ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > Mont Blanc à la journée, Face Nord par les Grands Mulets

Mont Blanc à la journée, Face Nord par les Grands Mulets ⭐⭐⭐

Massif : Mont Blanc
Départ : Chamonix (Tunnel du Mont-Blanc) (1230 m)

Topo associé : Mont Blanc, Par les Grands Mulets

Sommet associé : Mont Blanc (4810 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 3600 m.
Ski : 4.2

Sortie du mardi 20 avril 2021

Etiennne

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Beau, un froid impressionnant.
Conditions d'accès/altitude du parking : Noire.
Altitude de chaussage/déchaussage : 1800/ 1550
Conditions pour le ski : Face Nord du Mont Blanc rive gauche en neige soufflée, souvent croutée parfois poudre, avec 100 au patin ça reste bien skiant. Poudre 5* sous 4000m et jusqu'à 2300m. Poudre humide ou soupe en dessous. Globalement des sacrées conditions !
Activité avalancheuse : RAS

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Après la sortie aux Dôme de Miages de la veille, la fatigue est bien présente, les ampoules aussi et le manque de sommeil se font bien sentir. Autant dire que les chances de réussite étaient assez minimes mais on voulait tenter le coup. Arrivés au parking à 18h30, on mange ce qu'il nous reste et on essaie de se reposer à partir de 20h, on n'avait pas prévu de dormir dans la voiture donc ça sera repos et micros siestes assis. 


Lever 23h50 et départ 00h10, monté bien efficace jusqu'à la jonction qui est parfaitement bouchée, on arrive étonnamment bien en forme au niveau du refuge du Grands Mulets, il fait encore nuit noire et les quelques candidats pour le sommet sortent du refuge. Au lever du jour, le froid s'accentue fortement, et la fatigue commence à se faire sentir. On trouve enfin le soleil à 3900m, ça faisait 8h et 2700 de dénivelé qu'on attendait ce moment. Mais un petit vent frais s'est levé et le froid est encore plus intense. Les yeux commencent à se fermer tout seuls, les ampoules ont envahi mes pieds, l'altitude commence à se faire sentir, dur dur ce moment. On chausse les crampons rapidement juste au dessous de Vallot et on file s'abriter dans cet abri. Il est 9h40, on est déjà bien étonné d'être arrivé aussi haut mais les 500 derniers mètres risquent d'être très dur. On va rester une grosse heure à Vallot pour réchauffer nos onglets aux pieds et aux mains. J'essaie de boire un coup mais ma gourde est devenu un glaçon, c'est vous dire le froid, un bon -25° et bien plus avec ce petit vent frais. Maxime fait une micro sieste sous les quelques couvertures du refuge, moi je crois que je me suis endormi 10-20 minutes mais rien de sûr. On se remet en marche à 10h30, j'ai l'impression que l'arête est passée vite mais on a tout de même mis 2h, le temps ne passe pas à la même vitesse là-haut ! 
Sommet à 12h23, j'arrive 2 minute avant maxime, j'ai le sommet pour moi tout seul, un sacrée moment. Ayant connu le sommet avec une centaine de personnes, être ici totalement seul c'est quelque chose. On reste 40 minutes au sommet pour reprendre des forces, d'autant qu'il fait relativement bon et qu'il n'y a pas de vent. 
On attaque la descente à 13h, il y a 2 traces dans la face Nord en rive gauche, la neige est bien travaillée par le vent, souvent croutée avec quelques rares zones de poudre. Après les 3600 de déniv, les cuisses sont en feu à chaque virage, l'altitude et la neige croutée n'arrangent rien. Mais quelle ambiance ! On zigzague entre les séracs en se demandant à chaque instant si un sérac ne va pas nous tomber dessus. Quelques passages sont assez techniques, 2 passages à 45° sur au moins 50 mètres avec un mini saut de crevasses obligatoire. Un bon 4.2 ! 
Gros soulagement en arrivant au pied de la face, 1h après le départ du sommet, un gros morceau quand même cette face. 800 mètres de haut et relativement technique dans ces conditions. 
Maintenant il faut revenir au parking, les cuisses sont bien fatiguées mais ça nous empêchera pas de profiter au maximum des 1700 de dénivelées de poudre. En dessous de 2300m, la neige est bien lourde mais ça permet d'arriver rapidement à la voiture. Au parking à 16h40, la descente a été très longue ! 

Je ne pensais pas être capable de réaliser une ascension pareille, surtout qu'on a du matos loin d'être light. Une sacrée aventure hors du temps, des souvenirs plein la tête, après ça, difficile de retourner bosser !

La petite vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=jU97OoTQn3Q&t=27s ;


La JonctionLa Jonction
Le Mont blanc bien venté le matinLe Mont blanc bien venté le matin
Lever de soleil sur l'Aiguille du midiLever de soleil sur l'Aiguille du midi
C'est bô mais ça fait peurC'est bô mais ça fait peur
Bientôt au soleilBientôt au soleil
Froid et fatigue intense Froid et fatigue intense 
Sommet encore loin Sommet encore loin 
à 4700mà 4700m
On y est presqueOn y est presque
Au dessus de tout Au dessus de tout 
Max arrive au sommet... 12h après le départ du tunnelMax arrive au sommet... 12h après le départ du tunnel
Seulement 7 personnes aujourd'hui on fait le sommetSeulement 7 personnes aujourd'hui on fait le sommet
Bien soufflée le hautBien soufflée le haut
Passage plus raidePassage plus raide
Quelques passages de poudreQuelques passages de poudre
Un autre passage raide, un bon 45° sur 50 mètresUn autre passage raide, un bon 45° sur 50 mètres
Sous les séracsSous les séracs
La face skié, gros soulagement en bas de la face, max encore dans la face dans le deuxième passage raide.La face skié, gros soulagement en bas de la face, max encore dans la face dans le deuxième passage raide.
Le dôme du goûter Le dôme du goûter 
Grosse poudre Grosse poudre 
Godille dans un cadre de rêveGodille dans un cadre de rêve
Encore un peu de poudre Encore un peu de poudre 
Mont Blanc du Tacul Mont Blanc du Tacul 
Dôme du Gôuter Dôme du Gôuter 

Commentaires

V
Vince88, le 22.04.21 13:55

Bravo ! Sacrée sortie !

A
Arno74, le 22.04.21 14:55

Belle mission!! Bravo!! 😎 Le ski au milieu de ces cathédrales de glace, ça fait toujours son petit effet... et les photos aussi 😁 Y a 6 ans, la Face Nord passait plein centre, sur le bas, mais là j'ai l'impression que les séracs ont un peu pris du volume 😉

L
lucasd, le 22.04.21 14:59

Encore BRAVO les gars !! Une sacrée mission ! Et très beau récit au passage ;)

B
bart, le 22.04.21 18:27

100 au patin pour une telle bambée, bravo

J
jujutriple, le 22.04.21 19:04

Superbe. Que j’aimerai avoir votre pêche !

B
BBA, le 22.04.21 19:12

Bravo, bel exploit !

M
moontana, le 22.04.21 19:48

Vous êtes au top les gars!

H
henyan, le 22.04.21 20:04

Chapeau pour avoir enchaine les dômes de miages la veille et la totale du topo !

F
freeflo, le 22.04.21 21:24

Chapeau les gars !

Etiennne, le 22.04.21 23:31

Merci pour tous vos commentaires ça fait plaisir ;) 
@Arno74 : En effet le ski au milieu des séracs monstrueux c'est impressionnant. Les séracs ont pris du volume mais peut être qu'avec de la grosse poudre et un petit saut ça peux toujours passer ! 

sammy, le 22.04.21 23:38

Magnifique !! Merci pour les photos et le débrief sur le site ! 

patrick73, le 23.04.21 10:08

Génial, vous faites rêver les jeunes, et quelle pêche!

didiergo, le 23.04.21 11:33

Bravo pour le courage, la caisse et les photos👏😃

A
Arno74, le 23.04.21 14:25

@Etiennne : J'y penserais la prochaine fois que je descendrai cette magnifique face Nord 😎

Etiennne, le 23.04.21 14:27

@Arno74 : J'irai voir également la prochaine fois avant que les séracs est trop pris le dessus !

B
Balou73, le 24.04.21 15:04

Magique 

J
jean heintz, le 25.04.21 07:36

Je vous félicite ! (dixit mon fils de 6 ans assis sur mes genoux)
Pas de matos léger, c'est à dire ? Pour être passé de Scarpa Maestrale à des La Sportiva Sytron, -1.5 kg aux pieds c'est le jour et la nuit.

Juste pour faire mon Maître Capelo : Quand on a froid, c'est l'onglée. Quand on a faim, c'est l'onglet (à l'échalote de préférence) :P

Etiennne, le 25.04.21 22:44

@Jeanheintz : La plupart des gens que je connaît qui on fait le Mont Blanc à la journée l'on fait avec du matos de compétition. Alors forcément quand je pars avec mes Volkl VTA 98 (1,37kg le ski) et mes Salomon MTN (1,47kg la chaussure) je me pose des questions sur mes chances de réussites. Mais après ça reste du matos plutôt léger même si on est bien loin des allumettes ! 

Cette sortie