ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Bornes - Aravis > Tête Pelouse - 1ère Trace

Tête Pelouse - 1ère Trace ⭐

Massif : Bornes - Aravis
Départ : Les Confins (1430 m)

Topo associé : Tête Pelouse, combe du Grand Crêt en A/R

Sommet associé : Tête Pelouse (2537 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 1650 m.
Ski : 2.3

Sortie du jeudi 11 février 2021

titoutim

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau temps et pas froid Pas de vent, à part dans la combe ou soufflait une petite brise.
Etat de la route : dégagée Altitude du parking : Rempli
Pentes chargées de neige en rive gauche sur le bas de la combe, (1500 à 1800m) avec une neige un peu dense et friable.

Les croupes orientées à l'ouest sont souvent bien soufflées au centre, tout comme l'épaule du point 1493 dans l'axe Sud-nord.

Son creux sur la partie droite de l'épaule (celle qui redescend vers Grand Crêt) avec une couche de regel épaisse (10 cm) un peu sablée qui repose sur quelque chose de moins costaud.

Neige en cours de transfo sur les pentes sud

Altitude de chaussage (montée) : 1350
Altitude de déchaussage (descente) : 1350

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu


Première trace à Tête Pelouse !

J'imagine déjà les commentaires, écrits ou pensés.
(Heureusement que je ne précise l'heure du départ - 10h30 c'est improbable)

Soit c'est une fusée, soit c'est un menteur, soit il nous cache quelque chose.

D'après les institut de sondage, ces 3 réponses représentent 95% du panel des lecteurs, mais peut-être ne constituent t-elles pas la vérité.

La vérité d'ailleurs, qui sait de nos jours, ce qu'est la vérité.
La parole d'un ministre, les chiffres des médias, la Bible, même la couleur de la neige prête à discussion.

D'ailleurs, il paraît que ce n'est plus de la neige, mais du sable, réchauffement climatique oblige.

Et bien moi tant que ça glisse, je m'en fiche :)

Mais revenons à cette histoire de première trace, qui mérite bien qu'on y accorde un peu d'attention - C'est tout de même le but.

Pour commencer, je dois bien préciser que je suis le seul à avoir eu l'idée de partir depuis le lac des confins.
(L'autre vérité, c'est que je n'avais plus le choix car le parking était plein vu l'heure...)

Après avoir tenu tête à Martin Fourcade quelques mètres sur la piste de ski de fond, j'ai décidé de lui faire la nique en coupant un virage ce qui m'a permis de recoller, à nouveau quelques mètres.
(L'autre vérité, c'est que je ne suis pas sur que c'était Martin, mais il lui ressemblait beaucoup, d'ailleurs, il avait un maillot "France" et il allait vite)

Ensuite, je suis monté tout droit, vers la droite et c'est là que j'ai fais ma première première trace. Parce que c'est toujours sympa de tester sa forme en galérant à tracer dans 30 cm de neige pendant 300m, tout ça pour revenir sur l'itinéraire tracé que je ne voulais pas suivre, histoire d'être différent.

Il y a déjà 2 mecs qui descendent et 7-8 (seulement) qui montent devant. La Trace est méga-raide, surement l'oeuvre de Martin qui trouvait qu'en bas c'était trop facile.

Rapidement (250 mètre avant le sommet), je rejoins un petit groupe d'attardé, du type anti-cales, bref des complotistes, que j'essaie de ramener à la raison, mais en vain.

Une foule immense acclame mon arrivée, sans parler du Mont-Blanc qui se coiffe de sa plus belle perruque pour rendre hommage à ce gentilhomme que je suis.
(L'autre vérité c'est qu'il y a 5 personnes sur la crête, trop occupées à manger leur sandwich pour voir un bonhomme tirer la langue)

Je sors mon caviar, le beaufort et le champagne (Fruits secs, cookies et thé) pour me requinquer puis c'est parti pour la seconde première trace.

Elle m'en a coûté quand même, 15 m de deniv et 100m de traversée pour atteindre le GRAAL des ARAVIS.

Une pente vierge de trace, sur 300m de deniv au moins.
Sur le sommet, je rentabilise la montée par une succession de petits virages élégants. (Il y avait des requins à l'affut)

Puis je m'élance façon DUCROS sur le FWT, en grandes courbes appuyées dans cette face inaccessible, qui m'offre quelques petits sauts sécurisés.

Je descends, je descends, je descends et puis j'arrive en bas. (en bas de la pente je précise)

Et là mon sang ne fait qu'un tour, je remonte, il n'est que 13h22 et mon RDV est à 15h.

Cette fois je ne me fais pas avoir, je fais MA trace, (la troisième première trace) en corrigeant l'inclinaison trop marquée de la trace de Martin, ou Killian, bref de ceux qui ne prennent pas en compte les capacités réelles du commun des mortels.

J'arrive cuit cuit au sommet et hop je repars pour ma quatrième première trace (au même endroit mais un peu plus à gauche alors ça compte n'est ce pas ?)

Virage gauche, virage droite, contre-appui, allégèment, planter de bâton, impulsion, virage, repli des genoux pour le saut, j'offre aux nombreux spectateurs toute la panoplie du noble art.
(Les spectateurs n'étaient pas si nombreux... avec l'allongement de la période de chasse, les chamois restent à la maison et Martin n'était pas loin avec sa carabine alors je les comprends)

Fin de l'aventure par le centre puis la rive gauche où je suis là encore (Et sans me vanter sérieusement) le premier à passer.
Pas si fréquentée cette combe de Bellacha.

Finalement, vous pouvez voir que le titre de ma sortie est plutôt humble car j'aurai pu mettre 5 premières traces en Aravis.

Et oui je suis comme ça, moi, je ne suis pas très racontard, je la joue simple, comme les gens normaux quoi.

Allez des bises à tous et à bientôt

Première tracePremière trace
Derrière la meute des complotistes Anti-calesDerrière la meute des complotistes Anti-cales
Soleil Rouge sur tête PelouseSoleil Rouge sur tête Pelouse
MoustacheMoustache
Première TracePremière Trace
Première TracePremière Trace
Première tracePremière trace

Commentaires

E
Etienne-H-, le 12.02.21 07:55

Quel luxe de ne pas vivre à Annecy où faire la trace semble relever de l'exception au lieu d'être juste normal.

T
titoutim, le 12.02.21 10:11

J'aimerais faire la "première" sur le Pâquier un jour 😄

gstephan, le 12.02.21 11:01

Sympathique récit plein d'ironie... Je prends tellement de plaisir en ski de rando que je ne peux pas en vouloir à tous ceux qui sont de plus en plus nombreux à se mettre à ce super sport et à nous priver des joies du traçage ! Il faut juste savoir cultiver son jardin secret comme on dit et sortir des classiques ! La montagne est grande 🤣

A
Arno74, le 12.02.21 20:49

Martin Fourcade est à La Clusaz, donc y a moyen que ça soit à lui que tu as mis la misère 😉
A part ça, joli récit et jolies traces, qu’elle soient premières ou non 😉

Cette sortie