ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Crête de Chauvetane, Couloir Nord

Crête de Chauvetane, Couloir Nord

Massif : Ecrins
Départ : Chalet du Gioberney (1642 m)

Topo associé : Crête de Chauvetane, Couloir Nord

Sommet associé : Crête de Chauvetane (2785 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1150 m.
Ski : 5.3

Sortie du samedi 08 mai 2021

Sebas05

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : gd beau au départ puis voiles venant du N/NO
Conditions d'accès/altitude du parking : chalet hôtel du Gioberney
Altitude de chaussage/déchaussage : la passerelle 1720 pour passer en rive D du torrent à l'aller comme retour.

Conditions pour le ski : voir ci dessous

Activité avalancheuse : des purges mais faibles, des cassures énormes sous les Bans. une sur le cône en rive D du glacier de la condamine (peut être 2m de haut) et une sur les pentes sous le glacier sup de la condamine, probablement moins haute mais sur toute la largeur de la pente suspendue.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Itinéraire suivi : topo
Horaires : dep 7h, sommet 10h45, 2h pour descendre le couloir.


excellent regel en partant et grip très correct, en rentrant dans le cône du couloir des boules, du relief, on garde encore les skis puis crampons vers 2400, neige pas terrible d'abord, le bas qui prend le soleil a crouté un peu, puis déjà mieux en approchant de l'étroiture. Elle est blanche mais très étroite (<1m sur qqs m, les plus raides), très échancrée et très raide, neige en béton ++, un peu de glace sur les bords. l'étroiture est finalement assez longue (40 à 50m), goulottée  avec 2 ressauts plus étroits et plus raides. 2 piolets nécessaires.
au dessus c'est bcp mieux, bonne poudre (le croit on...) ça brasse un peu mais c'est assez efficace. ambiance superbe.
en haut on reste tanqué à 5/6m de la sortie, une énorme accu sous la corniche, difficile de progresser qd j'approche j'ai l'impression de passer en entier au travers, et pas envie de faire partir le morceau. on en reste là, un peu de terrassement en douceur et on chausse.
finalement la neige qu'on pensait tous les 3 si bonne en montant se révèle pas ouf, c'est poudre mais avec une espèce de croute qqpart, c'est plus physique, moins agréable mais ça reste safe et on prend plaisir.
jusqu'à l'étroiture couloir un peu concave, on skie des contre pentes bien raides (50 +/-) dans une superbe ambiance. on rechausse les crampons au dessus de l'étroiture et c'est reparti. c'est finalement la seule zone où on est vraiment exposé à ce qui vient d'au dessus mais à part de faibles purges sans incidence et un pavé qui nous a gentilment raté on n'a pas trop subi. ceci dit les parois très raides (des 2 cotés du couloir d’ailleurs, c'est très beau) au dessus de la rive G du couloir finissent par prendre le soleil et objectivement le passage de la goulotte est exposé aux projectiles.
on rechausse les skis directement sous la goulotte, contre pentes à nouveau très raides puis on revient dans le cône qui a pris un peu le soleil, la neige s'est adoucit et c'est bien agréable.
le retour sur une bonne moquette dans le ravin de la condamine jusqu'à la passerelle est top.

couloir sérieux, mérite sa cot: les pentes sont raides et les contre pentes que l'on doit skier encore plus, difficile de trouver la goulotte skiable sauf enneigement hors norme, le coté alpin de l’itinéraire n'est pas à négliger. l'expo vaut E3 sans souci. en cas de chute dans la partie sup aucune de chance de franchir la goulotte sans encombre.

une belle sortie partagée avec Thierry, Steph et Greg.

Thierry nous a rappelé la belle mémoire d'Olivier Salésiani qui avait disparu un 8 mai; on a ravivé qqs beaux souvenirs partagés. il aurait aimé la sortie du jour c'est sur.


plus de photos qd j'aurai celles de Thierry et Steph, moi j'étais en noir et blanc presque toute la sortie....plus de photos qd j'aurai celles de Thierry et Steph, moi j'étais en noir et blanc presque toute la sortie....

Commentaires

P
PierreC, le 09.05.21 13:35

Bon, ben c'est pas la peine d'aller voir tous les ans si l'étroiture est remplie !!
Bien joué !!

E
Em42, le 09.05.21 14:24

Bien joué, on vous a attendu au parking mais nous avions une montée au pigeonnier. A bientôt

G
gregeusz, le 09.05.21 20:59

en plan b si l'etroiture n'est pas remplie, ce qui semble etre quasi inevitable et que vous ne vous sentez pas l'ame d'un alpiniste, il reste la branche de droite, bien cachée, moins raide (4.3?) et bien moins expo mais très esthétique , légèrement deversante, qui monte certes moins haut et ne débouche pas... je m'y suis régalé hier en tous cas avec une neige identique à celle de la breche philippe. assez incroyable d'ailleurs la différence de qualité de neige entre les deux branches (vent?, croute de regel enfouie?)

Cette sortie