ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Taillefer - Matheysine > Le Tabor, couloir direct

Le Tabor, couloir direct

Massif : Taillefer - Matheysine
Départ : St Honoré 1500 (1500 m)

Topo associé : Le Tabor, Par le Lac Charlet

Sommet associé : Le Tabor (2389 m)

Orientation : W

Dénivelé : 900 m.
Ski : 2.1

Sortie du samedi 16 mars 2013

JulBont

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau, fort vent de Sud Ouest.
Etat de la route : OK Altitude du parking : 1500
Plaques cassantes en surface sur 10 cm d'épaisseur dans certaines zones "vierges" et ventées.

Altitude de chaussage (montée) : 1500
Altitude de déchaussage (descente) : 1500

Activité avalancheuse observée : Vieilles purges

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
couloir rectiligne2350_2100W10H30IrrégulièreGelée, traffolée, plaquée, vitrifiée, que du bonheur
descente directe2100_1500W11H00DureBon grip, lisse

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu


Dès le départ, le Tabor et tous ses versants alentours profitent des rafales violentes du sud ouest, ce qui ne profite malheureusement pas du tout aux skieurs...

La neige dans la première longue traversée est béton, il faut mettre les couteaux. La suite de la montée est un peu meilleure, avec de la poudre tassée par-ci par-là.

Au sommet, c'est un vrai meeting, heureusement qu'il y a de la place ! Bizarrement il n'y a quasiment plus de vent, les gens profitent tranquillement du panorama 360 °.

Après repérage lors de la montée, je me lance à vue dans le couloir direct, qui n'avait pas l'air si mal. Dans les faits, cette partie de descente est calamiteuse, la neige se détache par grandes plaques derrière mon passage, c'est très piégeux et exposé au dessus des barres. L'étroiture tient plus d'une goulotte en glace que d'un couloir de descente, je pose difficilement quelques virages. On gagne pas à tout les coups...

La fin de descente est meilleure, en neige dure. En coupant le premier grand virage pris à la montée, on trouve de jolis passages raides dans ce versant ouest, il faut juste éviter de se retrouver bloqué au-dessus d'une barre rocheuse.

A refaire dans de meilleures conditions !

Tabor, couloir rectiligne : Vue vers le sommet pendant la montée
Tabor, couloir rectiligne : Joli travail du vent...
Tabor, couloir rectiligne : La crête sommitale
Tabor, couloir rectiligne : Hommage à Samivel (aquarelle "La foule au sommet")
Tabor, couloir rectiligne : Vue sur la crête du Piquet de Nantes
Tabor, couloir rectiligne : Le haut du couloir
Tabor, couloir rectiligne : Au dessus de la partie étroite
Tabor, couloir rectiligne : La partie étroite vue d'en bas
Tabor, couloir rectiligne : Le Piquet de Nantes bien soufflé !

Commentaires

Cette sortie