ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Chamoiseries dans l'envers d'Orionde

Chamoiseries dans l'envers d'Orionde

Massif : Belledonne
Départ : Col des Mouilles (1021 m)

Topo associé : Orionde, depuis le col des Mouilles

Sommet associé : Orionde (2041 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 1230 m.
Ski : 2.1

Sortie du samedi 20 mars 2021

Rémo Barbaruli, pollo

Conditions nivologiques, accès & météo

Couvert, froid, brouillard... vagues éclaircies en après-midi
Etat de la route : ok Altitude du parking : 1015
Poudre légère à tous les étages et toutes orientations, entre 20 et 60 cm. Sous-couche insuffisante en forêt sous 1400 m.

Altitude de chaussage (montée) : 1015
Altitude de déchaussage (descente) : 1015 (par la route, sous-couche insuffisante en forêt)

Activité avalancheuse observée : déclenchements accidentels dans la traversée d'accès au Grand Replomb, 10 m de large, glissement sur 100 m

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par Rémo Barbaruli)

Avec Sandrine
Mouilles > Orionde > Orionde NW > Orionde > Orionde SW > Pré Marcel > Mouilles


Est-ce que ça vaut vraiment le coup de rentrer une sortie en doublon juste pour une contrepèterie ?

Départ du col de Mouilles donc. (Pour ceux qui cherchent, la contrepèterie est ici).  

Pollo a choisi ce départ pour les mêmes raisons que ceux qui nous devancent, et nous serons la troisième voiture au parking. Le plan initial est de faire une sortie vintage, c'est-à-dire la brèche du Grand Replomb, au soleil, avec tijej. On a compté, la dernière fois qu'on y est allés, c'était il y a... 34 ans. Il y a des gens sur skitour qui n'ont pas cet âge là... Bref. 

Sauf qu'à 8h à la maison, pas de nouvelles de tijej. On apprendra plus tard qu'il avait compris qu'on sortait dimanche... 

Sauf qu'en matière de soleil, on a une superbe purée de pois... Du col du Rafour, on entame la traversée pour rejoindre les pentes du Grand Replomb, mais je ne le sens pas, c'est raide et on n'y voit goutte, demi-tour.

Pause pique-nique, la visibilité s'améliore, on opte pour une belle descente Orionde NW, non tracée, très belle poudre ! 
Le temps de remonter, ça s'est levé suffisamment pour voir les pentes d'accès au Grand Replomb, on y retourne. 

Sauf que juste avant les petites barres, je déclenche une petite plaque qui entraîne un peu de volume en-dessous. Sandrine derrière moi réitère, avec plus de volume. La même chose avec les barres en-dessous n'est pas dans les options, on opte pour une descente directe en SW, en superbe poudre, puis dans la forêt, assez skiante, jusqu'à 1400 où l'on rejoint le GR, puis Pré Michu, Pré Marcel, Les Mouilles (c'est sûr qu'il y a une contrepèterie mais comme devant le Canard, je ne la trouve pas...).

les totems !les totems !
dans la SW (photo Sandrine)dans la SW (photo Sandrine)
conversion belge, démonstration par Sandrine. Frotement recommandée par les chirurgiens de la hanche...conversion belge, démonstration par Sandrine. Frotement recommandée par les chirurgiens de la hanche...
la plaque de Sandrine, demi-tourla plaque de Sandrine, demi-tour
tout bon dans la SWtout bon dans la SW
j'ai failli sourire ! (photo Sandrine)j'ai failli sourire ! (photo Sandrine)
pollo au loin dans la SWpollo au loin dans la SW
Sandrine dans la fin de la SWSandrine dans la fin de la SW
chamoiseries...chamoiseries...

Commentaires

T
taramont, le 20.03.21 18:31

oh Mr Barbaruli, et moi qui vous croyais un homme distingué 😯 ; et puis, dites-moi, votre maman faisait-elle du ski avec landau attelé ?

R
Rémo Barbaruli, le 20.03.21 18:57

Landau, le physicien ? On a parlé chimie du cyanure chemin faisant mais pas de landau. La conclusion : il ne faut pas se fier aux apparences ! 😉 (smiley pour dire où il faut rire)

T
taramont, le 20.03.21 19:04

les photos n'étaient pas encore tombées...la 9 sensationnelle - revoir la légende de la 3 svp

R
Rémo Barbaruli, le 20.03.21 19:16

Pourquoi ? La légende est-elle discriminatoire ? Il y a des Belges dans la salle ?

J
jpc, le 20.03.21 19:24

1. "c'était il y a... 34 ans. Il y a des gens sur skitour qui n'ont pas cet âge là... Bref." Pourquoi tu te fais du mal comme cela ?? 🙄
2. Zut, je te croyais en vacances dans le sud. J'aurais pu vous faire signe ! (cela dit, j'avais un trop bon plan en Belledonne 😉 … qui a tourné vinaigre comme le vôtre (déclenchement de plaques en moins)).
3. Exceptionnelle, la photo 9 !
4. Je cherche toujours la contrepèterie dans le commentaire de taramont "votre maman faisait-elle…" 😮

R
Rémo Barbaruli, le 21.03.21 15:37

J’avoue, je cherche encore...

T
taramont, le 21.03.21 20:21

décidément, comprendre et se faire comprendre des voironnais n'est pas une mince affaire !
photo 3 : frottement ou fortement conseillé ??? ; Sandrine, vous devriez censurer
l'histoire du landau, ce n'était pas une contrepèterie (comment pourrais-je commettre un tel méfait, j'arrive à peine à les déceler, encore moins à en inventer) mais un compliment...
mais après tout, rester à côté de la plaque, peut être préférable 🙂

R
Rémo Barbaruli, le 21.03.21 20:38

@taramont : là c’est plus clair !
Pour le frottement (avec un T), j’ai bien vu mais n’ai pas eu le courage de corriger...
Pour le ski, c’était ski ou crève. A cette époque je croyais encore que la vie c’était la planche à voile sur le lac l’été et le ski l’hiver. Merci en tout cas !
Rester à côté de la plaque : on essaie, on essaie, mais c’est bien aléatoire cette affaire...

J
jpc, le 21.03.21 20:57

Ou alors le landau est une allusion à Potemkine ? 🙄

R
Rémo Barbaruli, le 21.03.21 21:04

C’est un chimiste russe ?
(bon ok je sors...)

Cette sortie