ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Blabla > Les plus belles défigurations de la montagne, à vos photos

Les plus belles défigurations de la montagne, à vos photos


Aller à la page : Précédente 1 ... 3 4 5 6

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
K
k1200rs
[413 posts] - Le 09/02/2021 14:55

Désolé, mais je viens de faire une analyse pour une station de ski.
L'analyse ne peut seulement prendre en compte soit la commune soit la société (en général d'économie mixte) qui gère les remontées, il faut globaliser les deux. Le problème est que pour l'une les comptes sont publics (la commune) et l'autre, société privée mais dont les actionnaires sont publics) il faut avoit accès au bilan. Si je prends le cas de la station en question (que je ne nommerai pas ici), l'endettement de la commune est d'environ (2019) de 12m € soir 6.000 € par habitant.
Si je globalise avec la société des remontées mécaniques, l'endettement monte à 22m€ soit 11.000€ par habitant!!!

Pourquoi ne peut-on séparer régie et commune? simplement parce que souvent, les actifs (équipements, entretien, aménagement) sont comptabilisés dans l'une ou l'autre structure ce qui rend les choses:
1) Confuses
2) Ne donne pas le vrai niveau d'endettement par habitant
3) Ne donne pas une vraie vue sur la rentabilité ou non de l'activité ski

En l'occurrence, quand je regarde le bilan pour les remontées mécaniques de la station en question, il est positif...ils dégagent du bénéfice (3% sur revenus bruts), mais si je prends en compte le fait que la commune à pris en charge un certains nombre d'aménagements et donc les frais financiers, non, les remontées mécaniques ne dégagent plus de bénéfices.

Donc, pas d'accord du tout, il y a un jeu entre les comptes publiés par la commune et ceux de sa régie ou économie mixte qui gèrent les remontées et les 2 doivent être cumulés pour comprendre le niveau d'endettement, la rentabilité, etc le tout dans une déclaration relativement opaque...

Donc pas d'accord. Les résultats de ces sociétés ne reflètent pas la réalité.

Joecook
[130 posts] - Le 09/02/2021 16:22

Effectivement cette analyse me parait très simpliste.

De plus les stations sont souvent subventionnés avec de l'argent public (état, département, région, budgets principaux des communes, des communauté de communes ?). Je ne suis vraiment pas un spécialiste et je n'ai pas l'intension d'éplucher les comptes administratifs de chaque structure (propriétaire ou exploitant). Il serait intéressant de connaitre la part et les montants de ces subventions dans les recettes (investissement et fonctionnement).

J
jayjayemr
[159 posts] - Le 09/02/2021 17:07

+1 avec Francis
c'est ce que l'on appelle mutualiser les pertes et privatiser les bénéfices
ça marche pour beaucoup de sociétés dont la taille est trop importante...

J
Jluc38
[311 posts] - Le 09/02/2021 17:35

Francis j'ai répondu à ton post qui partait du rapport de la cour des comptes et je t'y renvoies. La cour des comptes ne parle que des comptes de la régie (qui par ailleurs est un établissement public local et non une SEM) et ce sont les résultats négatifs de cette régie que tu commentais, sans parler d'un éventuel mélange entre les comptes de la régie et ceux de la commune.
J'ai juste voulu montrer que contrairement à une idée reçue, les régies d'exploitation de remontées mécaniques gagnent de l'argent. Leur point faible est généralement leur endettement très important, ce qui est forcément un point de vigilance..

Quand aux éventuels bidouillages entre comptes de régies et comptes de communes, tu as tout à fait le droit de penser que tous les comptables et responsables concernés sont où incompétents ou tricheurs, mais ce n'est pas mon avis. Et d'ailleurs s'il était si facile et évident de tricher, on peut imaginer que les gens de Chamrousse l'auraient fait pour les comptes de la régie, ce qui leur aurait évité un rapport désagréable de la cour des comptes 😄

K
k1200rs
[413 posts] - Le 09/02/2021 19:05

Joe Cook a dit :Effectivement cette analyse me parait très simpliste.

De plus les stations sont souvent subventionnés avec de l'argent public (état, département, région, budgets principaux des communes, des communauté de communes ?). Je ne suis vraiment pas un spécialiste et je n'ai pas l'intension d'éplucher les comptes administratifs de chaque structure (propriétaire ou exploitant). Il serait intéressant de connaitre la part et les montants de ces subventions dans les recettes (investissement et fonctionnement).



Pas difficile, je vais donner le pourcentage pour la station que je suis en train d'analyser et effectivement la réalité c'est que à l'endettement on devrait rajouter les subsides et argent public. En fait cet argent public va dans les investissements pas dans les frais de fonctionnement. Pour cette saison, il faudra que l'état supplée au manque de recettes ça fait environ 1 milliard à mettre sur la table pour 350 stations (juste pour les remontées mécaniques).

K
k1200rs
[413 posts] - Le 09/02/2021 19:12

Jluc38 a dit :
Francis j'ai répondu à ton post qui partait du rapport de la cour des comptes et je t'y renvoies.

Quand aux éventuels bidouillages entre comptes de régies et comptes de communes, tu as tout à fait le droit de penser que tous les comptables et responsables concernés sont où incompétents ou tricheurs



1) OK
2) J'ai jamais dit ça, mais je regarde les chiffres, si je prends les comptes publiés pour une station on peut se poser la question concernant les tours de passe passe entre comptes de la commune et ceux de la société des remontées mécaniques et pourquoi, par exemple, les investissements et frais financiers liés au ski se retrouvent dans la commune. Je ne parle pas de triche ni de magouille, je parle d'une façon de présenter les choses qui rendent les vraies analyses difficiles. Il n'en reste pas moins que le total des dettes pour une commune de 2000 habitants est de 22m soit 11000 € par tête d'habitant. C'est peut-être pas une magouille mais c'est quand même une réalité "intéressante". Voyons ce que cela va devenir fin 2021, là ça risque franchement d'être très "intéressant".
3) Je t'engage à lire les analyses de la cour des comptes concernant les quelques stations qui y sont présentes, chacune est édifiante: Megeve, Courchevel, etc
4) Quant à la capacité pour un élu lambda qui est en général lui-même artisan/profession libérale de remettre en cause en certain nombre de pratiques (quand il les comprend)...j'ai quelques doutes.

J
Jluc38
[311 posts] - Le 09/02/2021 19:49

Nous ne sommes pas si en désaccord que cela. Néanmoins, je pense toujours qu'il n'y a pas de tour de passe passe entre comptes de la commune et régie, ce qui serait totalement illégal : la régie est une régie autonome, et elle doit gérer ses finances. C'est au sein même de la régie que la cour des comptes relève non pas des malhonnêtetés (car elle n'emploie pas ce vocabulaire là), mais une "insincérité" chronique au moment des budgets (et non des comptes). La régie surestime ses investissements à venir ce qui lui permet d'emprunter plus, et une partie de ces emprunts bouche le trou du fonctionnement, et ça c'est illégal : on peut emprunter pour ses investissement mais pas pour le fonctionnement.

Pour la question de la dette, tu pars du principe que si la régie fond les plombs, c'est la commune (donc les contribuables locaux) qui paieront l'ardoise. C'est ce qui se passera si la commune s'est portée caution pour ces emprunts (elle en a la possibilité mais pas l'obligation). Concernant le cas qui nous occupe, je ne sais pas si c'est le cas (contrairement à ce que mon pseudo indique, je n'habite pas l'Isère). Si c'est le cas, cela a dû faire l'objet je pense d'une délibération en conseil municipal.. Des locaux pourraient peut être nous le confirmer ?

K
k1200rs
[413 posts] - Le 09/02/2021 22:19

Le tour de passe passe, tout à fait légal, est de faire faire les investissements, achats d'équipements (remontées, etc), aménagements, etc par la commune et pas par la société de remontées mécaniques alors même que ces coûts et achats sont uniquement liés à l'activité ski.

Pourquoi? parce que souvent la société de remontées mécaniques a déjà dépassé la limite possible et acceptable d'endettement par rapport aux actifs qui sont insuffisants pour garantir les prêts (une remontée mécanique d'occasion ne vaut rien, donc les actifs immobilisés ou roulants ne valent rien). En cas de défaillance, le prêteur ne pourra se rembourser que sur les capitaux propres et réserves qui sont en grande majorité inférieurs aux dettes....donc problème...et donc les investissements supplémentaires ne pourront être engagés que par la commune qui doit alors prendre le relais et achète, aménage, entretien pour la société et s'endette pour elle...voilà le passe-passe...légal.

Il se fait que souvent la société de remontées paie une redevance à la commune pour utilisation des actifs (terrain, équipements,etc) basée sur un calcul obscur (non détaillé dans les comptes) et fluctuant mais qui ne mettra jamais en danger la société qui miraculeusement dégagera un bénéfice...artificiel. La société dégage un bénéfice et les comptes communaux seront plombés. Pourquoi dégager un bénéfice artificiel? pour augmenter les réserves qui permettront aux banques de limiter le risque (qui notons le augmente avec le réchauffement climatique, covid, décroissance, etc).

Voilà le tour de passe-passe, rien d'illégal. Les payeurs seront, in fine, les contribuables.

Par rapport aux cautions, les banques (qui souvent sont au conseil d'administration de ces sociétés mixtes) demanderont la caution de la commune, du département, de la région.

-----

C'est marrant, maintenant qu'on met à jour la mécanique financière, le vrai coût du ski, cette économie perfusée qui fait supporter le poids de la dette exorbitant sur les quelques autochtones, cette mécanique qui ne permet que la fuite en avant et qui demande toujours plus de revenus immobiliers (car le nombre de journées-skieurs diminue...) et qui par voie de conséquence transforme certains villages en zone urbaine "froide", mécanique qui réclame toujours plus de nouveaux investissements pour combler "le retard" et rester "compétitif" (canons à neige, lacs, extensions) avec comme conséquence toujours plus d'interventions de l'état (région) et tours de passe-passe pour payer ou garantir ces investissements et bien on n'entend plus Predator et autres...
et tout ceci ne tient encore que parce que l'inflation est limitée...

V
Vince88
[437 posts] - Le 10/02/2021 00:07

Oué, c'est bon, on a compris que les stations de ski c'est le mal absolu.
Et ceux qui y gagnent leur vie n'ont qu'a aller cueillir du génépi, élever des marmottes ou toucher le RSA. Ça fait la même somme à la fin du mois.

balto38
[495 posts] - Le 10/02/2021 08:02

Bonjour

Les stations ne sont pas le mal absolu, il va ''juste'' falloir commencer à penser différemment et à plus faire attention à l'humain et la nature.
Certaines stations ont déjà commencé à prendre le virage du plus tout skis.
Les vacanciers viennent en montagne pour plein d'autres choses que le ski mécanique. Et tous les autres attraits de la montagne ne vont pas eux disparaître avec le réchauffement.
Est-ce qu'un pisteur est plus heureux en train d'encadrer un groupe de skieur de rando où en train de surveiller une piste ??? il y aura des métiers à inventer
Dans tous les cas à moyen terme le tout ski va disparaître dans 50 -70 ans, il va rester 5 % des glaciers ...
a+

Gemitaut
[118 posts] - Le 10/02/2021 09:51

Alors vivement que les banques disent NON à ce type de financement sans avenir et risqués. Toutes les garanties reposant sur autre chose que du foncier (ou du financier nanti), ne sont que du vent (pseudos garanties).
Un bon coup de semonce, (type Mediapro pour le foot, caution pourrie...) infléchira tôt ou tard leurs décisions, et la défiguration des paysages s'arretera d'elle même...

P
POLORIDER
[11 posts] - Le 11/02/2021 21:23

balto38 a dit :
Est-ce qu'un pisteur est plus heureux en train d'encadrer un groupe de skieur de rando où en train de surveiller une piste ???

A savoir 😉 : les prérogatives d'un pisteur-secouriste ne lui permettent pas d'encadrer (contre rétribution) des randonnées à ski (alpin, ou nordique). Pour cela il faut avoir un diplôme d'état de guide ou de moniteur de ski alpin (ou nordique pour la rando nordique).

A
Alti
[60 posts] - Le 12/02/2021 05:57

polorider a dit :
Pour cela il faut avoir un diplôme d'état de guide ou de moniteur de ski alpin



...et,pour le ski de randonnée, les prérogatives ne sont pas les mêmes selon que l'on est moniteur ou guide.

balto38
[495 posts] - Le 13/10/2021 22:20

Quelles photos de chamrousse
Avant les travaux

et maintenant en zone natura 2000

Aller à la page : Précédente 1 ... 3 4 5 6

Connectez-vous pour poster