ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > Brèche Puiseux, Traversée W->E

Brèche Puiseux, Traversée W->E

Massif : Mont Blanc
Départ : Chamonix (Aiguille du Midi) (3842 m)

Topos associés : Brèche Puiseux, Traversée W->E Col d'Entrèves, versant Vallée Blanche

Sommets associés : Brèche Puiseux (3432 m) Col d'Entrèves (3527 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 4300 m.
Ski : 3.2

Sortie du lundi 05 avril 2021

rob

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau la plupart du temps avec nuages en fin d'aprem. Températures fraiches le matin (-10°c à 7h au départ de la brèche Puiseux) et douces l'aprem (+13°c au même endroit à 17h...)
Etat de la route : RAS Altitude du parking : Planards
Accès au Requin :
A la montée : nous avons porté des Planards jusqu'à dépasser les échelles de la mer de glace (1800m), approche en crocs jusqu'à la buvette pour moi... La portion entre les Mottets et les échelles est une carrière de gravier un peu pénible, plutôt rive droite.
Ensuite c'est bien enneigé jusqu'au requin, la jonction avec le glacier de Leschaux ainsi que le passage entre la salle à manger et le Requin sont bien enneigés/bouchés. Neige transfo, encore correcte en fin d'après midi.
A la descente : Nous avons pris l'option des marches de la grotte, c'est culturel et efficace ;) Accès aux marches à skis en rive gauche facile. Du Montenvers à la cabane des mottets quasi tout à ski sauf la toute fin, ludique et bien enneigé !
Ensuite transition à pieds puis une longue traversée en ski, ouf !

Brèche Puiseux : Montée sur la trace habituelle rive droite, neige transfo, pas de gros soucis avec les ponts de neige. Couloir en transfo plus ou moins "cuite", bonnes marches de la gardienne du requin (merci !) sur les 2/3, j'ai du refaire le reste car ça avait coulé sur plusieurs sections. De la Brèche aux Périades, arête bien enneigée facile, un pas de désescalade avec un relais pour mouliner au dessus.
Rappel de 50+m juste avant la cabane, 60 confortable... Depuis la brèche les rappels sont plus simples (mais quel dommage de rater le bivouac !)
Descente du glacier du Mallet en neige changeante, entre frisette, poudre lourde, croutée réchauffée, ... De gros trous comme toujours, passage pas simple à vue d'abord en RG avant de partir RD assez tard. Merci encore Amélie pour les traces ! Ensuite transfo très sympa sur Leschaux, collante sur le plat.

Col d'Entrèves : Neige transo avec relief jusqu'à la bédière (au dessus de la chute de sérac) puis excellente frisette tout le long, avec très peu de traces... Une très bonne trace de montée.

Le col du Tacul a été parcouru, ainsi que la vraie vallée blanche, petit et grand envers, tour ronde... Pas mal d'activité (30 personnes au refuge) mais bien répartis donc impression superbe d'être seuls au monde !

Altitude de chaussage (montée) : Après les échelles du Montenvers 1800m environ
Altitude de déchaussage (descente) : Sous la buvette Caillet, 1450 environ

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Blanca et Colin (clients)
J1 Requin depuis les Planards par la cabane des Mottets J2 Brèche Puiseux en traversée et retour Requin J3 Col d'Entrèves en A/R, descente par les marches de la grotte de glace
J'avais fait une croix depuis un moment sur une vallée blanche cette année, mais ça me démangeait d'aller y faire un tour pour profiter de cette ambiance qu'on ne retrouvera peut être jamais : donner à cet itinéraire magnifique toute sa splendeur en partant du bas, sans remontées, sans champs de bosses, et sans la foule !
J'étais donc bien content quand Blanca et Colin ont accepté mon plan de monter au Requin pour faire les deux belles classiques de la Puiseux et d'Entrèves... Une initiation en beauté au ski-alpinisme pour eux, qui n'avaient jamais skié de "vrais glaciers" ni parcouru d'itinéraires d'alpinisme en crampons ! On peut dire qu'ils ont été servis ;)

Nous partons samedi des Planards, skis sur le sac. Une montée un peu rébarbative car nous avons porté jusqu'aux échelles du Montenvers, en passant par les Mottets, et la carrière de gravier que devient le bas de la mer de glace. Mais dans ce sens c'est un effort bien récompensé car l'on voit apparaître au fur et à mesure les Drus, la mer de glace, le bassin de Talèfre, ...
Le plat de la mer de glace est interminable, mais plutôt bien enneigé, une bonne séance de bronzette en t-shirt. Arrivés à la salle à manger, la chaleur commence à se faire sentir, mais l'ambiance est magnifique et la proximité du refuge pousse aux fesses ;) On y est très bien accueilli par la gardienne, Amélie, et un ami qui reviennent d'une petite rando. Révision de manips (remontée sur corde), sieste, panaché, lasagnes, une très bonne ambiance et une longue nuit de sommeil sans bébé (19h30-6h, la vie est belle !) : que du bonheur...

Le lendemain départ 7h du refuge en direction du glacier des Périades, on a frôlé le drame !! Une paire de peaux, glissée au chaud contre le corps selon les consignes du guide, et c'est la séquence vidéo gag : les peaux qui tombent dans les toilettes... Merci la technologie des tapis à caca, la récupération fut rapide et indolore (inodore plutôt), ça aurait été plus gênant dans une "fosse" ou un saut dans le vide comme au promontoire oO
Le reste de la journée est plus "classique" ;p Une belle montée sur le glacier des Périades, avec une ambiance toujours aussi extraordinaire le long d'un glacier tourmenté que surplombent la dent du Géant et les arêtes de Rochefort. Puis la Brèche Puiseux en corde courte, un peu physique devant car il faut tenir sec tout en retapant une partie des marches effacées par des coulées. Derrière bien que ce soit une première en crampons, ça ne bronche pas, totale confiance ;) Le petit bout d'arête avec les Jorasses en fond est un régal, et le pique nique au soleil est royal devant la nouvelle cabane ! On repart un bon moment plus tard, avec l'arrivée d'un groupe de 4, rappel efficace de 60m.
Le ski sur le glacier du Mont-Mallet était bon, pas excellent, mais dans une ambiance folle au sein d'un glacier tourmenté et un paysage à couper le souffle, ce n'est pas une classique pour rien !! Faire cette course dans ces conditions météo, de neige, et pratiquement seuls (on a vu l'autre groupe pendant 5 mn sinon pas un bruit et quasi personne en vue de toute la journée...) , c'est une opportunité qui ne se représentera peut-être plus, quelle chance :-) C'est en tout cas ce qu'on se disait pendant la longue remontée au Requin en plein cagnard par 13 degrés !!

Après une seconde nuit réparatrice (et encore un délicieux repas !), nous repartons cette fois en direction du Col d'Entrèves, pour une montée plus courte et moins technique. Nous sommes 8 personnes au total sur toute la vallée blanche, chacun suffisamment espacés pour s'y sentir seuls... Pas de bosses, peu de traces (peut être 10 traces visibles ? le reste effacé par le vent...), une bonne frisette, c'est une opportunité encore plus rare qui s'est offerte à nous ce jour, et je suis vraiment heureux d'avoir pu la saisir ! Que la haute montagne est belle, et quel plaisir parfois de la parcourir "by fair-means" ;) Les cabines immobiles du panoramic formaient un beau contraste hier...
Merci à Blanca et Colin pour leur confiance et leur motivation, on s'est régalé !


https://passion-alpes.com/contact/ pour organiser une sortie, je peux encadrer dans vos 10km si vous avez de cette chance... Sinon la prochaine sera plutôt en alpinisme en sortie de "confinement" !

La Mer de graviers
Surf sur les vagues
Sous la salle à manger, la vaisselle est en désordre
Vue sur le glacier des Périades
Le lutin des glaces
Montée sur le glacier des Périades sous la Dent du Géant
Dans la brèche Puiseux
Cabane bivouac des Périades
Glacier du Mallet
Dans la brèche Puiseux
L'arête Puiseux - bivouac
L'arête Puiseux - bivouac
Ski devant les Périades
Le totem et l'Aiguille Verte
Ski sur fond de Jorasses
"Maitre renard sur son glacier perché", empreinte trouvée sur le glacier du Géant à 3100m, j'aurai tellement aimé le voir !
Une vallée blanche presque vierge !!
Ski plaisir dans un décor de rêve
Ski plaisir dans un décor de rêve
Ski devant les séracs du requin

Commentaires

Invité, le 06.04.21 08:26

c'est vrai que c'est un beau paysage de rêve !
je le referai bien ce tour.

H
henyan, le 06.04.21 11:05

Jolie boucle, je ne connaissais pas. 🙂
Par contre nous avec 10 km c'est fin de saison. 😯

R
rob, le 06.04.21 11:39

Les 10km à cette saison ça fait mal oui, même à Passy ça ne laisse pas grand chose !

Cette sortie