ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Pic de Barlet, Couloirs E et NE

Pic de Barlet, Couloirs E et NE

Massif : Belledonne
Départ : Prabert (1088 m)

Topo associé : Pic de Barlet, Couloirs E et NE

Sommet associé : Pic de Barlet (2306 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1250 m.
Ski : 4.1

Sortie du samedi 10 février 2007

rob, AnneCe, Sonic, Yann

Conditions nivologiques, accès & météo

De la neige fine mais régulière de haut en bas. A la descente, la limite pluie/neige était au niveau du village de Prabert!
Etat de la route : Enneigée, parfois glacée, mais ça passe en pneus neige. Parking bondé... Altitude du parking : 1250
Conditions de neige : Excellent dans l'ensemble, on ne déchausse jamais.
-1250-1400: Chemin assez damé, ça ne touche pas en réflechissant.

-1400-1700:Peu de neige, les vernes sont reines... A la descente, une bonne piste de bob permet une descente facile et sans touchette. Poudreuse humide.

-1700-1906:Apparition d'une sous couche, on skie sans remords! Encore beaucoup de vernes, mais la neige est excellente, poudre sur dure.

-Cone du couloir:Neige "parfaite", poudre légere sur fond dur, grosse couche de poudre donc neige assez physique quand meme. Peu de travail du vent. Je donnerais entre 20 et 40cm suivant les zones d'accus. Pas de risques observés.

-Couloir: De plus en plus de neige sur un fond dur (jusqu'à 60 et plus dans le haut je dirais). Le centre est "goulotté", peu agréable à skier car la neige est dur sous la poudre (20 cm?)
La rive droite est bonne, mais de grosses accus et présence de plaques friables dans le haut mais ce sont des plaques "de surface" donc pas encore dramatiques.
Rive gauche:La meilleure, moins de neige mais plus légere et bonne sous-couche dure régulière. Pas de plaques friables observées.

En gros:Poudreuse sur la majorité de l'itinéraire, elle est plus légere et plus abondante en montant. Stable dans l'ensemble, mais attention aux accus sur les versants NO (je crois bien que c'est ça ^^) qui ont tendance à plaquer.

Altitude de chaussage (montée) :1250
Altitude de déchaussage (descente) :1250
Pas besoin de skiabilité, c'est subjectif ;) :p (4* pour moi, mais c'est mes gouts...)

Compte rendu (par rob)

Avec Le père

Encore une trés bonne journée, meme si l'optimisme n'était pas là au parking, vu le temps...
Partis pour Orionde, j'arrive à convaincre la troupe de faire un tour vers le Lac de Crop, malgrés l'aspect peu engageant de la foret vierge sous le verrou... J'peux pas sortir souvent, alors j'ai les crocs (ou les crops...)!
Montée tranquille avec la moitié de la troupe qui traine ses microbes en plus du sac...
Arrivés au lac, 3 options possibles:
-4 personnes dans le ferrouillet nord, la trace semble faite...
-Une trace vers la mine de fer
-Le couloir du Barlet, avec un groupe de 4 au milieu...
Aprés discussion avec les traceurs du Ferrouillet qui ont abandonné à la moitié pour cause de tranchée à creuser et de risques d'accus, on se décide pour le barlet.
La montée commence, tranquille, arrivé au milieu du couloir où la trace à ski s'arrete (merci Jibou and co ;) ), je décide de continuer en ski (question d'éthique ^^). Commence donc une trace bien physique dans la grosse poudre, mais bien sympa aussi!
Et c'est là que la polémique commence...Ou pas ;)
A 50m du sommet, je vois les 4 (5?) de devant qui partent pour la descente, 30s plus tard, l'un d'eux vient choir 2 mètres au dessus de moi, balançant une coulée de surface déjà sympathique... Merci les couteaux... La coulée fait son chemin, et Yann qui est pile dans l'axe, et qui ne se doute de rien est embarqué sur un bout de chemin... Les noms d'oiseaux commencent à voler en bas... En haut, ça rigole...
Ne sachant trop quoi dire, et n'ayant pas envie d'menerver le 1er jour de mes vacances, je préfère discuter tranquillement avec Jibou et Pascal (que j'ai eu du mal a reconaitre ^^)...
S'en suit une discussion qu'il serait bon d'oublier entre les deux groupes... ;)
Je continue donc mon bout de trace jusqu'en haut du couloir, puis redescend sans les skis pour éviter de déclencher une deuxiéme cata... Je remonte ensuite avec une nouvelle paire de ski (merci Anne-c, enfin t'aurais pu me les laisser à la voiture aussi^^ ;) ), on est pas là pour polémiquer^^

P'tit pique nique au sommet, puis descente. La neige est vraiment bonne, ça tourne tout seul :p Pas trop de soucis nivo, juste une p'tite plaque friable de surface rive droite, mais bon là y'avait personne en dessous...
Moi, j'avais repéré en montant, alors j'suis allé rive gauche, c'était le bon coin ^^
Une bonne descente quoi :p Le reste est sympatoche, avec quelques coups d'éclat de l'aurel (qui aime bien s'allonger plat ventre dans la powpow aprés avoir chatouillé du cailloux) et du père, ex-homme des rymayes, et nouvelle homme des forets... On taira sa relation avec les vernes du coin...

Pour en revenir à la polémique (ou pas...) du jour, juste quelques réflexions "à froid", en tant que "témoin privilégié"...
-Quand on ski en couloir, si on peut éviter de s'arreter comme une brute 2m au dessus de quelqun qui monte, dans une zone d'accus qui plus est... C'est quand meme plus convivial!
-Pour la meme raison, quand y'a des accus et des gens dans l'axe, on attend un peu, et on demande aux gens qui montent de se mettre à l'abri...
-10 minutes, en montagne, c'est pas la mort... Alors on peut attendre un peu que la place soit libre dans ces situations...
-Dans l'optique de tracer à tout prix, y'avait un couloir tout aussi bon sans montée supplémentaire ;)
Pour ma part, j'men tiens là, pas envie de me prendre la tete... L'incident est déjà loin, le ski passe avant! C'est plus des reflexions génerales :)
Toujours aussi plaisant de rencontrer Jibou et Pascal, meme si c'était pas la meilleur ambiance ^^ ;)
Ps: Plutot que des réglements de compte, des excuses et une "poignée de main" des deux cotés, c'est plus sympa :)
PPs:attention aux plaques friables demain quand meme ;)

L'homme des vernes : Il sévit régulièrement dans nos montagnes, attention il se camoufle à merveille...L'homme des vernes : Il sévit régulièrement dans nos montagnes, attention il se camoufle à merveille...

Commentaires

Y
Yann, le 10.02.07 20:58

Super ton commentaire Robby 😉
il retrace bien l'ambiance du jour, particulière dans le couloir... 8O .

Encore merci pour le portage, ça m'a bien soulagé, vu que j'avais l'esprit un peu chahuté par la descente peu conventionnelle du Yann 🙁 8O

J
jibou, le 10.02.07 21:08

C'était de la bonne neige. Enfin de conditions de ski de rando.
La prochaine fois on fera la course ensembles !!!!!!

M
medoc38, le 10.02.07 21:14

Merci de ton témoignage 😉 Je remarque que malgré ton jeune âge 😜 ta maturité te fait honneur 🤣 Tu sais relater sans trop de rancoeur une situation visiblement assez pénible 🤢

Tu abordes cependant le problème de la fréquentation par plusieurs groupes du même couloir ou de la même voie en montagne; je ne chercherais pas ici à préciser les torts des uns et des autres mais d'une part le couloir apartient-il à ceux qui s'y sont engagés les premiers (non assurément...) et d'autre part faut-il s'engager dans un couloir quand une autre groupe nous y prècèdent (là, c'est une véritable question...)
En tout état de cause, il faut que la montagne reste un espace convivial et de liberté 😉

R
rob, le 10.02.07 21:55

@Doc: On s'est posé les memes questions que toi, et j'ai mon point de vue la dessus...
Déjà y'a un truc qu'il faut absolument prendre en compte, c'est que la montagne commence à etre plus fréquentée l'hiver, et notamment dans les couloirs (la faute aux pervers d'un certain site de drague sportive 🤣 )...Qui plus est dans des coins archi-fréquentés... Donc il faut avoir en tete que la cohabitation va devenir necessaire, sinon c'est la loi d'la jungle, et une partie du plaisir n'est plus là... 🙂

Aprés, en tenant compte de ça, j'pense que quand tu t'engages dans un couloir en ayant une moitié de retard, sur des distances courtes, ça ne pose pas de problème, il suffit pour celui qui monte de se depecher un peu, et pour celui qui descend d'etre un peu patient. La "propriété" existe pour la 1ere trace, là c'est clair 😜 Mais avoir un couloir pour soi tout seul c'est un peu utopique dans ces coins 😊

Ensuite, pour ce qu'y est de s'y engager, bah comme j'lai dit au dessus c'est une question de "raison"... Si les personnes engagées sont à une distance raisonable, et qu'elles peuvent te voir, je pense que c'est pas un soucis...
Aprés, si le couloir est tournant et les personnes hors de vue, ou si elles ont vraiment de l'avance, c'est moyen... 🤢
De meme si les risques sont élevés, ou si le couloir est expo... Là on touche un peu le problème que j'avais rencontré à Chamechaude (cf mon blog), où malgrés le gros risque de chutes de pierres, une cordée c'était engagée deux longueur derriere nous. Quand tu fais ça, tu prends sciemment des risques, ça c'est ton problème, mais t'enmerde aussi vachement les autres... 8O 🤢
Et puis faut jamais oublier les habituels "bonjour, merci pour la trace!", c'est plus sympa 🙂

Donc cette journée a été une bonne expérience du problème 😊

@Anne-c: De rien pour le portage, ça fera pour la rando de s'te semaine! 😜 😄

@Jibou:Ca sera avec plaisir 🙂
Et comme tu le dis, ça fait du bien de retrouver l'hiver, on finirait par preferer ce temps au soleil 8O 😊

davidl, le 11.02.07 00:27

Vive les couloirs surchargés de Belledonne 😯

S
Sonic, le 11.02.07 11:25

Quelle déception !
Ce commentaire construit, digne des meilleurs bacheliers, cloturerait donc un débat qui s'annonçait houleux.
Pas de noms d'oiseaux, rien !
Félicitations garçon, en es pérant que ca dure 😉

Bonne journée finalement, de la neige froide, un vrai temps hivernal. Ca tardait à arriver.

@Rob : Je ne vois pas de quels coups d'éclats tu parles 🤭 . Et puis tu ne respectes pas ta mission , ah ca pour disserter sur skitour ca va, mais où sont tes baignoires ???

Cette sortie