ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > 4 cols pour un tour du Crêt du Rey

4 cols pour un tour du Crêt du Rey ⭐⭐⭐

Massif : Beaufortain
Départ : Granier (Oratoire) (1308 m)

Sommet associé : Crêt du Rey (2633 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1550 m.
Ski : 2.3

Sortie du dimanche 02 janvier 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures :  Beau temps doux malgré de temps à autres quelques passages nuageux accompagnés un peu de vent. Les nuages finissent par s'imposer en milieu d'après-midi.


Conditions d'accès/altitude du parking : route sèche. Parking (nombre de places limité) à l'oratoire de Granier (1308 m).

Altitude de chaussage/déchaussage : 1308 m (6 micro déchaussages en partie basse à la descente).

Conditions pour le ski : Descente du Col de la Grande Combe sur le flanc est du Crêt du Boeuf (12h40) : moquette avec quelques reliefs peu marqués.
Descente du Col de Corne Noire : moquette avec reliefs (un passage soupe dans la pente sud plus raide au dessus de la Pesée).
Route de la Pesée : Une bonne trace en neige douce permet un retour confortable, malgré quelques micro déchaussage en partie basse.
Sur le tour, nous avons parfois traversé des dépôts d'avalanche.
 
Globalement la skiabilité est plus que correcte et pourrait même être qualifiée de bonne dans le contexte actuel.

Activité avalancheuse : aucun départ observé ce jour, mais les traces de très nombreuses purges de grande ampleur sont visibles en toutes orientations. 

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par veloski)

Itinéraire suivi : voir trace GPS


Horaires : 8h30 - 15h30

Compte rendu de Florence : 

Nous retournons en Beaufortain pour allier tranquillité et pentes sud-est, au gré de nos spatules : Départ de l'oratoire de Granier, également appelé chapelle Notre Dame du Foyer, bâtie en 1941, par les habitants du village, pour remercier la Vierge Marie, de les avoir épargnés, suite à la déclaration de guerre par l'Italie à la France, en 1940. Rare exemple de sanctuaire érigé au XXème siècle, la chapelle présente une architecture moderne avec peintures intérieures en trompe l’œil et statues sulpiciennes (en plâtre moulé, caractérisées par douceur et sentimentalisme).
Sous un ciel clair, l'échauffement débute sur la route de La Pesée, durcie par le regel nocturne, qui présente déjà des portions malmenées par la douceur de ces derniers jours. L'arrivée à l'aplomb de Praliathou ouvre la vue sur la Roche de Janatan ; dès l'entrée dans le vallon, nous découvrons les nombreuses coulées issues des couloirs de la Pointe du Col et les vallonnements ridées et sculptés par la pluie, que nous allons traverser. Une fois, le hameau de La Pesée, dépassé, nous apprécions de reprendre une ancienne trace, rive droite du Boulissoir, et accompagnés de rafales venteuses, nous nous élevons jusqu'au Lac de Sécheron. La neige porte bien et le cheminement sur les reliefs gondolés nous mène au premier col de la journée, celui des Tufs Blancs (2304 m.), où nous nous accordons quelques instants pour profiter des larges vues sur les sommets alentours et l'esthétique Crêt du Rey, dont nous espérons faire le tour.
Une température plus clémente, due à l'absence de vent, accompagne la traversée jusqu'au Col des Génisses (2348 m.) avec nouveaux panoramas (chaîne du Mont-Blanc, Comborsier, Grand Mont...) Une fois le Col de la Grande combe (2356 m.) atteint, nous nous offrons la première descente, choisissant les versants sud est, radoucis, avant de traverser sous le versant nord du Crêt du Rey, ravagé par les coulées ; au-delà du Cormet d'Arêches, le regard est attiré par le Mont Coin et les arêtes découpées de la grande Paréi et, après la traversée des culots d'avalanches écrêtés, nous repeautons, au-dessus des chalets du Cormet. Les esthétiques crêtes du Faille puis de la Raisse (en dents de scie, comme l'indique son nom issu du patois savoyard) nous encouragent pour atteindre enfin le dernier col du jour, à 2413 m., le Col de Corne Noire, alors que le ciel se couvre, peu à peu.
Un dernier tour d'horizon s'impose avant la descente, que nous redoutons un peu. En fait, la douceur de la journée rend la glisse satisfaisante, sous le versant de la Pointe de Combe Bénite et nous voici bientôt aux chalets des Veaux du Fruit. Poursuivant rive droite du ruisseau des Douves, ce n'est que vers Véman, que nous rencontrons, une zone de neige pourrie. La glisse devient ensuite rapide sur l'itinéraire classique et ne nécessite que 6 mini-déchaussages pour atteindre le parking, un peu fatigués, certes, mais heureux de cette longue (21 kms) et esthétique boucle en terre beaufortine.

 

Face à Roche de Janatan, au terme de l'approche sur la route de la Pesée.
Face à Roche de Janatan, au terme de l'approche sur la route de la Pesée.
Aux abords du village de la Pesée.
Aux abords du village de la Pesée.
Le versant nord-est de la Pointe du Col ravagé par les avalanches. Où est passée la belle poudreuse que nous y avions trouvée il y a seulement deux semaine !
Le versant nord-est de la Pointe du Col ravagé par les avalanches. Où est passée la belle poudreuse que nous y avions trouvée il y a seulement deux semaine !
Versant est du Dzonfié.
Versant est du Dzonfié.
Esthétiques canelures pas forcément agréables à skier.
Esthétiques canelures pas forcément agréables à skier.
La Pointe du Col.
La Pointe du Col.
Gros plan sur le Crêt du Rey versant sud-ouest.
Gros plan sur le Crêt du Rey versant sud-ouest.
Une neige qui porte bien;
Une neige qui porte bien;
Les contreforts du Crêt du Rey
Les contreforts du Crêt du Rey
Du col des Tufs Blancs, le Grand Arc.
Du col des Tufs Blancs, le Grand Arc.
Entre le Col des Génisses et le Col de la Grande Combe, nous devons traverser des dépôts d'avalanche.
Entre le Col des Génisses et le Col de la Grande Combe, nous devons traverser des dépôts d'avalanche.
Descente du Col de la Grande Combe.
Descente du Col de la Grande Combe.
Tout le versant nord du Crêt du Rey a purgé !
Tout le versant nord du Crêt du Rey a purgé !
En direction des chalets du Gormet, face à la Grande Parei.
En direction des chalets du Gormet, face à la Grande Parei.
Après les cols des Tufs Blancs, des Génisses et de la Grande Combe , en route pour le col de Corne Noire !
Après les cols des Tufs Blancs, des Génisses et de la Grande Combe , en route pour le col de Corne Noire !
Progression aisée sur un neige qui porte bien.
Progression aisée sur un neige qui porte bien.
Le ruisseau du Cormet.
Le ruisseau du Cormet.
La Crête de la Raisse.
La Crête de la Raisse.
Quel plaisir d'évoluer dans ces immensités vierges, loin de la foule.
Quel plaisir d'évoluer dans ces immensités vierges, loin de la foule.
Le Crêt du Rey versant est, alors que le ciel se couvre.
Le Crêt du Rey versant est, alors que le ciel se couvre.
Col de Corne Noire en vue !
Col de Corne Noire en vue !
Col de Corne Noire.
Col de Corne Noire.

Commentaires

rafale38, le 02.01.22 21:30

Hey!! Nous etions dans le même coin aujourdhui 😉 Dommage de ne pas s'être croisés. Une prochaine fois 😉

V
veloski, le 02.01.22 22:13

@rafale38 : il semblerait que nous nous soyons ratés de peu !  Dommage. A une prochaine fois peut-être sur ce versant soleil toujours appréciable à cette saison.

Jeroen, le 02.01.22 23:52

Photos impressionnantes ! 👍

H
HDlameije, le 03.01.22 08:25

Tes photos sont sublimes et rapportent bien l'état du terrain dans cette zone que nous connaissons bien. Bonne année à vous deux.

V
veloski, le 03.01.22 08:26

@Jeroen: Il faut dire que l'épisode de pluie de la semaine dernière a laissé des traces ... particulièrement dans ce secteur.

@HDlameije: Bonne année à toi et Albert !

Cette sortie