ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Grandes Rousses - Arves > Pic du Mas de la Grave, par le Gros Têt

Pic du Mas de la Grave, par le Gros Têt

Massif : Grandes Rousses - Arves
Départ : Le Chazelet (1804 m)

Topo associé : Pic du Mas de la Grave, par le Gros Têt

Sommet associé : Pic du Mas de la Grave (3020 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 1650 m.
Ski : 2.3

Sortie du vendredi 11 mars 2011

sancy, jib

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau et doux
Etat de la route : ras Altitude du parking : 1800

Altitude de chaussage (montée) : 1750
Altitude de déchaussage (descente) :1750

Activité avalancheuse observée : Rien vu sur l'itinéraire. Globalement sain en orientation sud. Enneigement déficitaire.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Course entièretoutes altitudes5 à 30Transfo lourdetransfo plus ou moins évoluée selon l'orientation

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par sancy)

En boucle sens horaire
Continuant notre méthode de management par le temps libre, nous voilà de nouveau à pied d'oeuvre ce vendredi sous un franc soleil et face à la bienveillante Reine Meije.
Nous avons bénéficié du "ticket randonneur" (5 €) pour débuter. Notons à ce sujet que le téléski est reglé pour un départ "tonique" ; un beau joujou que le docteur Mengele aurait apprécié en son temps pour ses expériences relatives à la correction mécanique des scolioses.
La traversée du Petit et Gros Têt nous permettent de mesurer le déficit nival spectaculaire sur les versants sud.
La course gagne en intérêt au fur et à mesure de l'ascension, en particulier dans la grande pente O finale, magnifique en conversion sud nous ramenant à chaque fois face à la Meije.
Très beau sommet d'où nous admirons le désert des pentes nord à nos pieds, assurément peu fréquentées.
Nous descendons la face SE en bonne transfo puis continuons en traversée en direction du Col de l'Infernet. Petite pause pour nous restaurer et deviser face aux Ecrins, avant de repeauter en direction de l'arête ouest de la Buffe d'en haut. De là, traversée toujours ascendante au milieu de la face sud que nous remontons jusqu'à l'arête E, proche du sommet. Nous dépeautons sur le sommet sud et filons dans une longue traversée descendante vers la Petite Buffe. Nous choisissons le vallon du torrent de Taud pour rejoindre le fond du vallon du Gâ (neige lourde) puis la piste menant au parking du Chazelet (courtes portions déneigées).
Magnifique et longue journée, pour un itinéraire quasi ésotérique, sauvage et isolé.

Saussaz et Goléon : En vue le passage O de la SaussazSaussaz et Goléon : En vue le passage O de la Saussaz
Pic du mas de la Grave. : Les couloirs sud de l'antécimePic du mas de la Grave. : Les couloirs sud de l'antécime
Meije : La Reine MeijeMeije : La Reine Meije
Saussaz et Arves : Les aiguilles omniprésentesSaussaz et Arves : Les aiguilles omniprésentes
Désert : Jb avec en toile de fond le Glacier des GlaciersDésert : Jb avec en toile de fond le Glacier des Glaciers
Sommet : Les tribulations de Jb dans les ArvesSommet : Les tribulations de Jb dans les Arves
Face sud : Jb régénère son goitre dans la transfoFace sud : Jb régénère son goitre dans la transfo
Face sud, suite : avant de rejoindre le replat du Grand PrasquierFace sud, suite : avant de rejoindre le replat du Grand Prasquier
Traversée sans retour : En direction de l'arête O de la Buffe d'en haut.Traversée sans retour : En direction de l'arête O de la Buffe d'en haut.

Commentaires

P
Pja, le 14.03.11 13:54

Merci pour ce beau CR planqué dans les nombreuses sorties de la période (normal!). En attendant, les photos de Jib perdu dans les alti-ourlements du Mas de la Grave, des sources de la Recoude, et des contreforts des Buffes... donnent une furieuse envie d'aller prochainement s'y perdre également, sur des topos inédits! 😎 La perspective coupée des Arves (Pics 4) sur fond noir et blanc rendent la terre plus étrange encore... Nous y sommes accueillis en réalité, comme par miracle! Un miracle précaire! 😊 😯 🙄

Cette sortie