ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Bornes - Aravis > Aravis glaciaires

Aravis glaciaires

Massif : Bornes - Aravis
Départ : Col des Aravis (1486 m)

Sommet associé : Blonnière (2369 m)

Dénivelé : 800 m.
Ski : 3.2

Sortie du vendredi 14 mai 2021

titoutim

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures :
Conditions d'accès/altitude du parking :
Altitude de chaussage/déchaussage : 1600

Conditions pour le ski : Bonnes sur le haut (2250 --> 1850) avec une neige humide sur fond dur puis très mauvaises sur le bas, neige épaisse et collante
Faibles quantités de neige récente à cette altitude (5 cm)

Activité avalancheuse : Nombreuses boulettes venues des falaises sous l'action du soleil à travers le brouillard, sans danger car il n'y avait pas de neige mobilisable (5cm à 2200m)
Grosses reptations en cours rive droite sous les dalles de Blonnière, attention car c'est profond.
Risque de coulée de fond sous 1800 dans les vernes, car la neige est très humide en profondeur.

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Histoire de ne pas perdre la main, sur le seul créneau valable de cette fin de semaine (d'après les conditions météo)

La neige a blanchi les sapins jusqu'à 1300m  ce matin et on a même vu quelques flocons à 900.
2.5°C à 11h30, c'est pas chaud pour un 13 Mai.
Il reste encore beaucoup de neige pour l'époque et on peut chausser juste au-dessus de la ferme à 1600m à peine.

Depuis le bas, je trace un itinéraire de la main, à gauche des 2 couloirs de montée classique, un peu abîmés par de récentes coulées (WE dernier apparemment)
La neige est molle en profondeur sur la partie basse mais ça monte bien jusqu'au pied des dalles, où je découvre une ambiance glaciaire, faites de séracs, d'écailles de neige et de glaces, de crevasses et de fissures. Il faut tricoter un peu, méandrer, chercher un passage et finalement la traversée se passe bien.

A partir de 1800m, le fond est dur et les skis zippent un peu dans la neige molle de surface. Une grosse cassure est visible à l'entrée du couloir sous le chatelet, probablement du WE dernier.
J'hésite un peu, mais ce qui est parti n'est plus à partir donc je m'engage et je remonte à ski jusqu'au Col. La neige est encore légèrement froide vers 2100m, mais pas pour longtemps vu le soleil de l'après-midi.

Descente sympathique jusqu'à 1850 puis grosse bouillasse collante sur le bas.


Commentaires

Cette sortie