ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Et en bas coule la Mariande

Et en bas coule la Mariande ⭐⭐⭐

Massif : Ecrins
Départ : Saint Christophe en Oisans (le Clot) (1383 m)

Topo associé : Col de la Mariande, Versant Nord

Sommet associé : Col de la Mariande (2940 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 1500 m.
Ski : 2.3

Sortie du mardi 04 mai 2021

taramont

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Nuits et matin froids - chaleur intense au soleil en expo E le 3/5

Conditions d'accès/altitude du parking : 1400m

Altitude de chaussage/déchaussage : 1850m mais plus confortable à pied à la montée jusqu'en haut du verrou
Conditions pour le ski : très bonnes en-dessous de 2550m et jusqu'à la limite de la neige ; aurait sans doute été épique, voire dangereuse plus haut- stop à 2650m
Activité avalancheuse : nombreuses coulées en N et en W datant de la veille (2/5), rien avant 12h le 3/5

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Itinéraire suivi :
J1 - Le Clot/sentier de liaison entre l'Alpe du Pin et le vallon de la Mariande - bivouac
J2 - Bivouac/alt 2650m sous le col, stop
J3 - Retour parking
NB - pour monter et descendre du bivouac passage par Clot d'Outre où il y a une passerelle fixe (merci au contributeur qui l'a indiqué dans son CR dernièrement ; il y a aussi un panneau d'information au parking)

Horaires :

Départ le dimanche 2/5 (12h) et retour le 4/5 (12h) soit 48h en immersion.

Ayant été déboutée par la Mariande pour cause de conditions nivologiques douteuses, je comptais remettre cela ce matin, au moins jusque là où je m'étais arrêtée.

Mais les événements du lundi qui se sont déroulés à proximité de mon paradis m'ont enlevé toute envie de prendre du plaisir si près de là où certains ont laissé leur vie. Ils m'ont enlevé également l'envie de vous retranscrire le texte que j'avais commencé à élaborer. A part ce court poème un peu particulier. Car ayant oublié d'emporter de quoi écrire (comment est-ce possible ?), je ne disposais que de quelques dizaines de cm d'un papier réservé à un autre usage que poétique - mais oh combien utile - de sorte que je me suis appliquée la "contrainte du prisonnier" *

Il faudra donc que vous attendiez que j'y retourne par neige stabilisée pour avoir un récit plus circonstancié.


nous voici arrivés sans souci
moi, mes rêves et mon sac aussi

sereine, rassurée. ce soir
rien ne sera menace noire

eaux vives, cimes mauves
un oiseau, sur nue ramée, âme sauve

me voici ici réunie en moi-même
cœur cousu en écrin noué en soi-même

ceci sera ma maison naine
sans rêves, sans reine

aimerions-nous voir venir une aurore connue
où se mire une vie morose, morne et nue ?
non

mais suivre un ruisseau en son murmure
sans savoir où s'ancrera sa morsure
oui

* contrainte du prisonnier : un prisonnier ne dispose que d'un papier minuscule pour rédiger son message de détresse ; pour gagner de la place, il n'utilisera que des lettres sans jambage


Passerelle du ClotPasserelle du Clot
ambiance encore hivernale dimanche après-midi ambiance encore hivernale dimanche après-midi 
abstractionsabstractions
au bord de l'eauau bord de l'eau
bivouac 5* luxebivouac 5* luxe
toujours au bord de l'eautoujours au bord de l'eau
entrée du vallon après le verrouentrée du vallon après le verrou
au fond, l'Aiguille du Plat de la Selleau fond, l'Aiguille du Plat de la Selle
pour les aficionados de la Cime du Montagnonpour les aficionados de la Cime du Montagnon
le long de la crête neigeuse de la moraine, itinéraire le plus sûrle long de la crête neigeuse de la moraine, itinéraire le plus sûr
y a plus qu'à descendre le verrou puis prendre le sentier en face qui remonte doucement au bivouacy a plus qu'à descendre le verrou puis prendre le sentier en face qui remonte doucement au bivouac
leurs majestés les Ecrinsleurs majestés les Ecrins
Arias, Bec du Canard et Pte du Grand Vallon (je pense)Arias, Bec du Canard et Pte du Grand Vallon (je pense)
vue sur l'entrée du vallon sous la vigilance du Bec du Canardvue sur l'entrée du vallon sous la vigilance du Bec du Canard
la belle Tête des Fétoulesla belle Tête des Fétoules
HépatiquesHépatiques

Commentaires

Den's, le 04.05.21 18:41

Vraiment splendide cette itinérance ! 👍
De très belles photos !

R
rhododendron, le 04.05.21 18:49

Tant de poésie....dans les images aussi.

M
MiRo, le 04.05.21 19:28

Oui le cœur est en berne après ce lundi tragique, le décor était le même pour tous, les drames des uns résonnent comme de sombres reflets du plaisir des autres. C'est peut-être ça que je ressens devant cette magnifique photo 6

B
billyolive, le 04.05.21 19:34

Belle immersion, les photos sont magnifiques 😎

S
steph-de-mau-73, le 04.05.21 19:39

Cela reste un écrin de paradis malgré cette tragédie...
Jolies photos comme d'hab!

B
bigbrother, le 04.05.21 20:37

Magnifique...peu importe le papier pourvu qu'on est l’ivresse, photos impressionnistes.

H
HDlameije, le 05.05.21 07:44

Sublissime. Il n'y a rien à jeter. Et à titre personnel, chaque photo réveille un souvenir. Merci.

P
pca, le 05.05.21 08:09

belle motiv quand même que ce bivouac en solo !

J
jpc, le 05.05.21 19:47

pas de mots, que la nuit…

Vinchy, le 05.05.21 22:27

Un joli coin bien sauvage représentatif de la magie des Ecrins!

ThibsR, le 06.05.21 17:37

Ton retour à la Mariande ? Merci pour les mots et les images !

C
cess, le 06.05.21 18:17

c'est beau et ça touche.....
merci !...... quel voyage! toi tu sais choisir tes destinations! ....et puis si tes lettres sont sans jambages..toi t'es en jambes!!

Gemitaut, le 06.05.21 20:17

Chère Taramont, vos lacunes numériques (dont vous faites état dans les échanges relatifs au nouveau site), n'ont d'égales que la qualité de votre français, de vos magnifiques photos et de votre conception de la montagne ! Merci pour tout ça......

C
chauguste52, le 07.05.21 11:25

Mais que tout cela est bel et bien dit et imagé ! Un régal pour les yeux et les sens... J'en veux encore ! 

Cette sortie