ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Cerces - Thabor - Mont Cenis > Col de la Ponsonnière, versant N

Col de la Ponsonnière, versant N

Massif : Cerces - Thabor - Mont Cenis
Départ : Plan Lachat (2000 m)

Topo associé : Crête de la Ponsonnière, versant N

Sommet associé : Crête de la Ponsonnière (2824 m)

Orientation : N

Dénivelé : 750 m.
Ski : 2.1

Sortie du lundi 03 mai 2021

HDlameije, albertito

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : -4°
Conditions d'accès/altitude du parking : Ok
Altitude de chaussage/déchaussage : 2130m/2050m
Conditions pour le ski : bien mieux qu'envisagées
Activité avalancheuse : purges silencieuses partout à partir de 9h

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par HDlameije)

Itinéraire suivi :
Horaires : descente à 10h

Quel bonheur de pouvoir se déplacer sans avoir à contrôler sa distance. Cette contrainte limitée dans le temps nous fait apprécier encore mieux ce que veut dire LIBERTE.
Quelle chance avons nous.

J'ai une pensée émue pour tous ceux qui ne l'ont pas cette liberté.

Départ à la fraîche à Plan Lachat, lieu des attaques sur le tour de France. Les montagnes sont blanchies. Il fait grand beau, la lune vient de passe derrière les contreforts du Grand Galibier. Portage léger jusqu'aux Mottets, juste pour nous rappeler que c'est du ski de printemps. Puis on chemine entre les rochers, traverse à plusieurs reprises le même ruisseau. Les quelques millimètres tombés font maintenant place à 5cm de poudre. Il nous aura fallu 2 heures pour atteindre le pied du col. Nous renonçons à monter par la face Est qui nous parait suspecte. Au col de la Ponsonnière, il faut se rendre à l'évidence. La corniche ne nous inspire pas confiance. On renonce à aller au Grand Galibier. Bulle d'une bonne heure à contempler, à savourer, déguster ces belles montagnes. On reviendra.

Descente inespérée dans une belle poudreuse restée à l'ombre. Et le retour qu'on appréhendait, se fait dans les meilleures conditions. Ca glisse tout seul.

La sieste qui s'en suivi, sur un terrain herbeux sec, légèrement en pente pour plus de confort, restera elle aussi magique.

J'ai fait de magnifiques photos, de la Clapière, des Aiguilles de la Molinière, etc ..
Corruption du fichier quand j'ai voulu les décharger !!


Commentaires

T
taramont, le 05.05.21 11:29

zut alors, nous voici privés de magnifiques photos !

D
diablo73, le 06.05.21 00:40

Oui, dommage...la Clapière semble être en bonnes conditions ?

Cette sortie