ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Devoluy > Pic de Bure, Face Est

Pic de Bure, Face Est ⭐⭐

Massif : Devoluy
Départ : Les Roux (1150 m)

Topo associé : Pic de Bure, Face Est

Sommet associé : Pic de Bure (2709 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1300 m.
Ski : 5.3

Sortie du dimanche 18 avril 2021

Robin65

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Beau, vent faible, -5C° à 6h15 à 1400m, 1°C au retour à 10h30 


Conditions d'accès/altitude du parking : La piste de la maison forestière de Matacharre est dégagée et ouverte. A la bifurcation à 1311m, prendre la piste de droite. Je me suis garé vers 1400m (plaques de neige non continues) 

Altitude de chaussage/déchaussage : environ 1700m (sur la piste menant au col de conode)

Conditions pour le ski : Face très peu remplie, beaucoup de cailloux affleurants. Je me suis arrêté 50m sous la crête : le ressaut final avec écharpe centrale n'est pas rempli. Il est quasi sec et non skiable (mixte court avec glace, touffing et neige sans cohésion). J'ai pu passer le ressaut du bas à ski ( très limite) à ma grande surprise.
Neige hétérogène : soit gelé, soit ravinée, soit revenue et avec peu de cohésion avec la sous couche ancienne très dure (descente à 9h15). Puis très mou et plâtre jusqu'au col de conode.

Activité avalancheuse : la face a purgé, le cone de déjection datant de vendredi et samedi est bien là. J'ai fait partir une mini-plaque (Epaisseur 15cm, taille 2mX2m) 30mètres au dessus du bas du couloir.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

ITINERAIRE NON SUIVI DANS SON INTEGRALITE (Arrêt 50m sous le plateau)

Cet itinéraire me trotte dans la tête depuis quelques temps déjà.  Son côté mystérieux, la nécessité d'un rappel, la longueur de l'approche, l'inquiétude de choisir un moment dangereux et la difficulté à le scruter (le bas et le haut n'ayant pas la même orientation) pour savoir si les ressauts sont remplis m'avaient incité à le laisser de côté.
Et puis la vue de cette face vendredi avant la neige a attisé ma curiosité. J'ai repris le Volo et les CR ski tour très peu nombreux.

Sur mes photos, je ne vois pas comment franchir les derniers mètres. Après comparaison avec les photos de Louis et Manu, il manque beaucoup de neige dans ce ressaut supérieur et sur tout l'itinéraire.
Parti au moins pour voir à quoi ressemble le bas, pour une prochaine fois, j'ai la chance de pouvoir me garer assez haut (1400m) sur la piste (déjà 6h10). Arrivé au col de Conode, j'ai la certitude que le ressaut supérieur sera sec. Il faudra revenir pour pouvoir parcourir tout l'itinéraire. Les couleurs du lever du soleil sont époustouflantes. A 8h, début de la remontée en crampons-piolets. La face s'éclaire, la neige est très dure. 

Info/précision sur l'itinéraire : en montant il faut vraiment chercher à rester sur la gauche dès le début de l'entonnoir du ressaut du bas. On longe contre le mur de roche (à gauche) formant une sorte de dièdre incliné avec la neige (sorte de demi-couloir s'éloignant du couloir principal. Sa sortie est raide et contraste avec les pentes moins inclinées faisant suites. Le rocher est facilement reconnaissable à la descente : il se dresse comme une borne.

Puisque je suis là et que la traversée à gauche est recouverte d'une fine pellicule de neige qui sera suffisante pour skier, je me laisse tenter. La connexion entre les 2 traversées a purgé. Neige béton. La traversée de droite se négocie très horizontalement avec cette faible quantité de neige et les cailloux bien visibles.

La remontée du couloir principal en neige soit béton soit accumulation se fait rapidement.

Arrivé au pied du dernier ressaut, c'est très sec. Impossible à skier, de mon point de vue, dans ces conditions) : très fine langue de glace avec blocs, touffes d'herbe et neige inconsistante. Je renonce vite à faire l'aller-retour sur le plateau. Je compte sur la prochaine fois :)

Le rocher formant ressaut offre une belle niche pour passer les skis. 9h15 les virages peuvent commencer sur la neige parfois accueillante, parfois béton, parfois traffolée.

Très vite c'est déjà le ressaut inférieur après avoir skier léger dans les cailloux des traversées. 
Je confirme l'absence de besoin de rappel dans ces conditions de faible remplissage. J'étais certain en montant de devoir remettre les crampons à la descente car étroitures, neige n'adhérant pas à la couche glacée dessous et nombreux cailloux. Finalement, en acceptant une descente de 10m en escalier avec un piolet en respirant bien ;), puis après quelques virages, en rejoignant l'axe du couloir principal pour y passer une étroiture (dans laquelle la mini-plaque m'est partie sous les skis), puis encore une marche à sauter tout droit tout en bas, me voilà au pied du couloir. Avec l'envie que ça continue !

10h30 : retour à la voiture avec l'envie d'y retourner avec de la poudre stable et un copain :)!

J'ai mis "correcte" pour skiabilité car étroiture du haut ne passe pas, beaucoup de cailloux dans les pentes suspendues, béton par endroits et très très fin pour skier le bas dans ces conditions mais je me suis fait plaisir avec du bon ski (erreur interdite ;) ).




La face vue du chemin des Bans à RabouLa face vue du chemin des Bans à Rabou
Lever de soleilLever de soleil
Le \Le "dièdre incliné" en restant toujours main gauche dans l'étroite du ressaut inférieur.
\"dièdre incliné" du ressaut inférieur vue du haut. L'axe du couloir principal est au soleil.
Dans la nicheDans la niche
Depuis la niche 50m sous la corniche et le plateau.Depuis la niche 50m sous la corniche et le plateau.
Ressaut supérieur (côté droit de la photo) secRessaut supérieur (côté droit de la photo) sec
Les cumulus grimpent à Ceuze.Les cumulus grimpent à Ceuze.
La pente suspendue de la traversée de gauche (en montant). A peine de quoi skier ;)La pente suspendue de la traversée de gauche (en montant). A peine de quoi skier ;)

Commentaires

Vinchy, le 18.04.21 21:06

Cette face est magnifique ! (pour l'avoir juste parcouru en "rando du vertige" l'automne, j'avais trouvé ça trop chouette...

el-manu, le 18.04.21 21:19

belle motiv et un grand merci pour le récit/descriptif du secteur, une année comme l'an dernier, avec une belle mousson d'automne et des conditions printanières en janvier/février doit être le bon créneau pour cette face ;)

J
Jpepe, le 19.04.21 08:58

Itinéraire d'été baptisé "Les Echelons", je ne pensais pas que l'on puisse l'imaginer à Skis.!!!!!

Robin65, le 19.04.21 21:26

Merci. Oui, c'est magnifique et moins raide qu'il n'y parait d'en face. J'espère y retourner en janvier/février avec des ressauts bien remplis. Peut-être également en été, même s'il est possible que ça parpine un peu !

Cette sortie