ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Mourre Froid et Homme

Mourre Froid et Homme ⭐

Massif : Ecrins
Départ : Prapic (1550 m)

Topos associés : Le Mourre Froid, Versant nord L'Homme, Traversée arête SE-> face NE

Sommets associés : l'Homme (2872 m) Le Mourre Froid (2993 m)

Orientation : N

Dénivelé : 2600 m.
Ski : 3.2

Sortie du dimanche 18 avril 2021

AlexUb

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : bien froid pour la saison ! Il fallait jouer avec les éclaircies entrecoupées de passages nuageux plus ou moins denses, mais globalement le temps fut favorable.


Conditions d'accès/altitude du parking : Route de Prapic sans soucis, parking officiel 1550m.

Altitude de chaussage/déchaussage : À la montée au Saut du Laire 1890m, à la descente passerelle 1800m.

Conditions pour le ski : 
   ◊ Mourre Froid : poudre excellente, encore assez froide samedi soir, dans la face Nord directe jusqu'à 2200m, puis humidifiée et alourdie en dessous.
   ◊ Homme : encore de l'excellente poudre froide dimanche dans la face NE jusqu'à 2300m, en privilégiant les contrepentes plus Nord sur le bas.
   ◊ Partie inférieure du vallon : variable en dessous de 2200m selon les orientations : poudre humide, croûtée, transformée (notamment en Est et Sud le dimanche).

Activité avalancheuse : Nombreuses petites coulées récentes dans le pentes raides, en particulier sous les rochers, en toutes orientations (mais en très grand nombre en NW).
Une grosse avalanche de plaque poudreuse, pas très épaisse mais bien longue, dans la face Nord du Mourre Froid.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Mourre Froid face Nord3000-2200mN14h30 à 40 cm de fraîchepoudre**** (car c'est quand même pas la poudre ultra légère de janvier, allez 4,5*).
Homme face NE2900-2300mNE13h30-35 cm en moyenne, jusqu'à 70 dans les accumulations (méfiance)poudre froideAussi bon que sous le Mourre Froid.

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Avec Matéo.


La poudre est revenue sur nos massifs, on part deux jours dans le bien arrosé Champsaur pour en profiter. Ambiance de décembre dans la Bas Champsaur, avec les champs blancs, les arbres givrés ... Ouah mais on est pas le 17 avril ? Toutefois quand on arrive à Prapic, c'est tout sec !! Drôle de microclimat au fond du vallon, on part donc baskets aux pieds sur les champs verts, en se posant des questions sur le choix du secteur. Mais la vue lointaine du Mourre Froid immaculé et scintillant au soleil nous rassure un peu. On fait un arrêt à la Cabane de la Barre, bien située en face de la Barre de la Cabane, pour poser des affaires car nous y passerons la nuit. On accède au premier étage de l'échelle par l'échelle du premier étage : c'est petit et spartiate mais propre et suffisant. Le vent ronronne à fond, pas envie de se faire décalquer la face sur les arêtes, et avec le peu de réseau qu'on arrive à capter à la cabane on apprend que le vent est censé chuter en début d'après-midi : on se fait donc une petite sieste dans les duvets pour attendre le bon créneau, et ça meule grave dans la cabane à cette altitude pour une mi-avril !

Vers 14h on repart, avec la bonne surprise que le gars avec qui on avait discuté au parking nous a déjà fait une bonne partie de la trace au dessus de la barre des cascades. Deux personnes parties devant nous ce matin sont montées au Mourre de l'autre coté, par le bas de la face N puis l'arête NW, en passant juste à côté d'une belle avalanche de plaque. Perso on n'aurait pas tenté par là mais c'est passé, et bientôt les deux silhouettes atteignent le sommet, et elles sont bien parties pour faire les fusibles à la descente aussi... Montée efficace grâce à la trace donc, au sommet le temps se dégrade un peu donc on ne traîne pas, puis gros hold-up comme ça faisait longtemps sur 800m :) . Pour finir la journée, on traverse sous la barre des cascades (bien formées encore, elles donnent envie de ressortir les piolets !) pour rejoindre la cabane où l'on savourera une soupe bien chaude et une nuit bien froide.

Après une nuit bien ventée, le matin est plutôt radieux et apaisé, et le soleil éclaire notre prochain objectif en face : l'Homme. On redescend au saut du Laire pour une dépose, et on y croise deux gars (les seuls de la journée dans le vallon) qui montent au Mourre Froid dans nos traces, puis c'est parti pour une bonne séance de traçage dans la poudre dont on a perdu l'habitude. Mat' se fait une mini frayeur dans le contournement en Sud d'une épaule, où une petite corniche est partie en plaque sous ses pieds. Rien de méchant mais un bon rappel que le manteau est redevenu assez instable ces derniers jours. On progresse ensuite sur l'arête NE de l'Homme par des petites conversions, puis comme la veille on ne traîne pas au sommet car le temps change, et cela permet de profiter plus vite des 600m de poudre qui nous attendent.

Au Saut du Laire on se fait un petit break tisane-fromage-chocolat sur la table de la bergerie, avant qu'il se mette à neiger franchement, d'abord des petites billes de Mars, puis des bons gros flocons des familles : Prapic rattrape son retard nivologique de vendredi ! Le retour à pied sous la neige intense viendra confirmer la sensation très hivernale de ce week-end de printemps.

Au départ pour un bon portage, mais le Mourre Froid tout blanc au loin rassure.Au départ pour un bon portage, mais le Mourre Froid tout blanc au loin rassure.
Montée à la Cabane de la Barre sous ladite Barre.Montée à la Cabane de la Barre sous ladite Barre.
La Barre aux multiples cascades et le Mourre Froid.La Barre aux multiples cascades et le Mourre Froid.
Notre petite cabane pour une nuit bien fraîche.Notre petite cabane pour une nuit bien fraîche.
Montée avec Lauzes Rousses, Roc Blanc, Vautisse et Rochelaire en toile de fond.Montée avec Lauzes Rousses, Roc Blanc, Vautisse et Rochelaire en toile de fond.
Le groupe Pain de Sucre - Diablée - Homme - Reyna.Le groupe Pain de Sucre - Diablée - Homme - Reyna.
Montée au Mourre Froid.Montée au Mourre Froid.
Au sommet du Mourre.Au sommet du Mourre.
Gavage de peuf.Gavage de peuf.
Mat' nous envoie un 360.Mat' nous envoie un 360.
Dans la face Nord du Mourre Froid.Dans la face Nord du Mourre Froid.
De belles cascades en 5, miam.De belles cascades en 5, miam.
Retour à la cabane.Retour à la cabane.
On se réchauffe comme on peut.On se réchauffe comme on peut.
J2 : c'est reparti.J2 : c'est reparti.
Un lagopède fréquente le coin.Un lagopède fréquente le coin.
Vue sur les traces et l'avalanche de la veille.Vue sur les traces et l'avalanche de la veille.
La petite corniche qui est partie sous les pieds de Mat'.La petite corniche qui est partie sous les pieds de Mat'.
Arête NE de l'Homme.Arête NE de l'Homme.
Au sommet de l'Homme, ça se bache vite.Au sommet de l'Homme, ça se bache vite.
Encore un hold-up dans la NE de l'Homme.Encore un hold-up dans la NE de l'Homme.
Face NE de l'Homme.Face NE de l'Homme.
En descendant de l'Homme.En descendant de l'Homme.
Dans le bas du vallon.Dans le bas du vallon.
On remet les baskets sous la neige.On remet les baskets sous la neige.
Retour à Prapic sous la neige.Retour à Prapic sous la neige.

Commentaires

D
Dan34, le 19.04.21 18:11

Dormir là haut permet en effet de faire plusieurs balades sans se taper la montée du Saut du Laïre à chaque fois. Ta photo 14 montre un nid luxueux : table, banc, moquette ; j'avais un souvenir de quelque chose de beaucoup plus spartiate, mais c'était il y a quelques années. 
La plaque à gauche du couloir (en descendant) est partie il y a plusieurs jours, elle était déjà là jeudi 15 (* tu ne serais pas monté par là, mais vous êtes descendus par le couloir même orientation !?!? )

el-manu, le 19.04.21 18:17

hey joli, çà fait plaisir de retrouver de la bonne neige hein ?!

A
AlexUb, le 19.04.21 18:41

@ Dan : oui désormais il y a une sorte de moquette au sol assez agréable, mais ca reste basique ! En tout cas c’est très plaisant de trouver des petites parties accessibles dans les cabanes de berger, qui la plupart du temps sont tout simplement fermées. Ok pour l’avalanche, elle avait l’air plus récente mais pas allés voir dessus !
@ Manu : mais grave, et pour une fois on en chope plus au Sud qu’au Nord.

Tourton06, le 20.04.21 10:50

Salut Alex. Bravo pour ce joli trip et la bonne idée (enfin c'est surtout à vous de le dire !) de passer la nuit là-haut. Et merci pour ces images d'évasion : ça fait du bien aux confinés du 06 d'avoir des news du Champsaur...

A
AlexUb, le 23.04.21 23:26

La prochaine fois on monte des bons tourtons et on se les fait poelés le soir ensemble !

Cette sortie