l'ArgentièreFaces N : Aiguilles de l'Argentière
Aiguilles de l'Argentière : Un air de vraies petites montagnesAiguilles de l'Argentière : Un air de vraies petites montagnes
Un oeil vers le Rocher Blanc : Les pénitents de la face SUn oeil vers le Rocher Blanc : Les pénitents de la face S
Le Sud : les Rousses se dévoilentLe Sud : les Rousses se dévoilent
Vers le Nord : Les stations commencent à flipper et tirer la tronche. Derrière le Mont Blanc et le Cervin s'en tapent.Vers le Nord : Les stations commencent à flipper et tirer la tronche. Derrière le Mont Blanc et le Cervin s'en tapent.
Vers l'Ouest : La cuvette Greunobloise et le sillon rhodanien toussent sous les particules fines. Le Mézenc émerge et respire mieux.Vers l'Ouest : La cuvette Greunobloise et le sillon rhodanien toussent sous les particules fines. Le Mézenc émerge et respire mieux.
Breche Orientale de Cos : Couloir NBreche Orientale de Cos : Couloir N
Arguille et Sambuis : L'ombre des Aiguilles, comme une maréeArguille et Sambuis : L'ombre des Aiguilles, comme une marée
Pentes N de Cos : Grandes pentes, grand skiPentes N de Cos : Grandes pentes, grand ski
Brèche Orientale de Cos : Dernier regard sur Grand MaisonBrèche Orientale de Cos : Dernier regard sur Grand Maison
La Croix : Coup de Sabre du PinioletLa Croix : Coup de Sabre du Piniolet
Belledonne s'endort : dernières lueurs diurnes avant la pleine luneBelledonne s'endort : dernières lueurs diurnes avant la pleine lune

Commentaires

Invité, le 18.12.13 13:18

Bonjour et bien joué !
Pour l'info route, c'est quoi le filon ?

Invité, le 18.12.13 13:58

Vraiment belle sortie !
Excellent le commentaire, avec le final Horowitz 🙄

M
Mick, le 18.12.13 15:08

Classe les photos ! Et puis un sommet d'où l'on voit le Mézenc, c'est forcément un beau sommet 🙂
Sinon, Horowitz j'adore, mais quel morceau était-ce ?

Invité, le 18.12.13 19:09

Superbe, j'adore l'ambiance des pentes nord de la brèche de cos. Visité en crampons mais pas encore skié.
C'est un bon plan de début et de fin de saison, neige froide garantie !!

E
Etienne-H-, le 18.12.13 22:03

Pour l'info route, c'est du bouche à oreille avec des collègues locaux.
Mick, j'ai retenu une sonate de Clementi et le classissime final de la 11° sonate pour piano de Mozart (des enregistrements au Carnegie Hall), faudrait que je recherche pour le reste 🙂

M
Mick, le 18.12.13 23:01

Ah c'est clair que les live du Carnagie hall sont vraiment déments surtout ceux de 1965 et 77 !

Invité, le 19.12.13 00:47

Merci Etienne pour ce récit et ce voyage...

Une sortie comme celle-la justifie à elle seule l'existence de ski-tour.
Bravo.

P
PascalC, le 19.12.13 09:04

Ben voila, tu va finir par me faire regretter de n'avoir pas skié depuis 2 semaines ... 🙁
Mais bon, peut pas tout faire, pas grave.
En tout cas, belle idée, belle photo, bien class 🙂

T
taramont, le 19.12.13 23:51

magnifiques photos ! la quintessence de Belledonne est là (mais pourquoi hold up "à l'ancienne" ?)

E
Etienne-H-, le 20.12.13 09:32

Hold-up -> http://www.skitour.fr/dico/hold-up
"A l'ancienne": parce que le terme a beaucoup été utilisé au début sur le site, popularisé voire galvaudé par le désormais discret De#NIS# 😄 . Il est presque tombé en désuétude, donc il s'agit d'un clin d'oeil, renforcé par le côté "effraction" de la barrière.
Et sinon merci pour les petits com' sympas ! 😊

Cette sortie