ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Alpes Grées S > Col d'Oin entre bourrasques et soleil

Col d'Oin entre bourrasques et soleil ⭐

Massif : Alpes Grées S
Départ : Le Fornet (1930 m)

Topo associé : Cime d'Oin, versant Ouest

Sommet associé : Cime d'Oin (3276 m)

Orientation : W

Dénivelé : 1250 m.
Ski : 2.2

Sortie du lundi 22 mars 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Couvert avec petite neige se dégageant rapidement en début de matinée. Ensuite ensoleillé avec seulement quelques voiles d'altitude. Après 14h00 un plafond nuageux se met en place vers 2700-3000 m. froid (-7°c au départ). Vent tempêtueux au dessus de 2700 m
Etat de la route : ras contrôle radar mobile dans la traversée de Val d'Isère (30 km/h). Altitude du parking : 1950 m
Glacier des sources de l'Isère (au dessus de 2700 m) : neige un poil irrégulière, frisette ou neige tassée par le vent.
Entre 2700 et 2250 m: 10 cm de poudre sur fond dur.(humidification de la neige de surface dans les revers sud)
Gorges de Malpasset : à la descente la poudre de surface a fondu laissant apparaitre le fond en neige douce, ocrée.
Route du Fornet : neige froide damée et lisse.

Globalement la skiabilité est bonne

Altitude de chaussage (montée) : 1950 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1950 m

Activité avalancheuse observée : transport de neige par vent majoritairement de nord-est. (vent d'ouest localement sur le Glacier des sources de l'Isère).

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par veloski)

voir la trace GPS
Partis d'Albertville sous un ciel étoilé, nous avons rapidement quelques craintes sur les prévisions météo, les nuages semblant s'accrocher à l'Est et plus particulièrement en Haute-Tarentaise, vers où nous nous dirigeons, ayant décidé de randonner vers les sources de l'Isère. Après quelques flocons sur la fin du parcours routier, nous constatons avec soulagement, que les sommets avallins s'extirpent des brumes et nous chaussons les skis au parking du Fornet, dans une ambiance hivernale (- 7 degrés). Le soleil éclaire déjà les adrets, entrecoupés de ravinements menant au Col de la Bailleta, où broutent tranquillement quelques bouquetins. Durant notre échauffement sur la route du Col de l'Iseran, nous constatons que le vent a modelé crêtes et pentes : celle des Cavales laissent apparaître des sections bien pierreuses. Au vu des traces, les gorges de Malpasset semblent praticables et nous nous y engageons : effectivement, cela passe sans problèmes même si la vigilance s'impose à deux reprises (pont de neige ou trace regelée au-dessus de trous d'eau). Encadrés par les roches ocrées (dolomies) ou grisées (calcaire) nous apprécions l'esthétique ambiance avant de gagner le vallon du Prariond, accueillis par le soleil.
Les quelques centimètres de poudre ont effacé la plupart des traces et nous traçons la neige scintillante en toute tranquillité, rive gauche du vallon, admirant le vaste panorama : Roc de Bassagne et Pointe de la Galise, Cime d'Oin et Grande Aiguille Rousse, ornées d'importantes fumerolles, dues aux bourrasques de vent. Entre Tête du Bouc et Tête des Chèvres, nous atteignons l'immaculé glacier des Sources de l'Isère, le regard inévitablement attiré par la Petite et surtout la Grande Aiguille Rousse, avant de traverser sous son contrefort pour nous orienter vers le Col d'Oin, espérant aller jusqu'à la Cime Carro. Les rafales de vent nous malmènent un peu et les accumulations neigeuses nous empêchent de sortir directement au Col ; après quelques mètres en crampons sur pierraille enneigée, nous montons légèrement au-dessus...mais il n'y a guère de suite possible à notre itinéraire : la corniche surplombant le glacier du Carro, strié par le vent, ne nous tente guère, d'autant plus quelques nuages apparaissent ça et là. La mer du nuages à l'ouest s'est également bien intensifiée... Nous nous contentons donc d'admirer le sommet du Grand Paradis, la Cime du Carro, l'Aiguille Percée et les Levanna avant de nous préparer à descendre.
Celle-ci sera rondement menée, compte tenu de la fraîcheur et de la qualité de neige (poudre tassée ou légèrement croûtée), tout en veillant cependant à ne pas se laisser piéger par barres rocheuses, cassures de pente ou roches polies par les glaces .Le ciel fait désormais grise mine mais nous traversons le vallon du Prariond, sans souci avant de nous laisser glisser dans les gorges de Malpasset. Un peu de pousse-bâtons nous aide à rallier le Fornet, non sans avoir jeté un dernier regard aux bouquetins, dont la présence attire pas mal de promeneurs en ce début d'après-midi ! Quant à nous, il est temps de rentrer après une nouvelle et magnifique sortie, loin de la foule, où la beauté des paysages fait oublier les kms et l'atmosphère frisquette !

Merci à Florence pour son récit !

Les sommets avallins s'extirpent des brumes et nous chaussons les skis au parking du Fornet, dans une ambiance hivernale.Les sommets avallins s'extirpent des brumes et nous chaussons les skis au parking du Fornet, dans une ambiance hivernale.
Au vu des traces, les gorges de Malpasset semblent praticables. Au vu des traces, les gorges de Malpasset semblent praticables.
Cela passe sans problèmes même si la vigilance s'impose.Cela passe sans problèmes même si la vigilance s'impose.
Encadrés par les roches ocrées (dolomies) ou grisées (calcaire).Encadrés par les roches ocrées (dolomies) ou grisées (calcaire).
Nous apprécions l'esthétique ambiance.Nous apprécions l'esthétique ambiance.
Nous gagnons le vallon du Prariond, accueillis par le soleil.Nous gagnons le vallon du Prariond, accueillis par le soleil.
La Pointe de la Galise.La Pointe de la Galise.
Cascade de glace !Cascade de glace !
Nous suivons un instant une ancienne trace, le regard inévitablement attiré par la Petite et surtout la Grande Aiguille Rousse.Nous suivons un instant une ancienne trace, le regard inévitablement attiré par la Petite et surtout la Grande Aiguille Rousse.
La Galise, imposante sur son versant sud.La Galise, imposante sur son versant sud.
La Cime et le Col d'oin.La Cime et le Col d'oin.
Sur l'arête qui surplombe le col.Sur l'arête qui surplombe le col.
Les Levanna apparaissent.Les Levanna apparaissent.
Vers le Grand Paradis.Vers le Grand Paradis.
Sur l'arête avec à gauche notre objectif initial, la Cime Caro et à droite la Grande Aiguille Rousse.Sur l'arête avec à gauche notre objectif initial, la Cime Caro et à droite la Grande Aiguille Rousse.
Désescalade en crampons sur pierraille enneigée.Désescalade en crampons sur pierraille enneigée.
La mer de nuage se met en place.La mer de nuage se met en place.
La Grande Aiguille Rousse face Nord-est.La Grande Aiguille Rousse face Nord-est.
sur le Glacier des Sources de l'Isère.sur le Glacier des Sources de l'Isère.
Du bon ski.Du bon ski.
Un dernier coup d'oeil sur la Grande Aiguille Rousse.Un dernier coup d'oeil sur la Grande Aiguille Rousse.

Commentaires

Invité, le 22.03.21 22:25

Toujours aussi inspirantes ces sorties...bravo!
Quelque chose me dit que la photo 10 va donner des idées de couloir à certains 😉

Cette sortie