ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Le Grand Châtelet versant est en boucle 

Le Grand Châtelet versant est en boucle  ⭐⭐⭐

Massif : Beaufortain
Départ : La Thuile de Vulmix (1304 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1310 m.
Ski : 2.3

Sortie du dimanche 23 janvier 2022

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : En matinée quelques nuages à l'est et au sud puis grand beau temps. Fraicheur à l'ombre et grande douceur au soleil. Vent faible ou nul.

Conditions d'accès/altitude du parking : route sèche. Parking au terme de la route déneigée (1304 m).

Altitude de chaussage/déchaussage : 1304 m

Conditions pour le ski : La petite chute de neige de vendredi dernier dans le secteur a déposé, au dessus de 1800 m, 10 cm de poudre restée légère dans les orientations les moins bien exposées au rayonnement solaire.
Entre 2500 et 1900 m, neige essentiellement poudreuse légère en recherchant le nord-est. Neige humidifié en est, sud-est. Skiabilité bonne à très bonne, à l'exception du haut de la pente raide difficilement skiable avec de la neige froide sans cohésion qui glisse sur un fond glacé. 
Sous 1900 m : neige trafolée, relativement douce au soleil. Tout juste correcte
globalement, les conditions peuvent être qualifiées de bonnes.

Activité avalancheuse : rien observé ce jour. En partie haute de la pente finale, neige pulvérulente qui glisse facilement sur une croûte dure et glacée.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par veloski)

Itinéraire suivi : voir trace GPS


Horaires : 8h15 - 15h05

Le récit de la sortie par Florence (merci) :

Direction Bourg-st-Maurice, en ce dimanche, avec intention de trouver, une nouvelle fois, un itinéraire peu fréquenté et pourquoi pas un peu de bonne neige: un léger retour d'Est présent sur les cimes de Vanoise nous incite à gagner Vulmix, plutôt que le secteur du Ruitor, et un peu plus tard, nous parquons au terminus de la route, au-dessus du hameau de La Thuile. Sous une température plus clémente qu'il y a deux jours (-4°), nous empruntons la trace de raquettes de la route forestière de l'Arbonne, accompagnés de quelques cris d'alerte d'un casse-noix moucheté. Appréciant la tranquillité de la forêt d'épicéas des Grands Communaux, nous avons bientôt l'heureuse surprise de devoir tracer ou plutôt suivre la trace des animaux qui ont bien parcouru le secteur (chamois, chevreuils, renards et lièvres...) tandis que nous pénétrons dans la forêt domaniale de l'Arbonne. Il n'y a pas trop d'arbres à franchir (juste un déchaussage pour éviter de s'empaler sur des branches!) avant d'atteindre le torrent de l'Arbonne que nous traversons skis sur le sac, la meilleure option pour ne pas finir en grand écart entre deux pierres gelées ! Rive gauche, le sentier zigzaguant entre pins sylvestres et cembros est bien enneigé et nous progressons régulièrement, même si la pente se redresse. Nous terminons l'accès au chalet des Rottes, à pied, dré dans l'pentu, entre passages herbeux et neige dure et rechaussons un peu en contrebas du chalet de Sécheron. Du chalet, dont la construction remonte à 1835, le panorama est déjà au rendez-vous, même si quelques nuages s’étirent au dessus des cimes de Vanoise.

L'excellente surprise du moment est l'absence totale de traces et les quelques cms de neige tombés, il y deux jours, sont faciles à tracer. Nous dirigeant vers le chalet de Lancevard, nous découvrons la vue sur le Roignais, les Pointes de Combe Neuve et de la Leisette et... sur le Grand Châtelet qui sera la destination du jour ! Au-delà du Fort de la Platte, les sommets cisalpins se détachent sur un ciel désormais bien bleu et nous prenons plaisir à traverser les vastes alpages, inondés de soleil. Au dessus des ruines des Etaves, nous retrouvons l'ancienne trace montant sur la crête en versant est du Grand Châtelet. Tentés par le couloir que nous avions remonté avec Amandine en janvier 2020, nous le traçons puis optons pour l'option crampons, la neige étant bien profonde sur un fond dur voire glacé. La sortie à 2510 mètres d'altitude, en évasant la corniche, à coups de piolet, est délicate mais la vue sur la Pierra Menta et le Roc de la Charbonnière récompensent notre obstination avant de redescendre jusqu'à nos skis laissés un peu plus bas, compte tenu de la qualité de la neige. Les premiers mètres de descente s'apparentent à du dérapage sur fond dur avant de pouvoir se lâcher, face au Mont-Pourri, à la pyramide de l'Aliet, au sommet de Bellecôte et aux glaciers de Vanoise.
Décidant de rallier le Dôme de Vaugelaz, nous traversons au mieux, rencontrant de belles portions de poudre ou de neige frisette. Repeautant, nous parcourons les 100 mètres de dénivelée pour nous hisser sur le Dôme où nous rencontrons les premiers skieurs du jour !
Après un dernier tour d'horizon panoramique, nous entamons la descente, privilégiant les secteurs nord encore bien poudreux, permettant un excellent ski jusque vers 1900 mètres. Plus bas, «la piste» offre un ski moins agréable, comme il fallait s'y attendre et nous arrivons enfin au parking, heureux d'avoir pu tracer en terrain vierge et au calme la plupart du temps !


Rive gauche, le sentier zigzaguant entre pins sylvestres et cembros est bien enneigé. 
Rive gauche, le sentier zigzaguant entre pins sylvestres et cembros est bien enneigé. 
A pied, entre passages herbeux et neige dure. 
A pied, entre passages herbeux et neige dure. 
Du côté des Rottes, avec vue plongeante sur la Vallée. 
Du côté des Rottes, avec vue plongeante sur la Vallée. 
La pente s'adoucit vers le chalet de Sécheron. 
La pente s'adoucit vers le chalet de Sécheron. 
Le chalet de Sécheron. 
Le chalet de Sécheron. 
Sommet 2535 m, entre Grande Combe et Petite Combe 
Sommet 2535 m, entre Grande Combe et Petite Combe 
Panorama Roignais, Combe Neuve, Leisette. 
Panorama Roignais, Combe Neuve, Leisette. 
Vallonnements au dessus de Lancevard 
Vallonnements au dessus de Lancevard 
Le Grand Châtelet versant nord-est. 
Le Grand Châtelet versant nord-est. 
Zoom sur la Grande Sassière. 
Zoom sur la Grande Sassière. 
Montée sous le Grand Châtelet. 
Montée sous le Grand Châtelet. 
La pointe de l'Aliet attire le regard. 
La pointe de l'Aliet attire le regard. 
Nous optons pour l'option crampons. 
Nous optons pour l'option crampons. 
La sortie sur la crête est délicate. 
La sortie sur la crête est délicate. 
La vue sur la Pierra Menta récompense notre obstination 
La vue sur la Pierra Menta récompense notre obstination 
Les premiers mètres difficilement skiables passés, nous pouvons nous lâcher.  
Les premiers mètres difficilement skiables passés, nous pouvons nous lâcher.  
De bien belles conditions en rive droite. 
De bien belles conditions en rive droite. 
La suite extra jusqu'à 1900 m. 
La suite extra jusqu'à 1900 m. 
Le Mont pourri plein cadre depuis le Dôme de Vaugelaz. 
Le Mont pourri plein cadre depuis le Dôme de Vaugelaz. 
Après une journée en bleu et blanc !
Après une journée en bleu et blanc !

Commentaires

H
HDlameije, le 24.01.22 14:52

Christian, tu as l'art de sublimer toutes tes sorties 😊😊

V
veloski, le 24.01.22 15:02

Bien aidé par Florence !

Cette sortie