ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Guide du matos > Skis > Line > EP Pro

Line EP Pro

Piste/Freeride
Poids
4800g
Largeur
127mm
Rayon
16m

Produit

  • Groupe : Skis
  • Marque : Line
  • Modèle : EP Pro
  • Type : Piste/Freeride
  • Taille de référence : 185 cm
  • Largeur patin : 127 mm (en 185 cm)
  • Rayon de courbure : 16 m (en 185 cm)
  • Poids (la paire) : 4800 grammes (en 185 cm)
  • Surface [?] : 2610 cm2
  • Densité [?] : 0.92 g/cm2
  • Prix indicatif : 649.00€ - Ce produit n'est plus commercialisé

Description / Informations fabricant

C'est le ski d'Eric Pollard, le ski le plus fat de la gamme. Conçu pour réaliser les tricks dans la poudre, il se caractérise par une grande souplesse intelligemment répartie. Ceci garanti, combiné au double rocker et à sa quasi symétrie, une flottaison maximale dans le sens normal comme en switch.

Toutes les caractéristiques d'un pure freestyle backcountry (comprendre, ski pour faire des figures dans la poudreuse) :
- lignes de cote généreuses (127 au patin, 153 pour la spatule et 150 pour le talon)
- flex complétement symétrique
- rayon de courbure très court (15.9 m annoncé)
- rocker avant et arrière de 30 cm, la largeur maximale des spatule étant également reculée vers la chaussure pour éviter qu'elle "n'accrochent"
- spatules affinées pour plus de souplesse et moins de poids aux extrémités
- sous le pied : léger cambre et un peu de rigidité (comparativement aux spatules !).
2 avis

Avis & test Line EP Pro

J
jkalis, le 05.04.11 13:54

Acquis très récemment grâce aux soldes, je ne peux donner que des premières impressions puisque je ne l'ai utilisé que trois fois (randos + station).

Tout d'abord (ça amusera, voire consternera certains skitouriens), je l'ai monté rando avec des Marker Baron, à la position fabriquant c'est-à-dire le centre chaussure reculé de (seulement) 2 cm par rapport au milieu géométrique du ski puisque celui-ci est fait pour être utilisé ainsi. L'ensemble avoisine les 7,5 kg. Pour une paire de peaux de largeur adéquate (style Black Diamond 140), comptez pas moins de 1 kg supplémentaire.
J'ai pu le tester sur différents types de neige, il n'y a que la profonde (ce pour quoi il est fait) qui manque à cet essai, fin de saison oblige.

Etant habitué aux fats, ce n'est pas tant le poids qui gêne à la montée mais plutôt l'encombrement, en particulier de la spatule arrière. Les conversions sont difficiles et les traces de montée ne sont jamais assez larges. Bref, descendre avec un tel engin se mérite un peu, en rando du moins. A noter par contre que pour tracer dans 30 cm de poudreuse c'est assez agréable, le double rocker et la largeur permettant de glisser de façon fluide sans trop lever les pieds.

Il est temps de passer la fixation en position descente, domaine ou le ski est bien entendu plus à son avantage ! Passé le temps d'adaptation à la largeur qui oblige à écarter les pieds plus qu'à l'habitude, le ski est plutôt surprenant. Tant que la neige est souple il reste très amusant et relativement efficace. En piste (non gelée) ça carve facilement, plutôt petit virages que grandes courbes, c'est très ludique. Il reste limité dans cette pratique quand la vitesse augmente, la faible longueur en contact avec la neige se fait sentir, mais le plaisir est bien là.
En hors-piste, les neiges très traffolées ou regelées ne sont pas sa tasse de thé. Ça vibre, ça secoue, les spatules claquent, on ne se sent pas en sécurité comme avec un ski freeride. Par contre, dès que la neige est molle et en particulier dans une bonne poudreuse c'est un régal. Le ski est en permanence en glisse, même mis en travers. On se prend à surfer plus qu'à skier. Il réagit bien aux impulsions et donne une impression de légèreté qui incite à jouer avec le terrain. Il est même possible d'augmenter le rythme, la souplesse de l'ensemble et en particulier des spatules étant un atout pour flotter, et moins gênante en bonne neige même à vitesse soutenue.
Je n'ai fait que quelques courts passages en neige croûtée sur lesquels il m'a semblé être plutôt bon car plus tolérant que la moyenne. La conséquence du double rocker et de la forme des spatules (la largeur max est reculée vers la fixation) très certainement : à confirmer.

Pour conclure, un ski procurant des sensations vraiment sympas en bonne et surtout très bonne neige (vivement l'année prochaine pour la profonde). Bien entendu, il s'agit plutôt d'un ski exclusif à ne pas avoir en paire unique (surtout pour la rando !!!) mais à réserver aux grosses conditions, même s'il s'en sort très bien dès que la neige est molle. Ce n'est pas le plus efficace (comprendre rapide), il reste conçu pour trickser et rider en switch dans la poudre. Les gabarits légers (dont je fais partie) seront néanmoins un peu moins pénalisés de ce côté là.

F
fredo73, le 06.05.11 21:26

Acquis en début de saison avec une optique plutot free ride station histoire de remplacer un surf gun de 195.
A l'instar de Jacques, j'ai monté des Marker Baron histoire de monter qqs mètres pour le cas ou il faudrait aller chercher une combe..
Évidemment, la saison 2010-2011 n'était pas, loin s'en faut, THE saison pour acquérir ce type de matos.
Du coup, skis sortis seulement une fois, mais très souvent contemplés dans mon garage :-)
En terme de feedback et de sensation, je n'ai du coup qu'un retour limité... ce genre d'engin demandant un peu d'habitude..
Mais bon, ca remplace pas vraiment mon vieux swallow qui permet d'envoyer de grosses courbes en totale stabilité et sans trop se fatiguer :-)

Cette fiche