ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Préalpes de Digne > Pic de l'Aupillon, versant NE en boucle

Pic de l'Aupillon, versant NE en boucle

Massif : Préalpes de Digne
Départ : Les Clarionds (1460 m)

Topo associé : Pic de l'Aupillon, couloir NE

Sommet associé : Pic de l'Aupillon (2507 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 2070 m.
Ski : 5.1

Sortie du dimanche 14 février 2021

el-manu, AlexUb, bastie1, pol

Conditions nivologiques, accès & météo

couvert jusqu'à 13h30 env, puis çà se lève et grand beau, magique (et un peu chanceux aussi)
Etat de la route : enneigée mais ok avec les pneus neige après les Clarionds Altitude du parking : Abbaye (1600m)
Poudre tassée sur un fond presque ferme de partout en visant NE, çà commence à regeler quand çà regarde Est à SE (contre-pentes), un bonheur, *****

Altitude de chaussage (montée) : Abbaye (1600m)
Altitude de déchaussage (descente) : Abbaye (1600m)

Activité avalancheuse observée : une plaque partie dans le versant Est de la Mournière de Roche Close, on croit voir des traces de ski mais pas sûr, donc soit spontanée soit déclenchée


skiabilité 4,5/5 arrondie à 5, neige de cinéma tout du long

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu (par el-manu)

trilogie NE du Laverq : Chabrière - Balaour - Aupillon + bonus sous Balaour, depuis l'Abbaye
Il y a des journées qui commencent mal, avec des scénari dignes de la célèbre loi de Murphy, et on se dit qu'on aurait mieux fait de rester tranquilles à la maison car plus on persévère et pire c'est. Et puis il y a des journées où la persévérance paye.

Okay, c'est plus souvent le 1er cas de figure qui est valable et là on a donc eu un gros coup de chance. Bon d'un autre côté se trouver dans le seul vallon de l'Ubaye sous la crasse alors que le soleil brille partout ailleurs et qu'on le voit au loin il y a de quoi avoir les glandes qui enflent sévèrement. Mais en plus quand la voiture fait des siennes, qu'on oublie des affaires, qu'on guenille pour trouver l'itinéraire, etc... alors les jambes sont lourdes, très lourdes, et on traîne un peu sa misère (enfin surtout bibi).

Et puis le soleil transparait sous un voile laiteux, on refoule l'espoir que çà se déchire car il est midi passé et çà n'a pas bougé d'un iota depuis le matin. Et puis on rattrape les traceurs du jour, forts sympathiques au demeurant et qui nous donneront de bons tuyaux pour la suite, merci à eux et oui le Laverq c'est d'la balle ;) Et puis on passe au dessus des nuages 50m sous le sommet alors que 5 minutes auparavant on pensait que c'était bel et bien mort, et puis çà se lève, et puis... ben trop bien quoi !

Les jambes reviennent comme par miracle et après un moment convivial au sommet avec nos sympathiques locaux, nous nous essayons à skier cette belle face NE de Chabrière, d'abord prudemment (requins et plaque possible) puis on se lâche carrément, festival de virages dignes du CAF de Veynes*

Au pied de la face on file vers Balaour pour passer le chaos de bloc de la montée par la rive gauche (très bonne solution) puis on repeaute pour remonter au col 2446 entre Balaour et Aupillon, pensant skier l'un ou l'autre en fonction des envies. En remontant on trouve une trace (mais c'est une bénédiction ou bien ??) qui nous mène au col cheminant dans des champs de poudre vierges. Un plan d'intégriste est en train de germer dans les caboches de tous et qui s'exprime une fois arrivé au col :
-"et si on se faisait cette combe en AR et ensuite on se finit à l'Aupillon ?"
-"c'est exactement ce à quoi je pensais!"
-"moi aussi!"
-"comme dirait Clara Morgane, tu me l'as enlevé de la bouche"
Bon ben direction le sommet du Balaour et gros run de poudre jusqu'au replat 2100.

Repeautage qui va bien et remontée au même col par la même trace. 100m sous le sommet, l'ami Pol a un souci de peaux, elle ne collent plus, même celles de rechange... Mince alors. On a du scotch avec nous et 20m à faire pour sortir le col et une belle combe vierge tout à côté : "on arrive Pol, d'ici 5min !!"

Et bimm, petit run bien sympa mais plus de trace de Pol. Il est reparti clopin-clopant sur une jambe. Bon ben çà sert à rien le scotch, mais on se fait encore 50m et on arrive, et re-bimm. Il est sympa ce Pol, c'est son anniv mais c'est lui qui régale !

On retrouve Pol au sommet de l'Aupillon qq minutes plus tard. Il a eu le temps de checker les possibilités. La dernière remontée par l'arête au soleil rasant, sans vent et avec une douceur typique du printemps est magique. Ambiance parfaite. Les traceurs du col ont plongé dans le versant NE et ont visé les rochers pour faire des sauts, du coup c'est comme si personne n'était passé, alors on n'a pas gâché, d'abord en pente ouverte puis en mélézin clairsemé puis plus touffu, mais toujours top. Quel bonheur de skier une neige aussi bonne tout un WE.
La retour se fait par la piste le plus simplement du monde et on fête Pol (et cet excellent WE) avec un gâteau au chocolat et du mousseux, TOP!

Il est 17h30 et le couvre-feu nous rappelle que nous ne vivons plus dans un pays aussi libre qu'il ne l'était**, du coup on se sépare avec Alex qui préfère, et on le comprend, rester encore un peu en Ubaye, et on dépose Pol à sa voiture pour qu'il rentre dans son pays d'adoption entre cigales, pinard et mistral. Pour Bastien il est définitivement trop tard pour jouer le retour à Voiron alors on se fera une dernière petite soirée histoire de clôturer en beauté et en douceur ce merveilleux WE au Paradis du dessous***

Merci les copains, on remet çà qd vous voulez, avec les même et/ou avec d'autres !!

*cf sortie à l'Aiglière du 09/02/2021
** toute critique et/ou déformation de ce propos se verra remettre une fin de non recevoir ;)
*** le Paradis étant de l'autre côté du Col de Vars, ou pas... ;)

Mais ils vont vont se barrer quand ces nuages ?Mais ils vont vont se barrer quand ces nuages ?
Arrivée au collet.Arrivée au collet.
Roche Close sort des nuages.Roche Close sort des nuages.
La couche se disloque.La couche se disloque.
Premiers virages sous un soleil inespéré.Premiers virages sous un soleil inespéré.
Ambiance Laverq.Ambiance Laverq.
Paulo savoure.Paulo savoure.
Deuxième objectif en vue.Deuxième objectif en vue.
Manu est inspiré par la Séolane.Manu est inspiré par la Séolane.
La Séolane veille au bon déroulement des virages.La Séolane veille au bon déroulement des virages.
C'est partie pour une première remontée.C'est partie pour une première remontée.
Descente de Balaour.Descente de Balaour.
Troisième sommet : l'Aupillon.Troisième sommet : l'Aupillon.
Sur la crête de l'Aupillon.Sur la crête de l'Aupillon.
Vues sur la Basse Ubaye.Vues sur la Basse Ubaye.
Les chaleureuses pentes ouest en fin d'après-midi.Les chaleureuses pentes ouest en fin d'après-midi.
Descente de l'Aupillon.Descente de l'Aupillon.

Commentaires

J
JulBont, le 15.02.21 22:29

Joli! 😎 Dis donc, Manu, tu vois du pays en ce moment... 🙄

el-manu, le 15.02.21 22:37

T'as vu, c'est la classe non ? 🙂 😎 je suis expat' maintenant parce que sinon demain matin je serais allé au Petit Veymont direct !! 😄 bises et à bientôt

Michaël, le 16.02.21 21:10

Top! Je valide le ***, ça marche aussi dans l'autre sens, faut pas pinailler 😜

Cette sortie