ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Après Janvril, voici Mévrier (au Jas des Lièvres)

Après Janvril, voici Mévrier (au Jas des Lièvres)

Massif : Belledonne
Départ : Prapoutel (1345 m)

Topo associé : Jas des Lievres, face NW depuis Prapoutel

Sommet associé : Jas des Lievres (2325 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 985 m.
Ski : 3.3

Sortie du lundi 03 mai 2021

skieur_en_kilt

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Grand beau temps et ciel bleu. 
Conditions d'accès/altitude du parking : RAS
Altitude de chaussage/déchaussage : 1600m chaussage/ 1400m déchaussage
Conditions pour le ski : Très très bonnes pour le mois. 
Activité avalancheuse : Beaucoup de coulées sous toutes les faces raides. Gros volumes de neige de neige lourde avec des départs spontanés. 

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Parking 1345mW18hPas de neige = portage
Gros Caillou1600mW18h3030cmNeige de printempsGros sel et moquette
Cirque avant Jas des Lièvres2130mNW19h3020cmPoudreuseUniquement dans les face nord. Boulettes sous les coulées
Jas des lièvres2325mN20h20cmPoudreusePoudreuse sur fond dur 

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Itinéraire suivi : Même que celui du Topo
Horaires : 18h

Parti voir le coucher de soleil après une journée de travail. Je ne pensais pas trouver des telles conditions un 3 mai. De la poudreuse. Je préssentais que tout le monde se serait rué vers Pipay pour chausser directement. Mais un peu de portage ne m'a jamais gêné et s'il y a de la neige vierge à la clef, le pari est toujours gagnant. 

Ce fut le cas. Personne au départ, à peine 200D+ de portage. Un soleil radieux, insolent, une chaleur incroyable. Un chamois détale sous le Gros Caillou. Je suis seul. Juste une trace qui doit dater de la veille, le reste est vierge. La trace s'arrête avant le deuxième ressaut qui mène vers la Jas des Lièvres. Autour de moi le bruit des avalanches qui continuent de dégueuler, sautant des falaises pour s'écraser à une centaine de mètres. Je remonte en sureté en évitant les cones de déjection. 

Au sommet, poudreuse, solitude, coucher de soleil, joie intense. Grossse ligne de poudreuse vierge, jusqu'à 2000m avec un fond dur. Ensuite moquette jusqu'à 1600m. Avec un peu de passage sur l'herbe, je redescends quasiment jusqu'à la fin de la piste de ski. Ca devient limite. Je pense qu'il reste encore deux jours pour qui voudrait tenter l'aventure, après ça sera portage à la descente. 

Grosse coulée sous la Jas des LièvresGrosse coulée sous la Jas des Lièvres

Commentaires

C
Capitaine_BenA, le 04.05.21 10:33

Bien joué !

Cette sortie