ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Grandes Rousses - Arves > Promenade de facteur au Col des Aiguilles d'Arves, balade sur les rondeurs des Ratissières, que du bonheur !

Promenade de facteur au Col des Aiguilles d'Arves, balade sur les rondeurs des Ratissières, que du bonheur ! ⭐⭐⭐

Massif : Grandes Rousses - Arves
Départ : Bonnenuit (1670 m)

Topos associés : Col des Aiguilles d'Arves, Depuis Bonnenuit Pointe des Ratissières, Versant SE

Sommets associés : Col des Aiguilles d'Arves (3163 m) Pointe des Ratissières (2865 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 2720 m.
Ski : 2.2

Sortie du jeudi 03 mars 2022

taramont, Linaigrette

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : les deux jours, temps superbe, quelques voiles d'altitude en ap.midi de J1 qui a gâté la visibilité par un espèce de jour blanc dans le fond du vallon des Aiguilles passé à l'ombre
Conditions d'accès/altitude du parking : 1670m - accès RAS
Altitude de chaussage/déchaussage : 1670m

Conditions pour le ski :
J1 : ski un peu difficile nécessitant une grande vigilance, la qualité de la neige changeant sans cesse mais de belles zones où l'enchaînement était possible (sous le col notamment dans la pente rejoignant le vallon des Aiguilles - sous le Hameau des Aiguilles, bosses dures - estimation skiabilité correcte
J2 : les 200 premiers mètres de descente après l'antécime étaient également en neige changeante, ensuite jusqu'à l'entrée dans le bois, neige de printemps un peu lourde mais très agréablement maniable, forêt en bosses attendries, sans problème - estimation skiabilité bonne

Activité avalancheuse : RAS sauf des ruptures de plaques assez superficielles en rive D de la Combe des Aiguilles à l'aplomb de la Crête d'Argentière

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par taramont)

J1 – Bonnenuit – Col des Aiguilles d'Arves : D+ 1520m – 21,3 km


Arf ! Arves ! Rien qu'à leur col, ces Aiguilles piquent !


Aiguilles d'Arves ! Aiguilles d'Arves ! Si on oublie la Dent de Crolles, on n'entend que ça dans le Landerneau skitourien ! Il y en a même qui sont allés chercher un ersatz de ce qui existe en Maurienne jusque dans les Dolomites. C'est dire. Bon allons-y voir, ou plutôt allons les revoir. So long... Linaigrette est partante...plutôt deux fois qu'une !


Des Aiguilles ! Des Aiguilles ! Une aiguille peut s'enfiler des deux côtés. Lequel choisir ? Les deux ont été chantés à tue-tête depuis le début de la saison. Les ténors se reconnaîtront....Mais moi j'ai une obsession : retourner pour la 3e fois au Col des Aiguilles d'Arves. Linaigrette , au fait des réalités de la chose, trouve que c'est un peu long. Je fais celle qui ne connaît pas cet adjectif.


Hameau des Aiguilles ! Hameau des Aiguilles ! L'archétype du hameau de montagne dominant le monde... sans chercher à le conquérir. On ne doit pas souvent y venir en talons aiguilles, bien que ce jour, à défaut de couteaux, ça aurait pu faire l'affaire.


Torrent des Aiguilles ! Torrent des Aiguilles ! Tu aurais pu te couvrir plus décemment, bientôt faudra te traverser à la nage.


Vallon des Aiguilles ! Vallon des Aiguilles ! Linaigrette a raison et moi ma déraison : c'est loooong, loooong. Mais n'avons-nous pas une riche vie intérieure pour occuper l'esprit pendant que les jambes font leur boulot ?


Col des Aiguilles ! Col des Aiguilles ! De là, nous prendrons notre envol sans tarder ; quand j'arrive, Linaigrette patiente et le soleil se cache.


Envol ! Envol ! C'est vite dit , faut juste beaucoup de bol pour repérer les rubans de friselis entre les plaques de carton et les bandes transformées au chaud soleil entre celles de re-transformées tapies dans l'ombre. Bien ludique tout cela. Bien fatigant aussi. Et pour clore la journée, la piste de bosses durcies sous le Hameau des Aiguilles finit de fracasser les genoux.


Silence ! Silence ! : le chat dresse ses oreilles, le renard a rôdé par ici et aucun autre humain au-delà de la zone du refuge à part 4 audacieux engagés dans un couloir innommable que je ne saurais nommer (peut-être le col des Trois Pointes ?)


J2 : Bonnenuit - Pointe des Ratissières : D+ 1200m – 13,2km

300m de moins que la veille, on s'octroie 1/2h de sommeil de plus.


Aurore ! Aurore ! Les Encombres reçoivent les premiers rayons et quelques moutons dolents voguent vers un avenir incertain. Ils ne sont pas les seuls. Mais une fois encore, la journée sera radieuse...pour nous.


Hameau des Aiguilles ! Hameau des Aiguilles. Atteint plus sereinement que la veille grâce aux couteaux. Sur la palissade d'un jardinet, le coq chante. Normal, c'est l'heure


Champs de neige ! Champs de neige ! Champs largement et anarchiquement labourés il est vrai. Mais ce décor ouvert sur les Ecrins, les Cerces et même le MB, lumineux comme un paradis, est un changement radical par rapport à celui de la veille. La respiration peut se faire ample, l'esprit ouvert.


Crête ! Ah la crête ! Chevauchée fantastique sur la Crête du Puy, ligne qui s'affine à l'antécime des Ratissières et finit élégamment sur un piédestal. Un piédestal que nous partageons avec une japonaise et un avenant jeune homme solitaire. Le nez sur l'Epaisseur, le front penché vers les abîmes vierges du fond de la Combe de Beaujournal apparemment pas hyper fréquenté.


Griserie ! Griserie ! D'abord capricieuse, changeante, la neige devint rapidement une crème un peu épaisse, onctueuse, se laissant dévaler à grandes courbes. Adieu Hameau des Aiguilles,à tes pieds même le champ de bosses a consenti à ramollir pour épargner nos genoux. Final dans les mélèzes, final de grand contentement.


NB : il y a beaucoup de ! dans ce récit, à mettre au crédit (ou au débit) de mon enthousiasme


Horaires : selon ma devise : "ce n'est pas parce qu'on part tôt qu'on ne peut pas rentrer tard"

Photos enfin dans l'ordre, ce fut laborieux (le système ne prend pas en compte les dates de certaines photos téléphone !!!). J'ai marqué les photos J1 ou J2 pour distinguer les 2 journées. Photos 3,4,5,7,10,15,19,20 de Linaigrette


J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J1
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2
J2

Commentaires

J
jpc, le 03.03.22 23:37

je ne savais pas que la tournée du facteur passait au col des Aiguilles d'Arves, mais puisque vous y avez déposé de belles lettres, ce doit être vrai ^^…

T
Thierry38v, le 04.03.22 08:12

Bella ! 😎

J
jujutriple, le 04.03.22 10:35

Je serai très honoré si mes escapades régulières en pays d'Arves avec quelques autres mordus vous aient donné envie d'y faire rire vos spatules Taramont.

M
Mathilde, le 04.03.22 11:03

Un coin très sympa, un récit enthousiaste et de bien belles photos :-)

Den's, le 04.03.22 19:40

Très beau périple ! Un coin propice à l'émerveillement et aux beaux points de vues. 

M
MiRo, le 05.03.22 09:08

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

T
taramont, le 06.03.22 21:34

merci à tous et spécialement aux ténors qui chantent sans fausse note leur beau pays

Cette sortie