ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Araucanie (Chili) > Un Volcan Lonquimay d'anthologie depuis la station de ski de Corralco

Un Volcan Lonquimay d'anthologie depuis la station de ski de Corralco ⭐

Massif : Araucanie (Chili)
Départ : Corralco (1500 m)

Topo associé : Volcan Lonquimay, Normale par la station de ski de Corralco

Sommet associé : Volcan Lonquimay (2865 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 1400 m.
Ski : 3.1

Sortie du mercredi 27 juillet 2022

DidierGO, ludodo

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Temps nuageux en début de matinée avec +2°C au départ puis beau temps mais avec des nuages bas ne permettant pas de voir les volcans alentours. Vent faible en altitude.
Conditions d'accès/altitude du parking : Route sèche mais toujours des trous à éviter !
Altitude de chaussage/déchaussage : 1500m.
Conditions pour le ski : Excellentes avec 30 cm de poudreuse tombée la veille en altitude.

Activité avalancheuse : RAS, même si j'ai fait partir une petite plaque juste au départ sous le sommet.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Sommet2865mSE13h5530 cmPoudreuseSki excellent dans une poudreuse homogène sur 1100 m : du grand ski, la meilleure descente de mes 9 ascensions de ce volcan

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu (par DidierGO)

Itinéraire suivi : Cf. topo.

Horaires : 9h10/14h40.

Avec Ludovic.

Après la tentative avortée de lundi et un jour de mauvais temps où il a neigé en altitude au-dessus de 1400m environ, la météo n'est pas encore au beau temps car nous quittons Curacautin sous les dernières averses pour arriver à Corralco sous un ciel couvert avec quelques faibles chutes de neige mais normalement le soleil devrait être de retour pour la fin de la matinée. Départ du bas des pistes à 9h10. Montée efficace par la première piste puis e car ensuite par la piste menant au haut de la station (2400m) que nous atteignons à 11h30 car elle a été damée ce qui facilite notre progression. En effet, avec peu de vent, le téléski va ouvrir. Nous poursuivons vers le sommet mais en atteignant l'arête, il nous faut mettre les couteaux puis rapidement les crampons vers 2650m car le vent a décapé la neige tombée pour laisser place à de la neige dure voire glacée par moments. Nous arrivons au sommet sous le soleil revenu à 13h20 avec du vent mais nettement supportable. Dommage que les nuages ne permettent pas de voir les volcans alentours : Llaima, Villarica notamment. Seul le Stratovolcan Tolhuaca tout proche est visible. Après une courte pause déjeuner, nous attaquons la descente directement dans la face Sud-Est avec sa barre caractéristique. La neige y est excellente avec une poudreuse homogène de haut en bas : quel changement avec la neige de lundi ! C'est 1100m de dénivelé de pur plaisir jusqu'à rejoindre les pistes. C'est le volcan que j'ai le plus skié au Chili et de mémoire, de mes 9 ascensions sans compter les 5 autres tentatives avortées en raison soit du vent, soit du mauvais temps, c'est celle dont la neige a été le plus homogène de haut en bas.

Nous rejoignons le bas de la station à 14h40 avec toujours beaucoup de monde. Après un coup de stress avec la clef de la voiture tombée sous le plancher en caillebotis extérieur de la cafétéria de la station que nous finirons par récupérer après 30 minutes d'efforts, nous voilà repartis pour remonter vers le Nord et essayer de skier le majestueux volcan Antuco.

Encore du vent au-dessus des pistes mais sans commune mesure avec lundi
Encore du vent au-dessus des pistes mais sans commune mesure avec lundi
Passage en mode crampons
Passage en mode crampons
Panorama sur le cratère Navidad
Panorama sur le cratère Navidad
Didier en cours de progression sur l'arête
Didier en cours de progression sur l'arête
Ludovic heureux au sommet
Ludovic heureux au sommet
Cratère du volcan Lonquimay et Volcan Tolhuaca
Cratère du volcan Lonquimay et Volcan Tolhuaca
Panorama sur le cratère du volcan Lonquimay
Panorama sur le cratère du volcan Lonquimay
Vue globale de l'ascension
Vue globale de l'ascension
Notre descente à venir et la station 1400m plus bas
Notre descente à venir et la station 1400m plus bas
Didier au sommet
Didier au sommet
Excellente poudreuse !
Excellente poudreuse !
Un vrai régal
Un vrai régal
Ludovic fait voler la poudre
Ludovic fait voler la poudre
Au niveau de la barre
Au niveau de la barre
Très bon jusqu'à rejoindre le secteur hors piste de la station
Très bon jusqu'à rejoindre le secteur hors piste de la station
Sans commentaires😊
Sans commentaires😊
Ludovic a enchaîné sans s'arrêter tellement c'était bon😎
Ludovic a enchaîné sans s'arrêter tellement c'était bon😎
Nos traces parallèles dans cette belle face
Nos traces parallèles dans cette belle face
Toujours très bon plus bas
Toujours très bon plus bas
Poudreuse sur le domaine hors piste
Poudreuse sur le domaine hors piste
Ludovic en redemande !
Ludovic en redemande !
Descente sur fond de Sierra el Colorado
Descente sur fond de Sierra el Colorado
Vue globale de la descente
Vue globale de la descente
Nos itinéraires d'ascension et de descente
Nos itinéraires d'ascension et de descente

Commentaires

L
ludodo, le 01.08.22 09:02

 Cette longue  descente dans cette poudreuse était exceptionnelle 💥💥💥💥💥💥, et avec en plus un cadre magnifique. Alexis qui avait démarré la course avec nous avant de rebrousser chemin pour s'occuper d'un rongeur blessé trouvé en chemin s'en mort un peu les doigts. Mais bon, il a eu un geste que nous pouvons saluer🤎, malgré l'issue fatal pour l'animal.

I
Impec!, le 01.08.22 09:24

Belles photos effectivement.
Je me permets juste d'attirer l'attention sur un point... Si on veut pouvoir encore skier, puisque c'est le sujet ici, dans 30 ans et ne pas voir des glaciers qu'en photo dans les vieux livres de montagne, ce genre de voyage doit devenir le voyage d'une vie, voire plus ! 

J
jjbibi, le 01.08.22 11:33

ouais, le monde ne va pas s’arrêter de tourner
les avions de voler
l'humanité de se déplacer !!

I
Impec!, le 01.08.22 12:27

@jjbibi : Le monde ne va pas s'arrêter de tourner, effectivement. L'humanité de se déplacer, non plus. Par contre se déplacer en émettant des tonnes de CO2, je crois qu'il va falloir se faire à l'idée que oui. 
Quelques chiffres pour rappeler les faits. Aujourd'hui, on a un réchauffement global de 1,1°C. Vous voyez déjà ce que ça donne (plus de neige, des glaciers qui s'effondrent, notamment, pour en rester aux activités qui nous intéressent ici). Si on veut rester sous 2°C de réchauffement, on doit atteindre, en moyenne mondiale, des émissions de 2 tonnes de CO2 par an par habitant en 2050. Et continuer de réduire ensuite. Si on veut rester sous 1,5°C, c'est à dire respecter les accords de Paris, il faut passer ce point en 2030. Et les dégâts ne sont pas proportionnels au réchauffement bien sûr. Si on suit notre trajectoire actuelle, un été comme celui actuel ou celui de 2003 sera un été froid, en dessous des normales, juste pour que vous représentiez ce que ça veut dire.
On a donc dit : atteindre 2tCO2/an/habitant le plus rapidement. Aujourd'hui, en moyenne, un Français émet 10tCO2/hab/an. On doit donc diviser par 5, ce qui ne va pas être de tout repos et va nécessiter des efforts de tout le monde : citoyens, élus, collectivités, entreprises, états. Pour donner une idée, par rapport à ce post qui a suscité ma remarque : un aller retour Paris/Santiago, sans escale, c'est 4 tonnes d'émissions de CO2. Donc le double du quota d'émissions dont je parlais juste au dessus. Il faudrait donc ne plus rien faire pendant 2 ans ensuite pour respecter ce quota. Si on le fait une fois dans sa vie, passe encore. Mais ça n'est clairement pas quelque chose qui doit être considéré comme normal. En comparaison, 4 tonnes de CO2 c'est 20000km avec une voiture moyenne, qui fait entre 5-6L/100. Donc pour le même bilan, vous pouvez faire de la montagne plusieurs années avec une approche plus locale. Preferez vous faire un voyage de 3 semaines puis plus rien du tout pendant 5ans ou répartir des loisirs locaux sur ces 5 ans avec une approche plus durable ? 
Et puis, soyons honnete, si vous deviez choisir entre un trajet ou avoir à manger et à boire dans 30 ans, ce serait vite vu. Et c'est justement ce choix qui s'impose à nous. Une fois encore, si on ne change pas, le changement s'imposera à nous. Donc autant le choisir. 

G
Guy-Claude, le 01.08.22 14:44

Que c'est beau !

T
tucco, le 01.08.22 16:17

Rafraichissant par ces temps de canicule...

DidierGO, le 02.08.22 03:13

@Ludovic : c'est sûr qu'Alexis aurait apprécié😎
@Impect! : Ah l'empreinte carbone, c'est un vaste sujet déjà débattu sur skitour😊Ceci dit l'avion que nous avons pris était composé principalement d'étudiants français et chiliens et de familles mixtes. Sur place, nous avons croisé pas mal de jeunes qui étaient au Chili pour 3 à 6 mois, sans compter le nombre très important de 4X4 et surtout de pick-up diesel ce qui est normal au Chili car les routes sont mal entretenues et il y a de nombreuses pistes. Tu ajoutes à cela une isolation thermique catastrophique des maisons et logements, une pollution atmosphérique très importante liée à un usage généralisé du chauffage au bois. Bref, s'arrêter au bilan carbone en France, c'est faire abstraction de tout ce qui se passe ailleurs dans le monde et notamment dans de nombreux pays en voie de développement pour lesquels parler de sobriété énergétique est une hérésie, eux qui n'aspirent que de profiter de la croissance comme nous en avons largement profité en Europe pendant de nombreuses années😉Et puis toujours rien de concret concernant le long terme et les ressources de la planète🤢Enfin, comme le dit à juste titre jjbibi, malheureusement le monde ne va pas s’arrêter de tourner, ni les avions de voler, ni l'humanité de se déplacer🤢
@Guy-Claude : tu as raison, c'est beau et bien différent de nos Pyrénées et de nos Alpes😎
@Jacques : c'est sûr😀Surtout que visiblement, une nouvelle vague de chaleur est prévue pour ce début août🤢

H
HDlameije, le 02.08.22 09:26

Un volcan tous les deux jours. C'est un bon rythme. La chance pour toi, c'est qu'il y en a beaucoup 😊 Continue à nous régaler, merci.

J
jjbibi, le 02.08.22 15:20

Ouf que j'ai pu profiter de tout ça pendant 3 semaines en 1996 si ma mémoire est bonne
3 semaines de solitude totale donc un bilan carbone globalement acceptable 🤕😡🥳
Parce que si je comprends bien  maintenant il faut réserver 15 ans à l'avance 😄😄😄

DidierGO, le 03.08.22 02:53

@Impect! On ne va pas débattre du bilan carbone et plus largement du changement climatique à coups de commentaires sur une sortie sur un site dédié au ski de randonnée, ce n'est pas du tout le lieu😉Je te souhaite une bonne fin d'été😎

X
xdo, le 04.08.22 09:42

J'arrive !   (malheureusement c'est un fake)

DidierGO, le 04.08.22 16:56

@xdo : dommage je t'aurais accueilli avec grand plaisir😎

Cette sortie