ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Alpes Vaudoises > Chatillon d'Avril

Chatillon d'Avril

Massif : Alpes Vaudoises
Départ : L'Etivaz (1140 m)

Topo associé : Châtillon, Versant N

Sommet associé : Châtillon (2478 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 3.2

Sortie du jeudi 01 avril 2021

pintor

Conditions nivologiques, accès & météo

on croit rêver, blue dream
Etat de la route : clean Altitude du parking : 1400
de la poudre compactée dans le couloir et moquette 4 **** sur les zones au soleil.

Altitude de chaussage (montée) : 1400
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Sylvain fidji tabou
descente directe du sommet par un couloir qui rejoint vers 2000m la voie normale, entre 40 et 45° sur 100m
Autant le dire tout de suite, le départ sur la rte qui redescend à l'Etivaz en venant du col de Mosses propose un parking à 1415m ou il est bon de se poser afin d'envisager sereinement le sommet magnifique du Chatillon sans se prendre le chou, on remonte le long des piste de ski de fond, pour rejoindre Pra-Cornet, on peut couper dans la forêt ou les lutins sont légions...Gentils lutins tout de bois revêtus.
On se sent en bonne compagnie pour affronter l'ombre de la forêt. Ensuite on divague, on pense à ce que l'avenir nous réserve.
L'avenir, c'est du passé à venir qui actuellement ne sait plus ou il en est, et comme je le faisais remarquer à un ami d'au moins 30 ans...
"Si la vie est un songe, la mort serait donc à considérer comme un réveil.." pas un réveil ou une horloge Comptoise qui fait du bruit, qui dit oui qui dit non, qui vous dit, je vous attends... Non juste quelque chose qui vous dirait à l'oreille, "t'inquiète, le plus dur est fait"...
Cela dit, on profite du paysage Vaudois, bucoliques chalets exposées si possible à l'adret, ce qui n'empêche pas bien au contraire de voir ici ou là ce que j'appelle le syndrome du "dernier névé" . Je m'explique, le dernier névé serait cette ultime tache blanche posée sur un tapis de verdure là les primevères s'épanouissent...
Le dernier névé s'abrite aussi sous l'avant toit de tout chalet, qu'il soit chique chalet riche ou vieille cabane, chaque chalet vit une histoire d'amour avec ce blanc gisant sous l'avant toit. Cette relation dure ce que dure la passion.. Et tout ça pour dire que nous assistons à la semaine de la passion...
Ca vous en bouche un coin...!
Bonnes Pacques à vous les zamoureux
Take care !!!


Commentaires

J
jpc, le 02.04.21 14:45

photo 2 : d'habitude, c'est pas les chiens qui tirent les hommes ? 😊

Cette sortie