ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Grandes Rousses - Arves > «Ski des fleurs» autour du Glandon (Aiguille de Laisse, Col de la Croix, Col du Sambuis, Crête Sambuis-Arguille)

«Ski des fleurs» autour du Glandon (Aiguille de Laisse, Col de la Croix, Col du Sambuis, Crête Sambuis-Arguille) ⭐⭐⭐

Massif : Grandes Rousses - Arves
Départ : le Plan du Suet (1790 m)

Topo associé : Aiguille de Laisse, Par la combe de Montfroid

Sommets associés : Col de la Croix (2529 m) Aiguille de Laisse (2879 m) Col du Sambuis (2528 m)

Orientation : T

Dénivelé : 2140 m.
Ski : 2.2

Sortie du jeudi 19 mai 2022

taramont, Linaigrette

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Beau temps très chaud - très faible regel nocturne - nuages bourgeonnants dans l'après-midi - guère de vent- orage dans la nuit du 18 au 19

Conditions d'accès/altitude du parking : Rte du Glandon officiellement toujours fermée mais praticable
J1 Parking au-dessus de la passerelle du Plan du Suet 1734m
J2 Parking sous le Col d'en Haut 1767m
Altitude de chaussage/déchaussage :
J1 :1980m
J2 : 2000m
Conditions pour le ski : globalement encore correctes surtout en fond de combes ; ailleurs neige bien trempée mais se skiant bien
Activité avalancheuse : rien de récent

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par taramont)

Voilà: comme il n'y a plus de saison ma brave dame, débaptisons le «ski de printemps», trop facilement confondu à présent avec le ski d'été, en «ski des fleurs».


Au bout d'une langue de névé de moins en moins pendue, le skieur de fleurs chausse prudemment ses skis dans l'aube incertaine. Non pas que le terrain soit particulièrement scabreux, oh que non, mais il y a tant d'êtres endormis qui risquent de voir leurs jolies têtes tomber d'un coup de carre aiguisée comme un cimeterre, carre prête à en découdre avec des neiges bétonnées alors qu'en fait, elle a de grandes chances de ne remuer que de la soupe. Et cela ne se fait pas de couper des têtes innocentes endormies, et précisément celles prêtent à vous faire fête à votre retour !


Où en étais-je ? Ah oui : le skieur note l'altitude de chaussage pour son futur CR et part dans une aube incertaine. Enfin, ce n'est qu'une façon de parler car les cimes alentours dessinent d'ailleurs – et très exactement, il faut le leur reconnaître – leur ligne d'ébène sur l'horizon du levant.


Est-ce donc là le début d'un énième récit de course, style :

traduire : bobonne m'a retenue par tous les moyens inavouables

traduire : on n'est pas des contemplatifs, non mais !

traduire : neige casse-gueule et j'avais oublié mes crampons ou, autre version, un tel m'a dit qu'il n'en fallait pas pour cette course (sans objet en ce moment)

traduire : le nez dans le guidon, j'ai tracé droit dans la pente et buté contre le torrent que je n'avais pas vu mais heureusement entendu au dernier moment

traduire : au sommet, j'ai hurlé ma satisfaction d'avoir enfin fini d'en baver effarouchant les chocards attablés devant les cafistes qui en étaient déjà au pousse-café

etc, etc......


Ai-je le droit de vous infliger des fables ou des récits aussi factuels que soporifiques ? Non. Aussi, avais-je l'intention d'interviewer quelques fleurs qui ont modestement – et prudemment – baissé la tête à notre passage ou, au contraire, l'ont élevée vers cette chose profonde, de couleur variable, qui leur sert de coupole. Car il faut toujours interviewer ceux qui ont quelque chose à nous apprendre, pas le passant lambda au sujet d'un passage également lambda et qui risque juste de nous enduire d'erreur.


J'ai alors rassemblé tout ce petit monde haut en couleurs ; j'en ai dénombré 22 espèces différentes, (sans compter Linaigrette !) et sans doute zappé autant. Pour gagner du temps, j'ai proposé une interview collective avec une seule et briève question : «que pensez-vous du monde d'en-bas»?


Je ne le saurai jamais. Car là, Soldanelle est sortie du rang humide qui bordait le dernier névé et a pris la parole. «C'est bien beau de venir nous tirer les vers du nez (alors que nous les avons d'ailleurs plutôt sous les pieds). Si les autres veulent se laisser faire, qu'elles le fassent. Mais moi, ici, j'estime que je suis chez moi et c'est moi qui pose les questions». Son allure martiale, à peine adoucie par son joli chapeau effrangé, m'a impressionnée. J'ai réfléchi aussi vite que je peux et, magnanime, elle m'a laissé bien du temps. Puis, j'ai dit : «ok vas-y». Et elle, avec un aplomb incroyable, droite comme un i et du haut de ses quelques centimètres : «Taramont, qui es-tu ? La question qui tue. Me souvenant d'Alphonse Allais qui, lui, s'était parait-il souvenu de Shakespeare, j'ai répondu «Taramont n'a jamais existée, c'est une autre qui se fait passer pour elle et qui écrit ses récits ». Soldanelle, en bonne soldate a fait semblant d'avoir compris la réponse et ne m'a pas fusillée. Je crois qu'elle se souviendra de moi.


Et c'est ainsi que se déroulèrent deux splendides journées de «ski des fleurs» entre lesquelles il faut bien l'avouer, le ciel (pas le mystique mais simplement celui que nous avions sur la tête) nous a sévèrement grondées, on ne sait toujours pas pourquoi, et un peu plus nous finissions en îles flottantes. Mais le matin fut à nouveau rayonnant et l'aube tout à fait certaine nous revit en beaux chemins.


Fin de saison ?

La Saison est Reine.

Et la Reine part quand elle veut.


Itinéraires
J1 : Aiguille de Laisse par la combe de Montfroid D+ 1100m - 14,4km
J2 : Col de la Croix - Lac de la Croix - Col du Sambuis - Pt 2669 sur la Crête Sambuis- Arguille - 12,6km

J1 on a joué au bilboquet
J1 on a joué au bilboquet
J1 je crois que la voiture de jpc n'a pas encore fait toutes ses bornes \
J1 je crois que la voiture de jpc n'a pas encore fait toutes ses bornes "aller"
J1 cette lumière inimitable
J1 cette lumière inimitable
J1 en face de nous, des grands
J1 en face de nous, des grands
J1 lac Nicolas
J1 lac Nicolas
J1 belle vue sur la Meije et le Tabuchet
J1 belle vue sur la Meije et le Tabuchet
J1 Aiguilles de l'Argentière
J1 Aiguilles de l'Argentière
J1 ligne sommitale
J1 ligne sommitale
J1 pour ceux qui s'intéresseraient à la face E des Aiguillettes de Vaujany
J1 pour ceux qui s'intéresseraient à la face E des Aiguillettes de Vaujany
J1 Barrage deGrand-Maison en contrebas
J1 Barrage deGrand-Maison en contrebas
J1 arrêt au lac Nicolas
J1 arrêt au lac Nicolas
J1 du bon ski
J1 du bon ski
J1 pensées
J1 pensées
J1 narcisse
J1 narcisse
J1 géranium des bois
J1 géranium des bois
J2 soldanelles
J2 soldanelles
J2 à la sortie du verrou sous le lac de la Croix
J2 à la sortie du verrou sous le lac de la Croix
J2 lumières sur le lac de la Croix
J2 lumières sur le lac de la Croix
J2 au col de la Croix
J2 au col de la Croix
J2 vue vers la crête de la Marmottane
J2 vue vers la crête de la Marmottane
J2 le chien qui fume
J2 le chien qui fume
J2 quand l'eau claire se trouble
J2 quand l'eau claire se trouble
J2 débâcle du lac de la Croix
J2 débâcle du lac de la Croix
J2  vers la Combe Madame
J2  vers la Combe Madame
J2 combe Madame et Rocher Blanc
J2 combe Madame et Rocher Blanc
J2 Rocher Badon et rive G de la combe Madame
J2 Rocher Badon et rive G de la combe Madame
J2 vue depuis la crête Sambuis-Arguille
J2 vue depuis la crête Sambuis-Arguille
J2 Bec d'Arguille
J2 Bec d'Arguille
J2 anémones printanières
J2 anémones printanières

Commentaires

J
jpc, le 20.05.22 00:45

Un planisphère s'est dissous dans le lac Nicolas… Magique photo 23 !!
Edit: Tellement magique qu'elle est devenue 26 ^^, dédoublée en 27

zigual, le 20.05.22 08:26

Merveilleux de pouvoir profiter comme cela encore 😍! Dans la saison... et dans l'âge 😉

B
bigbrother, le 20.05.22 09:09

Que la montagne est belle...

R
Rahanx32, le 20.05.22 10:01

Vous nous faites rêver, mais pour une fois j' ai peur des spoil, ce n'est donc qu'un survol, je ne regarderai ça pas avant lundi soir.

D
djack, le 20.05.22 11:33

Très joli-joli! De  belles lumières avec une incroyable netteté; une nouvel appareil photo? une maîtrise de plus en plus appuyée de la photo? ça fait envie d'aller faire un copier-coller! Etes-vous montées au col du Glandon par la Savoie? Col ouvert?

B
billyolive, le 20.05.22 12:50

J’ai toujours eu un faible pour ces éphémères soldanelles, sentinelles des neiges qui ne sont plus éternelles 😎 beau voyage et belles photos, merci 😎

chapp, le 20.05.22 14:56

Malgré cette belle ambiance parfumée par les fleurs cela ne sent pas bon pour le ski en juin.

Den's, le 20.05.22 23:18

Grandiose !! Que c'est beau ! 
A un jour près on se croisait là haut ;-) 

T
taramont, le 22.05.22 19:57

merci à tous, le secteur du Glandon est exceptionnel
@jpc : par les ajouts photos de Linaigrette la 23 est devenue 27 et il s'agit du lac de la Croix
@bigbrother : c'est bien pour cela qu'on y va, qu'on en rêve et qu'on y retourne
@djack : ce n'est pas tant l'APN ou la technique qui fait la photo mais les lumières et donc l'heure de prise de vue...
s'agissant de la route du Glandon, nous sommes montées par l'Isère et descendues côté Savoie jusque "sous le col d'en haut
@billyolive : la soldanelle est effectivement une fleur très gracieuse, éphémère et symbolique ; puisse-t-elle encore survivre longtemps
@chapp : on ne sait jamais mais il est vrai que l'espoir est mince
@Den's : il aurait pu nous arriver pire, non ?

JulBont, le 24.05.22 12:50

Chère Taramont, si vous n'aviez pas existé, nul n'aurait eu l'idée géniale de vous inventer... Merci pour votre singularité. 😊

T
taramont, le 25.05.22 14:05

ah Julbont, l'homme qui ne sait pas seulement tourner les skis mais aussi le compliment aux dames ! en voici un de compliment qui deviendra culte, je le mets sur le dessus de la pile 😍🧙‍♀️

Cette sortie