ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > Dômes de Miage, en aller retour par Tré la Tête 

Dômes de Miage, en aller retour par Tré la Tête 

Massif : Mont Blanc
Départ : Les Contamines (Cugnon) (1200 m)

Topo associé : Dômes de Miage, Traversée des Dômes

Sommet associé : Dômes de Miage (3670 m)

Orientation : T

Dénivelé : 3500 m.
Ski : 2.3

Sortie du lundi 19 avril 2021

Etiennne, cocok2

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Dimanche : Quelques éclaircies le matin et tempête de neige l'aprèm. Lundi : Beau et chaud.
Conditions d'accès/altitude du parking : Noire
Altitude de chaussage/déchaussage : 1700/1500
Conditions pour le ski : 20cm de poudre tombé dimanche aprèm qui chauffe bien dans les versants au soleil.
Activité avalancheuse : Quelques plaques dans la descente du refuge jusqu'au glacier mardi matin. La neige chauffait fort en sud, sûrement de nombreuses coulées l'après midi.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par Etiennne)

Itinéraire suivi : Dimanche : Montée au refuge et but Lée Blanche, stop au premier quart de la face. Lundi : Dôme de Miages en aller retour.


Cette sortie c'est d'abord une multitude de but. Le plan initial était de faire la face Nord de Lée Blanche dimanche, les Dômes de Miages et aller au refuge Durier lundi et finir par le Mont Blanc mercredi. C'était ambitieux mais ça pouvait le faire !

On part donc dimanche matin à 5h du parking, bizarre pas de ciel étoilé, pourtant il annonçait beau. Monter tranquille au refuge en 5 bonnes heures, au loin quelques éclaircies se dessinent vers le Dôme des glaciers, Lée Blanche et Tré la Tête, on va donc tenter le coup. Pendant touts l'approche de la face, le soleil tape fort et la face est toute dégagée en face de nous. On chausse les crampons et on commence la montée bien confiant, mais en une dizaine de minutes les nuages arrivent, on est en plein brouillard et il se met à neiger des gros flocons, on stop donc au premier quart de la face. Retour en refuge bien galère dans un brouillard à couper au couteau et une neige humide qui botte horriblement aux skis, heureusement qu'on avait le GPS pour retrouver le refuge. On passe toute l'aprèm au refuge, les quelques averses annoncées se transforme en grosse chute de neige, il neige 20cm en quelques heures. C'est là qu'on commence à sérieusement douter de l'accès au Refuge Durier du lendemain.

Lundi matin 5h20, le réveil sonne, je vais voir dehors il a l'air de faire pas trop moche on voit quelques étoiles, on tente donc le coup. Montée tranquille dans 20cm de poudre légère jusqu'au 5ème dôme. L'arête pour accéder au refuge Durier en bien trop cornichée et enneigée, et l'accès au Refuge Durier par le col infranchissable a bien trop chauffé pour être emprunté. On se rend compte ici que le Mont Blanc sera pour une prochaine fois. J'essaye de négocier pour rester dans le coin faire des belles faces, mais Corentin est très fatigué et malade et Maxime a une chaussure cassée, on rentre donc par l'itinéraire de montée ne connaissant pas la descente par le glacier d'Armencette (On n'avait pas étudié cette possibilité de demi-tour).

Pendant la descente je lance à Maxime à moitié second degrés : "Demain Mont Blanc à la journée par les Grands Mulets !" 
Il est motivée, aïe je me suis mis dans la merde à proposer ça, affaire à suivre...



Commentaires

Cette sortie