ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Dans les jardins radieux et brumeux de la Marmottane et de l'Argentière...

Dans les jardins radieux et brumeux de la Marmottane et de l'Argentière... ⭐⭐⭐

Massif : Belledonne
Départ : Sous le col d'En-haut (1767 m)

Sommet associé : Crête de la Marmottane (2657 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 2.2

Sortie du jeudi 26 mai 2022

taramont, Linaigrette

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Couvert et brumeux au départ, puis se découvrant à partir de 2400m
Conditions d'accès/altitude du parking : RAS (1767m)
Altitude de chaussage/déchaussage : 2000m
Conditions pour le ski : pas de regel nocturne - trace un peu zippante dans les parties raides - bon ski sur fond ferme dans les pentes et contrepentes N, bien transformée en S, agréable en fond de vallon - extrémité enneigée jonchée de cailloux et de boules bien ramollies

Activité avalancheuse : une large plaque sans doute déclenchée par une chute de pierre partie sous l'Aiguille de St Phalle

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par taramont)

.ou « ski des fleurs » bis repetita

La semaine dernière, en quittant le vallon de la Croix, un parfum de « revenez-y » flottait dans l'air. Ce parfum est capiteux. Comment y résister ? Nous n'avons même pas essayé. Il nous restait à visiter le secteur Marmottane/Argentière, espace de toute beauté suspendu au-dessus des pentes de la rive D de la Combe de la Croix.

Pourquoi certains paysages nous attirent plus que d'autres est un mystère qu'il vaut mieux laisser à l'état de mystère. Si vous cherchez bien, vous trouvez facilement quelques critères évidents mais dès que vous creusez ça le devient déjà moins.

Le paysage modifie celui qui le regarde. Si vous regardez toujours le même, vous resterez le même. Si vous dispersez votre regard, il ne restera que des fragments de vous. Chacun doit trouver le paysage qui lui ressemble et il y a de fortes chances qu'il y rencontrera ceux qui lui ressemblent. Parfois personne. Oui, trouver le paysage qui nous ressemble, pas celui qu'on voudrait être, pas celui qu'on n'est pas encore, pas celui qu'on n'est plus. Chaque massif a une âme qui nous parle ou nous oppose un étrange et contrariant mutisme. Parfois même d'hostiles grognements. Cherchez bien. Vous trouverez sans aucun doute pourquoi vous n'êtes pas fait pour lui (ou lui pour vous). Et n'insistez pas...pour le moment. Revenez-y plus tard. Tout sera changé ou sera resté de même. Qu'importe. Vous aurez toujours appris quelque chose sur vous-même.

En symbiose donc avec les Belledonnes mauriennaises, nous avons quitté notre campement sur l'Alpe avant le jour. Celui-ci tarda à se lever, empêché par des brumes facétieuses. La nuit n'avait pas été claire et nous sûmes tout de suite que couteaux et crampons seraient aujourd'hui des accessoires inutiles.

Mais grands dieux, quel émerveillement quand le voile s'est déchiré juste au moment où nous venions de surmonter le verrou qui défend ce qui reste du Glacier de l'Argentière ! Spectacle peut-être pas grandiose, mais la beauté sauvage même. Un bloc s'était détaché de l'Aiguille de St Phalle provoquant le glissement d'une importante plaque à vent. Sambuis flottait sur les nuées, Vanoise et Mont Blanc affichaient leur lointaine grandeur.

Le premier élan fut pour la Crête de Marmottane où la vue est grandiose surtout si la mer de nuages vous cerne de tous côtés. Pas un souffle de vent, une température idéale. Sur cette île, vous voudriez rester pour toujours.

Mais pourquoi une descente est-elle si rapide même si la neige n'est pas de la première qualité de glisse ? Vite remonter jusqu'à la Brèche de l'Argentière et même un peu au-dessus sur la rive D du vallon. Puis, avant que le soleil ne parachève le ramollissement laissé par une nuit trop chaude, glisser jusque dans les fleurs. Depuis la semaine dernière, d'autres belles sont arrivées dans le jardin botanique de Belledonne. Même si la neige n'est plus ce qu'elle devrait être, courez-y, vous ferez un voyage enchanteur.


Itinéraire suivi : Sous le Col d'en haut/Combe de la Croix/Crête de la Marmottane pt 2700m/descente jusqu'à 2570m/remontée pt 2740m au S de la Brèche de l'Argentière/ descente Combe de la Croix et retour

matin glauque
matin glauque
On émerge... 
On émerge... 
 La combe se dévoile
 La combe se dévoile
nuées vaporeuses
nuées vaporeuses
Dessin azuréen 
Dessin azuréen 
beauté du minéral
beauté du minéral
Aiguille d'Olle
Aiguille d'Olle
Bec et Rocher d'Arguille
Bec et Rocher d'Arguille
 Blanc sur blanc
 Blanc sur blanc
 Sérénité
 Sérénité
vue vers Rocher Blanc
vue vers Rocher Blanc
la Vanoise flotte
la Vanoise flotte
Sambuis aussi
Sambuis aussi
Brèche de la Marmottane dans le creux et Rocher Armorié
Brèche de la Marmottane dans le creux et Rocher Armorié
Rocher Badon
Rocher Badon
dans la descente de la Brèche de l'Argentière
dans la descente de la Brèche de l'Argentière
le MB se profile
le MB se profile
gentianes de Koch
gentianes de Koch
anémone soufrée
anémone soufrée
orchis sureau
orchis sureau
trolle
trolle

Commentaires

J
jpc, le 26.05.22 22:38

aah qu'elle est belle la photo 3 (la timbale du minaret) [contrepèterie de débutant, mais comme la photo risque de se décaler, il faut bien la nommer]

E
Em42, le 27.05.22 04:28

Il faut croire qu'il y avait du beau monde dans ce secteur. Merci pour les infos du coin :) 

R
Rahanx32, le 27.05.22 06:43

La photo de l'aiguille d'Olle parait montrer une neige vraiment jolie, à coté, la brèche de l'argentière parait bien inhospitalière. Heureusement les fleurs ramènent de la douceur dans cette retraite spirituelle.

H
HDlameije, le 27.05.22 14:04

C'était donc moins de portage sur cette face. Bravo 😊

T
taramont, le 29.05.22 22:59

merci à tous ceux auxquels cette promenade au joli pays des Aiguilles de l'Argentière a eu l'heur de plaire
@jpc : je ne comprend que les contrepèteries en mode expert
@Em42 : "du beau monde" je ne sais pas, mais le monde était beau, c'est sûr
@Rahanx32 : il ne faut pas trop se fier aux photos pour évaluer l'état de la neige, c'était juste l'inverse
@HDlameije : à  peu ou prou 100m près; le portage était équivalent et c'est quoi 100m pour un costaud comme vous ? de toutes façons, le critère "temps de portage" n'est pas celui qui vient en priorité pour moi, l'important c'est la qualité de ce qui suit le portage et la beauté des deux versants du Glandon en valent, l'un comme l'autre, la peine

Cette sortie