ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Grande Moutonnière printanière

Grande Moutonnière printanière ⭐⭐

Massif : Belledonne
Départ : Les Etaves (1430 m)

Topo associé : Grande Moutonnière Pointe 2330, normale

Sommet associé : Grande Moutonnière Pointe 2330 (2330 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1900 m.
Ski : 3.3

Sortie du samedi 23 avril 2022

Glad38, Em42, Pleo

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : 8°C à 7h15 à 1300m / 10°C à 14h30. Soleil puis averses entrecoupées d'éclaircies. Foehn. Vent bien présent sur la crête, mais vallon plutôt bien protégé.
Conditions d'accès/altitude du parking : On a parqué la voiture à 1300m, ça aurait pu monter un peu plus loin avec une voiture plus haute (route non goudronnée), on aurait pu aussi s'arrêter plus bas pour éviter les touchettes. Pas de neige sur la piste jusqu'à 1300m mais des cailloux barrent la route deux virages plus loin.
Altitude de chaussage/déchaussage : 1500m
Conditions pour le ski : Enneigement continu au-dessus de 1500m. Peu de regel. Neige de névé sur le bas, pas totalement transformée au-dessus de 1800-2000m.

Activité avalancheuse : Quelques petites coulées de neige lourde embarquée lors de notre passage. Pas d'autre alerte. 

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par Glad38)

Itinéraire suivi : Piste des Etaves - Grande Moutonnnière par la Croix d'Arpingon - Descente au pt 1600m par le ravin à droite du vallon - Grande Moutonnnière - Descente par les Etaves
Horaires : 7h30-14h30


La météo s'annonce peu favorable, entre averse, Foehn fort et regel médiocre. On se décide pour Belledonne Nord qui nous semble plus épargné par le vent, avec quelques possibles rares éclaircies le matin. D'un optimisme sans faille, on embarque même crampons/piolets des fois qu'on rencontrerait des conditions favorables pour un petit couloir. Léo nous fait honneur de sa compagnie pour cette chouette sortie en perspective (bon ok, il a trouvé personne d'autre pour aller skier, allez savoir pourquoi!).
Au lever il ne pleut pas, nous voilà rassurés. Sur la route il pleut, mais on n'est pas encore arrivés. Emeric s'attaque à la piste forestière au volant de sa 208 4x4 accompagné par le signal sonore de la jauge d'essence, puis trouve une place de choix en aval d'un éboulement pour parquer le bolide. 
Nous partons gaiement en basket sur la piste dépourvue de neige, mais on l'aperçoit dans le vallon juste au-dessus. On passe 2-3 névés qui font flosh flosh à notre passage, nous confirmant le manque de regel. 
On gare les baskets à 1430 en vue de boucler par les Etaves et on remonte le sentier pour la cabane d'Arpingon. On parvient à chausser vers 1500m, et plutôt que de traverser à gauche vers le ruisseau on monte à la cabane d'Arpingon. Il fait grand soleil, la météo s'est encore loupé! La neige est bien pourrie à remonter avec ce manque de regel, ça glisse, ça zippe, ça décolle les peaux, on commencerait presque à trouver un faille à notre optimisme du jour. Léo nous fait la trace parfaite qui me permet d'arriver à la Croix d'Arpingon sans encombres et sans râler. On voit notre sommet, qui semble tout prêt, le cheminement est bucolique. On croise alors Eole qui amène quelques nuages et nous susurre que le météorologue est pas si novice que ça. On enfile une petite veste pour lui montrer qu'on a de quoi l'affronter. Il nous balance une averse en neige en retour. Pendant ce temps nous avançons, chacun matérialisant sa trace idéale dans ce vallon bien calme. De totalement humide la neige est passée à croûtée, on parvient même à botter en arrivant au sommet embarquant sous les spatules la micro-couche de neige fraîche que le vent n'a pas encore emmenée. Dépeautage aussi express qu'on peut pour échapper aux giffles d'Eole. Une éclaircie arrive et en 2 virages nous voilà abrités des rafales. La sous-couche porte en haut, suit une section croutâsse nulle, puis la suite est sympa, on se rapproche d'une neige de névé au fil de la descente, c'est même pas si lourd. Emeric et Léo ont repéré le canyon qu'il faut trop aller explorer alors on va à sa rencontre tout à droite du vallon. On en profite pour repérer le couloir N du Grand Miceau. Le canyon est effectivement assez ludique. En bas c'est grand soleil, ce serait trop bête de s'arrêter là. On repeaute donc pour remonter voir un peu ce vallon. La neige est plus facile à remonter que pour la première montée ça zippe moins, elle a dû se bonifier avec le temps. Un peu de pluie nous rafraîchit avant la prochaine éclaircie. Le sommet est ensuite atteint sous une nouvelle salve neigeuse. Puis vient l'éclaircie de la descente. On tire cette fois plus à gauche du vallon, c'est bien skiant aussi. Au niveau du replat, le pluie semble bien s'installer, on s'en tient là. On rejoint assez facilement le chemin. Déchaussage vers 1500m, juste quelques mètres au-dessus des baskets!
Conditions pas si mauvaises finalement, encore un bon moment en montagne!


Avec la piste obstruée à 1350m, ça porte un peu...
Avec la piste obstruée à 1350m, ça porte un peu...
La neige apparait
La neige apparait
Notre vallon
Notre vallon
Encore assez enneigé au-dessus de 1500 à 1600m
Encore assez enneigé au-dessus de 1500 à 1600m
Devant la Lauzière
Devant la Lauzière
Léo trace
Léo trace
Le Grand Miceau Arr
Le Grand Miceau Arr
Arrivée sur la crête de la Moutonnière sous les assauts du foehn1
Arrivée sur la crête de la Moutonnière sous les assauts du foehn1
1ère descente
1ère descente
1ère descente
1ère descente
Le canyon sous le Miceau
Le canyon sous le Miceau
Ludique
Ludique

Commentaires

A
aymeric38, le 24.04.22 07:54

Belle motivation!

S
steph-de-mau-73, le 24.04.22 10:20

Arrf toujours aussi sauvage ce versant Mauriennais! 😉
Bien belle bambée! 😎

J
jpc, le 24.04.22 10:27

"Il fait grand soleil", "conditions pas si mauvaises"… c'est à cela que l'on mesure bien votre motivation sans faille !! 😄😉 Et quand je vois que vous faites des émules, je crie "vade retro Satanas" et me cache sous la couette 🤢

E
Em42, le 25.04.22 07:51

Ahah, chaque instant en montagne reste un bonheur :) 

Cette sortie