ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Charmant Som, dit-on

Charmant Som, dit-on ⭐

Massif : Chartreuse
Départ : Pont des Cottaves (1110 m)

Topo associé : Charmant Som, Boucle par Canaple

Sommet associé : Charmant Som (1867 m)

Orientation : E

Dénivelé : 900 m.
Ski : 2.1

Sortie du vendredi 05 février 2021

taramont

Conditions nivologiques, accès & météo

temps du 5/2/2021 c.à.d.fameux, un peu de vent certes et même des bourrasques au sommet mais pas d'orage, pas de précipitations, ni chaleur ni froid intenses, pas d'ensoleillement excessif, une bonne visibilité, quelques éclaircies suffisamment discrètes au retour, bref tout à fait à mon goût
Etat de la route : normale Altitude du parking : 1110m

Altitude de chaussage (montée) : 1140m, raidillon pour atteindre le replat malcommode, partiellement en ruisseau
Altitude de déchaussage (descente) : 1110, il reste une écharpe de neige à l'état d'agonie mais encore praticable à D pour atteindre la route

Activité avalancheuse observée : RAS
Montée matinale, neige dure mais avec un bon grip. J'ai louvoyé dans la forêt jusqu'à Canaple pour ne pas me fatiguer. Au-dessus de l'alpage, j'ai mis les couteaux : précaution excessive, le grip était toujours bon.
A la descente, surface suffisamment ramollie et fond ferme pour offrir un ski agréable. Aucun déchaussage même au sommet de la croupe où parfois les rochers le nécessitent. J'hésite entre skiabilité correcte ou bonne. Pour ne pas attirer les foules demain, je devrais mettre juste "correcte", mais comme je n'ai pas l'intention d'y retourner, je mets "bonne". Et c'est ce que j'ai ressenti.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Pt des Cottaves/Canaple/Pt 1703/Oratoire/Alpage/Sommet en A/R
Chartreuse,
Que reste-t-il de tes atours /Que reste-t-il de ces beaux jours/Une (pas si) vieille photo/De tes richesses

Bonheurs fanés, cheveux au vent/Heures volées, rêves mouvants/Que reste-t-il de tout cela/Dites-le moi
Eh bien, je m'en vais vous le dire, Mr Trenet : pas mal, mais y a du dégât.

Ce matin, le temps était suffisamment douteux pour que je sorte du lit, les plus grands fleuves en font bien autant en ce moment, alors pourquoi pas moi ? Naviguer sous un ciel aussi kitch qu'un manteau de Vierge Marie avec un lampadaire toujours gaspilleusement allumé, ça c'est donné à tout le monde, enfin tout le monde qui n'habite pas ici.

Que ceux qui me prêtent du courage le reprenne vite, je risque de le garder !
Pourtant, courageuse ou pas, je ne sors pas quand le magma remue sous mes pieds, ça non ! Mais de là d'où je viens pluie et neige sur les cigognes n'empêchent pas les cheminées de fumer.

Sur le chapitre du courage, dernier aveu : comme je ne suis pas toujours sûre la veille de ce qu'il en restera de ce beau petit courage une fois le matin blême arrivé, je me suis administrée ce chant de circonstance. Il dure 3h. https://www.youtube.com/watch?v=auI9Cx8SGX4. Ce sera suffisant pour mon petit « Guenon dans la brume ».

Me voici donc au Pont des Cottaves. Le parking est vide. Quelqu'un a dit « si le parking est vide, ce n'est pas bon signe ». Signe de quoi, il n'a pas cru bon de nous en informer. L'aube naissante éclaire quelque chose qui ressemble à de la neige mais qui n'en est plus vraiment. Quelqu'un a dit à propos de la skiabilité « Là où il y a de la neige, on peut skier ». Je pourrai donc mettre au moins 1*.

Pourquoi aller ici et pas ailleurs où la volupté est assurée, vous demandez-vous sans doute. Si vous êtes de ceux qui abandonnent l'Aimée juste parce qu'elle a un coup de mou, vous êtes un triste sire. Je ne mange pas de ce pain-là. Et démentir celui qui, péremptoire, a dit en substance « la route du Charmant Som, infréquentable ! c'est une espèce d'avenue de la transhumance raquetto-skiistique » serait un plaisir d'un autre ordre. Etais-je bien au bon endroit ? Je l'ai traversée à 3 reprises cette route, puis longée jusqu'à l'alpage. Personne. Du moins à la montée. A la descente, ça commençait à s'animer.

Le soleil dont le lever est annoncé ce jour pour 7h50 est absent à l'appel. J'ai beau m'égosiller. Il finit par apparaître comme un fantôme de soleil. Un autre a écrit, mais j'sais plus si c'était ici, (j'crois bien que c'était dans la Salamandre) :« On reconnaît la présence de lagopèdes à des taches plus blanches que la neige » : il n'y avait pas de lagopèdes, c'est tout ce que je puis dire.

Je repeaute pour remonter à Canaple. le soleil fait une timide apparition qu'il semble regretter aussi sec. Sèche, je le suis toujours, c'est toujours ça. Je pense à celui qui a parlé de « Premier matin du monde ». Il ne se souvient donc pas de tous ces autres matins dont il nous a jeté la lumière de genèse en pleine incrédulité ?

Et pour finir avec les « on dit »*, il y en a qui parlent souvent de météo et de bistrot. Il n'y a plus de bistrots, on fait quoi alors ? On sort. Et jamais on ne le regrette. Ou bien ? En tout cas, pas moi.

Oui, je regarde tout, je lis tout, même les légendes des photos où parfois se cachent de discrètes dédicaces. Sans doute des timides, c'est touchant.

Et au final, à part les miennes, il ne se dit pas tant de sottises que ça sur ST.

*je n'ai pas cité les auteurs, je ne voudrais pas attenter à la modestie qui les honore, ils se reconnaîtront s'ils se souviennent de ce qu'ils disent.

ne tiennent plus qu'à un filne tiennent plus qu'à un fil
Tiens-toi bien, la Grde Sure te regardeTiens-toi bien, la Grde Sure te regarde
Aspect général de ce Charmant Som du 5 fév 2021Aspect général de ce Charmant Som du 5 fév 2021
Chamechaude sous les sunlightsChamechaude sous les sunlights
un peu de lumière sur Tailleferun peu de lumière sur Taillefer
un trio sort des Cottavesun trio sort des Cottaves
Alpage sans vaches et sans moutons. Quelle paix !Alpage sans vaches et sans moutons. Quelle paix !
le silence est tel qu'on entend les moines prierle silence est tel qu'on entend les moines prier
lignes bleues des premiers monts du Juralignes bleues des premiers monts du Jura

Commentaires

J
jfs73, le 05.02.21 22:50

bravo j'ai pas tenté le petit som cette après midi, seul au charmant som c'est rare 😄

ThibsR, le 06.02.21 00:10

Merci pour le lien musical 😊

Invité, le 06.02.21 09:39

c'est la fonte 🙁

D
Dom73160, le 06.02.21 11:49

Exactement la même ambiance mercredi 03/02. Personne au parking du pont des Cottaves à 8 h 30 et quasiment personne à la montée lorsqu'on sort de la forêt. Par contre sur le coup des 11 heures à la descente il y a avait du monde. Mais c'est une si belle rando et sans vrai danger qu'on ne peu qu'apprécier ce secteur!!!

M
MiRo, le 06.02.21 14:55

Guenon dans la brume, attention à n'y pas croiser un macaque trempotant. L'emphase n'est manifestement plus de mise au Charmant Som, ça laisse la place au subtil, à l'evanescence voire au fade qui apaise l'âme sans exciter les sens.

Cette sortie