ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > 2 nuits igloo secteur Grande Lauzière

2 nuits igloo secteur Grande Lauzière ⭐

Massif : Belledonne
Départ : Freydières (1130 m)

Topo associé : Grande Lauzière, en boucle par la Grande Vaudaine

Sommet associé : Grande Lauzière (2741 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1500 m.
Ski : 3.1

Sortie du mardi 14 mai 2013

Quercus

Conditions nivologiques, accès & météo

Premier jour, soleil et grande douceur. Second jours, couvert en altitude (base des nuages à 2500m), petites chutes de neige (limite PN à 2000m), quelques rafales. Troisième jour très humide limite PN vers 2100m, brouillard à Recoin
Etat de la route : ras Altitude du parking : 1800
Altitude de chaussage (montée) : 1800
Altitude de déchaussage (descente) :1800

Activité avalancheuse observée : RAS, le regel des jours précédents à consolidé les 50 premier centimètres et la fraiche était encore peu épaisse (mais probablement plus de 30cm le dernier jour vers 2500m).

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Recoin/Vaudaine1800/2100NW13/1915/??Transfo lourdeFond bien portant grace au regel nocturne des jours précédents
Vaudaine/ col de Gde Vaudaine2100/2600NW9h/135cm en bas rien en hautDaméeMolle sur le bas plus dure vers le haut. Un peu de fraiche entre 2300 et 2600
Vaudaine/ Recoin via la croix1800/2250NW9h/12toute l'épaisseurSoupeun peu de fraiche lourde (5cm) à la croix, grosse soupasse dégeu en dessous...

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Avec Un copain

En mai 2008 et en mai 2009 j'ai été l'heureux organisateur de deux week end "igloos" avec des copains au col de la Pra. Le concept est simple, faire découvrir la montagne, ses joies et ses galères à mes amis bordelais et parisiens en passant deux nuits à se les geler dans un frigo naturel.

Depuis mon affectation à Tahiti, c'était devenu difficile à organiser. Je profite donc d'un passage éclair en France pour motif professionnel pour relancer l'idée malgré une météo peu engageante. Après avoir décortiqué les cartes des modèles sous toutes les coutures j'en conclu que c'est "jouable" à condition de faire l'igloo au-dessus de 2400m, pour écarter le risque de pluie. APrès avoir pensé à la haute maurienne, je change mon fusil d'épaule et opte à nouveau pour le Sud Belledonne que je connais bien mieux.
Le temps de récupérer mon pote, de louer son matos, de faire les courses et l'on part du parking de recoin à ...13h! Ca sent la galère nocturne. Heureuse surprise, on chausse au parking et la neige est plutôt portante malgré le soleil et la douceur. Dans les traversées jusqu'aux Roberts, on galère un peu avec le sac de 25kg et on perd du temps et de l'énergie. Faut bien se rendre à l'évidence, on arrivera pas jusqu'aux 2500m escomptés avant 19h (heure maxi pour débuter la construction de l'igloo). A force de ruse et de persuasion j'arrive quand même à tirer Mika jusqu'à 2150m. L'igloo se fera ici, au bas de la combe de la petite Vaudaine.
On commence donc les travaux sans tarder et fort de nos expériences précédentes, le travail avance vite et le moral est bon...bon, oui, mais de sérieux doutes nous envahissent quand une averse de pluie nous rince à 21h...Que faire, rentrer en nocturne ou parier sur un rafraichissement. Le risque de passer une fort mauvaise nuit est gros dans les deux cas...On décide de poursuivre la construction de l'igloo. Une fois de plus, on a vu très grand et il faut brasser des centaines de kilos de neige, tailler des dizaines de blocs...
Par chance le ciel se découvre vers 22h permettant un léger durcissement de la neige et l'igloo, que dis-je, la cathédrale de neige est achevée à minuit pétante! La nuit se passe sans encombres. Au réveil à 7h, les conditions sont presque idéales, le plafond nuageux est très haut et la température à baissé, il neige à un peu. On prend donc la direction de la Grande Lauzière par le col de la Grande Vaudaine. Je n'avais jamais mis les spatules dans le secteur et je suis pas déçu. L'ambiance est à mille lieues de la Polynésie. Vallon étroit, sauvage et désert, murailles de granite battues par le vent qui se perdent dans des nuages impénétrables, neige poudreuse qui s'envole à chaque rafale, génial...
Ne connaissant pas la fin de l'itinéraire, on s'arrête dans le brouillard lorsque l'altimètre indique 2600m. On reviendra sur nos pas par le même itinéraire sur des neiges changeantes et globalement pas très agréables. Heureusement, le décore rattrape largement cette skiabilité médiocre. La soirée au barbecue (on avait monté du bois) est animée (bien que l'on ne soit que deux) mais aussi très humide. Une neige lourde se colle à nous, je passerai la nuit à tenter de sécher tout cela. Je tente de faire une grille pour l'entrecote avec mes vieux bâtons. Mauvaise idée, ils sont en alu et un deux fondera sous mes yeux.
Au matin, c'est toujours aussi humide, la fatigue nous dissuade de faire une nouvelle ascension. On rentre par la croix de Chamrousse dans une neige détrempée. Avec le poids du sac, la pluie, la soupasse ignoble, un unique bâton et le brouillard, la qualité du ski est largement à 0... Ca colle comme jamais...et pour cause: en arrivant au parking je constate que j'ai oublié d'enlever une de mes peaux.

Bref, les objectifs sont remplies, on s'est bien marré et on a bien galéré !

L'objectif : La grande Lauzière prévue pour le lendemain
L'objectif : La grande Lauzière prévue pour le lendemain
Ski de rando Polynésien... : Fleur de tiare vs crocus de recoin
Ski de rando Polynésien... : Fleur de tiare vs crocus de recoin
Igloo après 30 minutes : On a vu large !
Igloo après 30 minutes : On a vu large !
APrès 1h : Ca monte mais y a encore du boulot !
APrès 1h : Ca monte mais y a encore du boulot !
le repos du guerrier : Un taboulet après 12h d'efforts. C'est pas aujourd'hui qu'on fera du gras !
le repos du guerrier : Un taboulet après 12h d'efforts. C'est pas aujourd'hui qu'on fera du gras !
Superbe vallon : Superposition de plans
Superbe vallon : Superposition de plans
L'igloo ! : Mon pot en mode "chasseur de lion"
L'igloo ! : Mon pot en mode "chasseur de lion"
L'erreur : La fin de mon bâton
L'erreur : La fin de mon bâton
Antigel : antigelS
Antigel : antigelS
Lagon des lacs Robert : Une pensée pour les lagons polynésiens
Lagon des lacs Robert : Une pensée pour les lagons polynésiens

Commentaires

H
henyan, le 17.05.13 14:59

Cela me rappelle quelques années en arrière, notre igloo terminé à minuit en renforçant le haut le toit qui s’effondre 8O 🤢 . Après quelques raccommodages l'igloo n'était plus vraiment hermétique et j'ai du passé une des nuits les plus froides de ma vie 😄
C'est fun votre igloo 😊

P
philou3873, le 17.05.13 15:39

Tu faisais des châteaux de sable à Tahiti 😄

A
alpaga, le 17.05.13 17:21

🙂 bravo!

D
djack, le 17.05.13 20:45

Bien cool votre affaire! très sympa

F
fredorak38, le 18.05.13 13:26

Très agréable récit, et bon délire..... 😉 Bravo !

manu R, le 18.05.13 14:04

bon délire, tu devrais essayer l'abri norvégien, c'est aussi efficace, très facile et solide et bien plus rapide à faire 😉

1
100T, le 19.05.13 11:19

Avec un rustique tout devient plus facile 😉

Cette sortie