ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Col de la Grande Sagne, Traversée Nord-Sud

Col de la Grande Sagne, Traversée Nord-Sud

Massif : Ecrins
Départ : Pré de Madame Carle (1874 m)

Topo associé : Col de la Grande Sagne, Traversée Nord-Sud

Sommet associé : Col de la Grande Sagne (3402 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1520 m.
Ski : 4.3

Sortie du jeudi 01 avril 2021

Max05

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau et chaud, pas de vent à part une bonne brise nocturne le premier soir, iso à 3000
Etat de la route : en cours de déneigement à la montée, entièrement sèche à la descente Altitude du parking : 1250
Altitude de chaussage (montée) : 1900
Altitude de déchaussage (descente) : 1900

Activité avalancheuse observée : Des grosses purges au soleil. Grosse chute de séracs sur la face N du Dôme entrainant une grosse avalanche de poudreuse ( dépot de neige et séracs estimé à 4m au plus haut)

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Guigui
J1 Pelvoux - Refuge Glacier Blanc J2 Roche Forio Repérage col de la Grande Sagne J3 Couloir de Roche Paillon et col des Ecrins, J4 Col de la Grande Sagne Pelvoux
On espérait bien s'avancer avec les vélos pour cette approche Pelvoux - refuge du Glacier Blanc, mais les plaques de neige et glace avant Ailefroide nous incitent à les laisser dans la forêt rapidement. Si on avait su qu'au retour la route était complètement sèche, on les aurait montés jusqu'au pré de Madame Carles!

On a le refuge pour nous la première nuit, ateliers mouflage au soleil l'après midi.

Mardi, montée à Roche Forio, bonne descente, et repérage du col de la Grande Sagne : le haut est bien raidos, pas bien enneigé, avec une petite corniche, et une étroiture qui laisse juste le passage des skis. Va pas falloir se louper avec les gros sacs. On décide de se faire un petit ancrage dans la neige pour s'assurer et tailler une entrée un peu plus sympa.

Ambiance sympa au refuge avec l'équipe de glacioloques qui font des mesures d'épaisseur de la glace ( presque 300 m un peu au dessus du refuge!).

Mercredi : La veille depuis le col de la Grande Sagne, on repère un joli couloir juste en face, derrière le refuge: couloir de Roche Paillon. Damien, le gardien du refuge non gardé, qui est quand même la haut entre autre pour répartir au mieux les gens dans les dortoirs, nous annonce un petit 50 degrés... bon on se lance. La montée se passe bien, on arrive un pau tôt en haut du col, et "l'arrête facile" qui mène au sommet nous parait pas assez facile pour notre piètre niveau de grimpe, alors on se fait une bonne pause au sommet. On a la chance de na pas avoir de vent et un grand ciel bleu et on admire le Dôme, où heureusement personne ne monte aujourd'hui, car le spectacle qui suit aurait pu être fatal à la moindre cordée engagée dans la face. Autour de 10h30, une grosse chute de séracs a lieu juste sous la barre et provoque une avalanche de poudreuse qui dévale tout le centre de la face. Un aérosol impressionnant s'avance sur le glacier et finit au niveau de l'équipe des glaciologues, sans conséquence pour eux.

La descente du couloir s'avère bien délicate. Après quelques bons virages, dès que la pente se redresse, la neige à peine décaillée est irrégulière avec des marches bien dures et c'est en dérapant une bonne partie de la pente qu'on descend...pas du grand ski, mais on assure comme on peut.

De retour au refuge, on trouve le couloir sur le topo d'un groupe sympa de 3 jeunes holandais : du 4.2 ! On se dit qu'en 14 ans le glacier s'est retiré et la pente accentuée...

Jeudi : départ tardif à 9h pour skier le couloir de la Grande Sagne. Arrivée au col, en pensant être seuls, on a la surprise de rencontrer un gars bien motivé parti de Pelvoux le matin en vélo! Super à l'aise il gère la partie raide de l'entrée du couloir sans trop se poser de questions! On le regarde toute sa descente, sortir 900 m plus bas sur la moraine.
Pour notre part, c'est un peu moins évident, et on choisit d'assurer cette entrée en mode dérapage piolet en main. Passée cette entrée délicate, la neige est bonne jusqu'en bas de ce magnifique long couloir. (Descente à 11h30). Un grand plaisir que de basculer du Glacier Blanc au glacier Noir, et de skier cette belle moraine juqu'au prè de mde Carles, dans une neige très molle.

Un peu de ski de fond sur le près et la rencontre avec un couple de randonneurs qui nous annoncent le reconfinement. On s'étale alors sur la route avant d'attaquer la longue marche de retour, persuadés que la route est fermée. Mais 2 voitures passent, des ayants droits!! Nos vélo nous attendent pour le dernier kilomètre, avec le plaisir de se laisser rouler jusqu'à la voiture.

Un beau séjour sur les glaciers, toujours aussi magique d'être là haut.



Séracs vers le refuge du glacier blanc
Lever de soleil sur le Pelvoux
On attaque le plat du glacier
Sur la montée de Roche Forio
Sous le sommet de Roche Forio
Belle vue sur le Dôme
Le grand glacier blanc
Lever du jour
Coulor Roche Paillon
Haut du couloir
En attendant que ça décaille
Col des Ecrins
Petite via Ferrata pour avoir la vue côté la Bérarde
Col des Ecrins
vers la Bérarde
Refuge des Ecrins
Début du couloir
En bas du couloir
La moraine du glacier Noir

Commentaires

Cette sortie