ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Retraite Chartrousine et Double Pinéa

Retraite Chartrousine et Double Pinéa ⭐⭐

Massif : Chartreuse
Départ : Sarcenas (Le Cros) (1150 m)

Topo associé : La Pinéa, face Sud-Est

Sommet associé : La Pinéa (1771 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 1350 m.
Ski : 2.2

Sortie du jeudi 19 janvier 2023

titoutim

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : -4°C au parking du Croz à 10h - Beau temps parfois voilé en altitude - Pas de vent sensible
Conditions d'accès/altitude du parking : routes enneigées dès 500m
Altitude de chaussage/déchaussage : 1100 m
Conditions pour le ski : Splendissimo - 20-25 cm à 1000 / 30-40 > 1500m et presque 50 à 1700m - Poudreuse partout - Sous 1400m, on touche régulièrement le fond (racines et cailloux) sans dégâts si on skie bien équilibré.

Activité avalancheuse : RAS - dernière couche homogène sur couche dur grains ronds gelés

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Pendant que certains cherchent la Schtroumpfette au milieu des cortèges,
Je m'en vais en retraite, voir madame la Charmette dans sa parure de neige

Mais la route est barrée, difficile d'approcher,
Adieu Madame Charmette, j'attendrai le printemps pour te conter fleurette,

Me voilà remonté comme une horloge, prêt à foncer pour rattraper le temps,
Chamechaude ou Pinéa, pour le moment, je ne sais pas,
Je m'imagine déjà, driftant et tournoyant dans les virages étroits qui mènent à Sarcenas,

Mais d'autres conducteurs ne le voient pas ainsi, j'irai lentement, tant pis
Au tout dernier moment, à l'entrée de Sarcenas, je tourne à gauche

Non ! Non ! Ce geste croyez moi, n'a rien de politique, c'est juste que...

A gauche, c'est la Pinéa,
J'y suis déjà venu deux fois, deux fois je suis resté sans voix

Je gare la voiture, le nez vers le soleil
j'enfile mes chaussures, je sors le matéreil,

Il n'y a personne ici, je serai seul, un lieu idéal pour une retraite anticipée.
Une retraite qui ne se fera pas sans effort, car il faudra marcher,
Marcher en long et en large, à travers la forêt,
pour savoir........ où descendre !

La trace est éprouvante, mais le plaisir immense,
L'odeur de la neige fraîche émoustille mes sens
Je salue tous les arbres,

Une fois sorti de la forêt, la couche augmente, sans que des accumulations inquiétantes ne soient visibles.
J'atteins bientôt la croupe et le rocher pointu, qui marque la bascule

Ce n'était pas prévu, mais l'envie me tenaille, de plonger à l'envers,
Au nord, le Vermorel, rejoint le Bois Chourot puis la Balme de l'Air
J'y suis passé avant, il y a déjà longtemps

Aujourd'hui encore, c'est un excellent plan et j'en ai ramené
De la poudreuse dans les narines et la banane sur le visage,

Je ne vous parlerai pas des pierres précieuses qui se sont incrustées dans mes semelles en bas de la forêt.
Si ça vous intéresse, n'hésitez pas il en reste encore !

Je remonte un groupe de raquetteurs qui ont aussi la Charmette dans le viseur.
Sauf qu'ils se sont trompés, ils ont loupé l'intersection et sont déjà bien trop haut vers l'oratoire.
Et oui, la charmette ne se laisse pas charmer.

Sur les crêtes des Balmes de l'air, on peut croiser des solitaires, souvent la tête en l'air
Un coup d'oeil à Chamechaude suffit pour comprendre que tout le monde n'a pas manifesté ce matin

Moi, je n'ai pas besoin de demander pour prendre ma retraite et je me dis que ce n'est pas normal qu'on puisse nous imposer un âge de départ à la retraite.
Petraite que j'aurais dû aller manifester...

Je passe le Mont Fromage puis je descends, puis je remonte, puis je descends et je remonte une dernière fois, Retour à la Pinéa.
Avec un peu d'appréhension, je lance mon premier virage, puis le second, tout se passe bien,
J'appuie un peu, je bondis, je vole et je plonge dans la forêt
C'est comme un jeu vidéo, les arbres surgissent devant soi, il faut les contourner,
Une fois à gauche, une fois à droite,

Comme disait Henri Pastis, "C'est si bon quand ça glisse"
Bref, c'est si bon que je remonte à nouveau et à nouveau, c'est fantastique !

Ah qu'elle est belle cette forêt magique !


Commentaires

T
taramont, le 20.01.23 00:21

Bienvenue en Chartreuse ! 🧙‍♀️

T
titoutim, le 20.01.23 10:27

J'ai été très bien accueilli ! Et ça fait du bien d'être au calme !

Cette sortie
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER