ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Après les vanoiseries, délices glacées à Polset - Gebroulaz

Après les vanoiseries, délices glacées à Polset - Gebroulaz

Massif : Vanoise
Départ : Val Thorens (2300 m)

Topo associé : Dôme de Polset, depuis Val Thorens

Sommets associés : Dôme de Polset (3497 m) Mont de Gébroulaz (3511 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 1700 m.
Ski : 3.2

Sortie du dimanche 15 mai 2022

Mathilde, fred38160

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Beau, se couvrant dans l'après midi
Conditions d'accès/altitude du parking : Val Thorens, proche de la piste allant au col de Thorens
Altitude de chaussage/déchaussage : 2170m
Conditions pour le ski : Neige de printemps

Excellente sur la première descente sauf les 50 premiers mètres en soupe
Bonne sous le col de Gebrouillaz et sur le glacier en tirant à gauche. Un peu trop molle à droite (itinéraire de montée)
Correcte sur les pistes.

Activité avalancheuse : RAS (quelques purges de pierre sur la montée au col de Thorens et sous l'aiguille de Peclet)

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par Mathilde)

Itinéraire suivi : Val Thorens > Col de Thorens > Col de Gebroulaz > Sous le dome de Polset > Glacier de droite jusque 2970 > Glacier de gauche jusqu'au col de Gerbouillaz > Mont Gebroulaz > retour voiture avec la petite remontée pour choper la piste.
Horaires : 6h55 (?) -14h

Venus déjà plusieurs fois sur cet itinéraire, c'est la première fois que je viens aussi tôt dans la saison, et qu'il y a fait aussi chaud. Des souvenirs d'onglets et de températures glaciales un 20 juin m'ont fait porté doudoune, bonnet etc, mais on n'est jamais assez précautionneux !

Pas grand chose à ajouter au CR de Dame Taramont... si ce n'est qu'après les vanoiseries du matin, il ne faut pas oublier les sucreries pour les gourmands !! ;-)
En effet si le paysage devient plaisant, voir même bien beau après avoir passé le col de Thorens et quitter l'univers station, il n'est que meilleur après le col de Gebroulaz.
Nous monterons dans le flot jusqu'à ce col avec quelques discussions agréables. Nous avons d'ailleurs vu une fusée, pas bien haute sur pattes, de 8-9 ans avec un rythme plus qu'impressionnant, infatigable, qui pourrait défier plus d'un "collant pipette". Bravo à lui et courage aux parents - qui doivent suivre !!

Arrivés au col de Gebroulaz, nous ne suivons pas la foule qui va au Mont du même nom. On dépotte, grande traversée jusque sous le dôme de Polset et on plonge dans la branche glaciaire à droite du dôme. Seul au monde et un paysage splendide. Les premiers mètres de descente nous surprend, c'est déjà bien mou ! Mais très vite on change légèrement d'orientation pour avoir une neige 5 étoiles, un régal qu'on descendra jusque 2970m. Que du bonheur... c'est juste bien trop court ! On aurait bien continué si la pente ne devenait pas trop plate. Nous croiserons deux alpinistes à pied (courage à eux) car si la neige est excellente à ski, c'est un peu mou à pied.

La remontée (~450 m jusqu'au col), nous la faisons à l'inverse sur la branche du glacier la plus à gauche, qui débouche sous le mont Gebroulaz et qui longe l'aiguille de Peclet.
Cette partie est vraiment magnifique. Le glacier est bien bouché mais on peut voir quelques zones de séracs et quelques crevasses. Un paysage haute montagne dont on ne se lasse pas, c'est la cerise sur le gâteau même si on la sent passer avec la chaleur ! Des nuages vont et viennent mais ne nous embête pas. La bise est bienvenue. Il y a une trace de montée humidifiée, quelques personnes ont dû passés bien plus tôt que nous ce matin.

De retour au col de Gebroulaz, je prends les devants et monte au sommet. Je n'y étais jamais allée, et là il est à point. La neige n'est plus dure et cela se gravit bien. Les nuages arrivent plus nombreux, ne traînons pas.
Descente, puis remontée pour aller chercher la piste. Dâmée il n'y a pas trop longtemps (7 jours ?) , cela est appréciable et on arrive à skier encore agréablement.

Une belle journée :-)



La grande casse vue au zoom
La grande casse vue au zoom
Magnifique paysage
Magnifique paysage
Fin de la première descente
Fin de la première descente
Préparation pour la remontée
Préparation pour la remontée
Grosse crevasse qu'on contourne
Grosse crevasse qu'on contourne
On remonte
On remonte
Sommet du Mont Gebrouillaz
Sommet du Mont Gebrouillaz
Descente sous le col
Descente sous le col

Commentaires

T
taramont, le 16.05.22 11:45

Mathilde ! à force d'être gourmande, vous allez perdre la ligne ! Si vous m'aviez donné rdv à Gébroulaz, j'aurais peut-être encore trouvé une gourmandise supplémentaire pour vous au fond de mon sac....on a dû se rater de peu (et nous avons aussi vu l'incroyable gamin arriver au col de Thorens comme s'il courait à un gouter d'anniversaire) - belle fin de saison à vous deux 😍

jean, le 17.05.22 20:58

Gebrouillaz , c'est pour un jeu de mots ? Je n'ai pas compris....

M
Mathilde, le 18.05.22 10:38

Hello, Non c'est moi qui n'est pas lu correctement le nom du sommet et col correspondant !! Je crois que je l'ai toujours écrit comme ça. Mea culpa ! C'est corrigé. Merci.

W
Wil, le 24.05.22 14:35

Pas de grimpette en chaussures de skis ?? ;)

M
Mathilde, le 24.05.22 15:04

Hihi, non. On préfère skier les beaux glaciers ^^. J'ai jamais refait l'arête qu'on avait fait ensemble mais j'en garde un très bon souvenir. Sauf la remontée au col ;-) 

W
Wil, le 24.05.22 15:19

L'un n'empêche pas l'autre ;)

Cette sortie