ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Risque d'avalanche BRA sous-estimé en ce moment ?

Risque d'avalanche BRA sous-estimé en ce moment ?


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 ... 9 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
F
frankycham
[225 posts] - Le 28/01/2021 19:51

Plus 1

balto38
[482 posts] - Le 28/01/2021 21:37

Re bonsoir,

Je suis d'accord avec vous pas de pb, la question que je pose est uniquement si le BRA comme il est est l'outil le plus pertinent pour informer la majorité des personnes qui vont en montagnes des risques ??? Comme dans l'article ci-dessous où il est question de la pertinence des niveaux

http://ski-alpinisme.com/avalanche-comprendre-echelle-risque.php?page=2

Au niveau scientifique traduire un phénomène qui a une infinité des valeurs en uniquement 4 valeurs ????? (sauf si on ne sait pas faire mieux). J'ai un voisin qui travaille dans le domaine, à l'occasion, je verrai avec lui. A la lecture de vos message, il semble que l'on ne peut pas faire mieux que 4 niveau de risque.

''En effet tu peux tout autant te faire péter en risque 1. Des morts en risque 1,'' Non par risque 1, c'est vraiment si tu as pas de chance ou tu fais n'importe quoi 🤢

Bilan des accidents d'avalanche 2019-2020 à priori pas de mort par risque 1.

a+ (demain petite sortie safe pour voir un risque 4 et 70 cm de fraiche)

extrait de l'article :
Les indices de risque 2 et 3 sont ils mal compris ?
Ces statistiques mériteraient une enquête qualitative plus approfondie (type entretien semi-dirigé). J’en tire pour ma part deux enseignements :

les randonneurs s’exposent moins à partir de l’indice de risque 4, le bulletin résonnant alors comme une alarme incitant à ne pas sortir ou à réviser largement ses objectifs. Il est aussi probable que la population de randonneurs consulte plus systématiquement le BRA que les skieurs hors-piste dont la pratique serait plus « instinctive » pour ne pas dire parfois « impulsive » ;

les indices de risque 2 et 3 semblent mal interprétés par la population des randonneurs.

T
tivet
[53 posts] - Le 29/01/2021 10:38

"par la population des randonneurs" non formés...
Le BRA est pertinent si tu le prends dans son ensemble et que tu lis le texte... si tu prends juste le chiffre il ne l'est pas complétement. Savoir que la route est limité à 80 c'est abscons, il faut avoir et savoir lire ton compteur pour que le procédé fonctionne.

Pour les risques 1 , je vois bien que tu me mets une peau de banane...mais bon..je sors pas ca du chapeau hein 🤣
Exemple d'accident mortel par risque1: Pointe d’Anterne 17/03/03Risque 1 – 2500m – 45°
Rupture 40 cm - Réchauffement

http://www.data-avalanche.org/explore?winter=all
Tu sélectionne "risque1" et tu peux lire les avalanches enregistrées...évidemment tu n'auras pas celles qui ne sont pas référencées et cet outil est récent.

le risque 1 représente environ 14/15% des bulletins et représente 1% des accidents et 1% des morts des chiffres que j'ai... donc ce n'est pas avec un échantillon statistique infructueux d'une année que tu peux prouver une réalité, ca s'appelle inverser la charge de preuve...

Quand tu es sur la plaque, le risque est maximum, même par risque1....

Ton interrogation est intéressante... elle fais l'echo de pas mal de gens qui restent accrochés au chiffre sans forcément avoir les clés pour bien lire un BERA...je t'encourage à prendre du temps pour suivre une formation pour mieux saisir toute cette ambiance de la notion de risque... ce n'est pas forcément intuitif....

B
bobo
[942 posts] - Le 29/01/2021 10:50

Chez les Suisses (cf lien précédent), pour les stats ils donnent :

Indice 1 Pronostiqué environ 20 % de l’hiver. Environ 5 % des victimes.
Indice 2 Pronostiqué environ 50 % de l’hiver. Environ 30 % des victimes.
Indice 3 Pronostiqué environ 30 % de l’hiver. Environ 50 % des victimes.
Indice 4 Pronostiqué seulement quelques jours par hiver. Environ 10 % des victimes.
Indice 5 Très rarement pronostiqué. Environ 1 % des victimes.

Vinchy
[353 posts] - Le 29/01/2021 11:50

Bobo a dit :Chez les Suisses (cf lien précédent), pour les stats ils donnent :

Indice 1 Pronostiqué environ 20 % de l’hiver. Environ 5 % des victimes.
Indice 2 Pronostiqué environ 50 % de l’hiver. Environ 30 % des victimes.
Indice 3 Pronostiqué environ 30 % de l’hiver. Environ 50 % des victimes.
Indice 4 Pronostiqué seulement quelques jours par hiver. Environ 10 % des les victimes.
Indice 5 Très rarement pronostiqué. Environ 1 % des victimes.


Merci des infos 🙂

balto38
[482 posts] - Le 29/01/2021 19:31

Bonjour,

Quelques coulées de fonte dans les pentes raide cela correspond à du 4.

''En effet tu peux tout autant te faire péter en risque 1. Des morts en risque 1,'' Non par risque 1, c'est vraiment si tu as pas de chance ou tu fais n'importe quoi 🤢

A mon avis on a du mal à se comprendre pour moi tout autant signifie autant de malchance, alors que sur les stats le risque 1 - 20% de l’hiver. Environ 5 % des victimes, c'est là qu'il y a le moins de malchance d'avoir un pb sauf à le faire exprès...

La question que je pose est juste : Est - ce le BRA comme il est est l'outil le plus pertinent pour informer la majorité des personnes qui vont en montagnes des risques ???

Le BRA est pertinent si tu le prends dans son ensemble et que tu lis le texte... si tu prends juste le chiffre il ne l'est pas complétement. Savoir que la route est limité à 80 c'est abscons, il faut avoir et savoir lire ton compteur pour que le procédé fonctionne.

J'ai croisé cet après-midi un groupe à 2150m un peu dans la tempête qui s'abritaient du vent mauvais coté d'un chalet et des autres qui faisaient de la luge là ou il y a parfois des coulées car avec la neige mole ça n'avançait pas. (pour eux le nord le sud ....)

Bien d'accord ''Le BRA est pertinent si tu le prends dans son ensemble et que tu lis le texte...'' et tu tiens compte de ce que tu vois sur le terrain, mais combien de % des randonneurs font cela ????

Bon je vais arrêter j'ai bien compris les explications.
Bon ski safe

mick38
[463 posts] - Le 29/01/2021 20:00

Il faut concevoir une application qui pourra te dire, en fonction de ta position GPS et du BRA le risque. Cela en fonction de la pente, de la température de la neige à différentes profondeurs grâce à la sonde intégrée au téléphone. Un plus, mais sur la version pro payante, te permettra d'analyser en scanant en profondeur la structure de la neige.
On peut y croire! Celui qui m'aurait dit il y a 30 ans qu'on aurait un téléphone portatif de quelques grammes avec la carte IGN, la position à 5m près et que tu pourra télétravailler du haut de ton sommet, je l'aurait pris pour un dingue.
En attendant on fait avec le BRA qui est très bien si on lit et on interprète comme il faut.
Et puis pas la peine de le lire quand on observe le temps.

balto38
[482 posts] - Le 29/01/2021 20:41

Aussi en corrélant les anciennes situations nivo avec les conditions du jours.......

Ou en inventant la ceinture antigravité en cas d'avalanche hop 30 m au dessus 😄 😄 😄

Aussi une application téléphonique pour trouver les personnes sous les avalanche comme les secouristes hier 😄

Bon weekend pas trop confiné i HOpe

a+

X
xdo
[2330 posts] - Le 29/01/2021 21:46

Je me suis fait choper 3 fois dont 1 fois par risque 1. Et ce jour là, dans Belledonne il y a eu 3 groupes qui se sont fait prendre.
C'était en effet risque 1 sur 1200 m de dénivelée, mais le petit couloir sommital de 100 m avait pris la neige et le vent de la fin de nuit, et lui il partait a la moindre sollicitation.
On avait fait 1200 m sans se poser de question, le temps de se rendre compte que la situation avait changé, on avait parcouru 30 m sur la plaque, on a voulu s'arrêter pour redescendre et ça a pété.
Notre groupe s'en est sorti indemne (2 batons perdus) mais dans un autre il y a eu 1 mort.

balto38
[482 posts] - Le 30/01/2021 08:04

Bonjour

Merci pour les exemples, cela reste des prévisions et parfois il y a des écarts. C est comme la météo. Après comme je l ai écrit départ de couloir vent neige fraîche c est le tiercé gagnant. Le bra est une info qu il faut compiler avec le terrain Dans les vidéos de alain d on voit une grosse avalanche avec un risque 2 il se pose un peu la question du niveau. Arriver à faire demi tour pas facile... heureux que ce soit bien fini. 3 avalanches .... peut-être penser à la devise dès qu il y a un doute demi tour. Pas simple de résister à l appel de poudre et la pente 🙂 bon ski safe

J
jjbibi
[201 posts] - Le 30/01/2021 09:18

Vinchy a dit :Bobo a dit :Chez les Suisses (cf lien précédent), pour les stats ils donnent :

Indice 1 Pronostiqué environ 20 % de l’hiver. Environ 5 % des victimes.
Indice 2 Pronostiqué environ 50 % de l’hiver. Environ 30 % des victimes.
Indice 3 Pronostiqué environ 30 % de l’hiver. Environ 50 % des victimes.
Indice 4 Pronostiqué seulement quelques jours par hiver. Environ 10 % des les victimes.
Indice 5 Très rarement pronostiqué. Environ 1 % des victimes.


Merci des infos 🙂

Total 111%
????

L
luj
[33 posts] - Le 30/01/2021 09:23

Mais non! 96%
Peut-être que tout est dans le "environ"... Peut-être que les 4% restant surviennent quand il n'y a pas de BRA.

A
Alti
[60 posts] - Le 30/01/2021 09:48

Savoie73 a dit :

Car le nombre élevé d'accidents chaque semaine m'interroge.



J'y vois plutôt la conséquence d'une surfréquentation débridée de pratiquants inexpérimentés en ski de rando, nordique, etc venus découvrir des disciplines faute de pouvoir évoluer en ski de piste sur des domaines sécurisés.

X
xdo
[2330 posts] - Le 30/01/2021 10:06

Les pratiquants expérimentés vont très souvent en montagne, ils s'exposent plus souvent et leur expérience les pousse à aller un peu plus aux limites... et ainsi dans les stats, ils se font chopper régulièrement.
L'expérience ne protège pas réellement en ski de rando, ce serait plutôt l'humilité...

J
jc69
[2537 posts] - Le 30/01/2021 11:28

Alti a dit :J'y vois plutôt la conséquence d'une surfréquentation débridée de pratiquants inexpérimentés en ski de rando, nordique, etc venus découvrir des disciplines faute de pouvoir évoluer en ski de piste sur des domaines sécurisés.
C'est le discours des media (qui n'y connaissent pas grand chose) mais c'est bien faux pour les randonneurs à ski. C'est partiellement vrai pour le hors-piste.
Comme le dit xdo, beaucoup d'expérimentés se font prendre.
Et ne parlons pas des professionnels. En pourcentage, les accidents avec un pro sont sur-représentés. Cela pose question.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 ... 9 Suivante

Connectez-vous pour poster