ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Haut Giffre - Aiguilles Rouges > Dernières Follys aux Avoudrues

Dernières Follys aux Avoudrues ⭐⭐

Massif : Haut Giffre - Aiguilles Rouges
Départ : Le Pied du Crêt (889 m)

Topo associé : Les Avoudrues, Par le glacier de Foillis

Sommet associé : Les Avoudrues (2666 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1800 m.
Ski : 3.1

Sortie du jeudi 26 mai 2022

thouthou

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : 13° au départ
Conditions d'accès/altitude du parking : sec et bas (trop bas)
Conditions pour le ski : bonnes (si si, c'était bien meilleur que lors de ma dernière visite cet hiver)

Activité avalancheuse : ras. une petite coulée il y a quelques jours, ça devait être la dernière purge des dalles du haut.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Itinéraire suivi : parking - refuge - lac - sommet, A/R
Horaires : 9h30-14h30



Il faut savoir finir la saison avec style.

Je me dirige donc vers le refuge des Follys, pour une dernière dinguerie. La saison de ski a été sèche et poussiéreuse, personne ne pourra me reprocher d'avoir un grain, avec tout le sable tombé cet hiver.

C'est donc en toute connaissance de cause que je m'élance ce matin - à pied - sans trop savoir ce qu'il reste de neige. Très certainement pas beaucoup. C'est vert, très vert. Jusqu'en haut des sommets qu'on voit depuis de la vallée, vers la Corne au Taureau. Quoiqu'il en soit, je ne suis pas trop regardant sur la marchandise. Je finirai bien par trouver un névé récalcitrant quelque part.

Tellement motivé que je commence par une grasse matinée, dans l'espoir de trouver quelque chose de mieux à faire en dormant.
Réveil 8h45. Départ du pied du Crêt à 9h30.

Farfelu ? Meuh non, c'est scientifique, de l'hydrodynamique de base: il faut que le névé soit suffisamment fluide pour 1) réduire la viscosité de façon à ce que les cailloux puissent couler librement entre les (restes de) semelles et la neige 2) minimiser le clapot du relief, je viens pour skier pas pour surfer. Faut donc laisser chauffer et ramollir un peu.

Bref, il est tard, mais la montée est efficace. Pont des Barmes à 10h, refuge vers 10h20, et la neige à 10h45 au niveau de la stèle sous les Eaux Froides (1860m). Par souci d'efficacité je poursuis à pied jusqu'au lac des Chambres (et ça évite de mouiller les peaux trop tôt), le chemin est sec en rive droite - et le goulet bien enneigé pour la descente.
Passé le verrou, la suite de l'itinéraire se dévoile... ça à l'air très bon jusqu'aux Avoudrues... on va partir là dessus.
Mais d'abord je range le short et profite d'un petit bain de soleil sur un rocher au bord du lac. Il fait bon !
Je chausse, et m'engage dans le court passage péteux qui permet de passer le long des rochers de la rive gauche... les eaux sont turquoises mais j'ai pas envie de finir au fond. Le reste de la montée est tranquille, bonne neige, pas besoin des couteaux. J'arrive au sommet à 12h30, bien entamé quand même. Une éclaircie providentielle dans les cumulus accrochant la crête me permet de profiter de la vue sur le Mont Blanc.

Et j'engage la descente vers 12h50... bien bon, petite godille tranquille. Il y a des zone avec une neige étonnament blanche sur le haut, je soupçonne un saupoudrage récent en début de semaine. Skiant, et propre sur le glacier des Follys. Ca glisse tout seul. La vieille couche jaune ressort un peu vers le lac mais ça reste bien. Sous les Eaux Froides il faut uslalomer entre les pierres tombées du haut. Ça fait un peu de spectacle pour les randonneurs étonnés de voir un fou à skis par ici. Je décide de tenter ma chance en tirant à gauche dans les gros blocs en suivant le névé de la grosse avalanche - ca m'évitera de perdre du temps à signer des autographes. J'arrive à gratter 100m de plus, et je déchausse à 1670m. La suite s'annonce aventureuse, pas de sentier, mais finalement on peut longer le pierrier et en dix minutes je rejoins sans difficulté le chemin sous le refuge. Dans l'axe de l'avalanche, la vision est apocalyptique: tout est recouvert de cailloux clairsemés, on a l'impression qu'ils sont fraichement tombés du ciel - ce qui est quasiment le cas. Je n'aimerais pas me prendre un tel aérosol minéral sur le coin de la figure.

Ça déroule ensuite tranquillement au frais dans cette belle forêt enchantée, moussue et parsemée de gros blocs erratiques. Je préfère d'ailleurs descendre par là jusqu'en bas que de gagner 100m en me garant au parking du Crêt, la traversée sous les dalles du Tuet est moins abritée et moins roulante. Retour à la voiture à 14h30. 960m de bonne descente continue à skis pour 800m de portage, c'est pas si mal par les temps qui courent - surtout en partant à moins de 1000m fin mai. Mission accomplie !

En vous souhaitant un bon été à toutes et tous - et ne ménagez pas vos sages folies à la montagne !



Pont des Barmes
Pont des Barmes
les Eaux Froides
les Eaux Froides
en montant vers le lac, rive droite(ça skie bien dans un goulet plus à droite)
en montant vers le lac, rive droite(ça skie bien dans un goulet plus à droite)
pause bronzette, objectif en vue (loin !!!)
pause bronzette, objectif en vue (loin !!!)
le passage péteux... est-ce que l'airbag flotte ?
le passage péteux... est-ce que l'airbag flotte ?
ça a de la gueule
ça a de la gueule
dans le rétro
dans le rétro
Le boss
Le boss
beau !
beau !
Panorama
Panorama
au sommet
au sommet
Sous le sommet, bonne glisse
Sous le sommet, bonne glisse
un peu plus bas
un peu plus bas
toujours bon
toujours bon
retour au lac, les cumulus accrochent
retour au lac, les cumulus accrochent
dernier virage ? vraiment ?
dernier virage ? vraiment ?
pluie de pierres
pluie de pierres
la forêt enchantée. Le torrent est sec, il n'y a plus rien à fondre plus haut...
la forêt enchantée. Le torrent est sec, il n'y a plus rien à fondre plus haut...

Commentaires

DidierGO, le 27.05.22 00:07

Sympa le CR et le toutou a bien suivi😉

T
thouthou, le 27.05.22 19:59

Merci Didier ! C'est un bien brave chien, dur d'être à la hauteur !

Cette sortie