ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > carte avec couleurs des pentes

carte avec couleurs des pentes


Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
T
tivet
[53 posts] - Le 18/01/2021 12:34

Pour se convaincre, s'il le fallait, de l'importance de la pente, il suffit de parcourir les retours de Data avalanche... c'est quasi systématique.
Reste la question des déclenchements à distance et des gros phénomènes exposant les pieds de versants, en particulier lors des purges de gros volume. Il faut donc lire le BERA (le texte donc) pour comprendre afin d'adapter son scénario.

Sans être un cador de la thermodynamique ni des probabilités, évacuer les zones à + de 30 dans les secteurs à risque identifié au BERA, et respecter le programme sans céder sous l'effet de l'envie ou de la pression sociale, c'est déjà une mesure de sauvegarde importante...

Les CLPA relèvent d'enquêtes et d'examens photo et terrain, il s'agit d'identifier les événements et leur extension, ce peut être utile dans certains cas de configuration mais ce sont surtout des documents utiles aux gestionnaires et aménageurs et peu ou pas adaptés à la pratique du ski. Les couleurs teintées pleines correspondent aux emprises connues ou reconnues par témoignage, en rayé les points exposés aux avalanches, en tiretés, les zones présumées avalancheuses mais soumises à prospectives.

S
sky
[24 posts] - Le 18/01/2021 14:09

Bonjour, personne n'a parlé de YETI chez les confrères de C2C (Ils sont sympat aussi!) 😉 .
Perso je vais toujours faire une vérification après avoir choisi un itinéraire avec mes réflexions 🤨 . Le principe de YETY est de faire une synthèse du BRA et de la carte des pentes 🙂 une notion de groupe nombre.... . C'est pertinent mais ne remplace pas les observations sur place! 🙄
Bon ski.

Y
yvespon
[89 posts] - Le 18/01/2021 21:15

Avec Alpinequest on peut superposer les cartes IGN et les pentes
En variant l'opacité on a un rendu correcte

L
le ded
[1179 posts] - Le 19/01/2021 08:26

yves a dit :Avec Alpinequest on peut superposer les cartes IGN et les pentes
En variant l'opacité on a un rendu correcte

Idem sous Oruxmaps en mode ONLINE

Invité
- Le 19/01/2021 09:43

Bonjour,
Effectivement, il vaut mieux regarder les pentes des itinéraires que l'on va emprunter et surtout ce qu'il y a au dessus. On peut bien monter une pente faible avec des pentes exposées de part et d'autre.
Perso, j'utilise Iphigénie, on peut afficher les pentes en modulant l'opacité.

Sinon, avec les risques qu'il y avait ces temps (4) et même 3 toutes pentes (ce qui n'est pas négligeable), on voit quand même des gens qui sortent sur des itinéraires exposées (30° ou plus), et avec les accumulations qu'il y a eu et surtout le transport de neige dur au vent, il va falloir vraiment se méfier des conditions.
J'ai l'impression que les gens pensent qu'avec une belle journée et un bon froid, c'est stable et ça ne partira pas.
Et le pire, c'est la mauvaise visibilité qui augmente le risque, c'était le cas dimanche dernier.

En tout cas, le récit de Mickaël permet à tous de se remettre un peu en question au niveau des risques que l'on prend, ce qu'on ne fait pas ou oublie de faire, et fait prendre conscience que la montagne est un beau terrain de jeu, mais qu'il faut avoir un minimum de connaissance et de lucidité.

Bon ski à tous.

Et merci pour ce genre de post.

Nico06
[51 posts] - Le 19/01/2021 13:23

+1 avec diablo73 qui a utilisé le mot "visibilité".
A chaque préparation de course, les 2 critères essentiels à considérer pour faire son choix : la visibilité et les pentes (avec bien sûr le BRA en parallèle).
Sur les cartes IGN, certains talus / petites pentes à plus de 30° ne peuvent pas être représentées en couleurs à cause de la faible dénivellation. La visibilité sur le terrain lors de la course devient donc hyper importante.
+1 avec diablo73 aussi sur les courses bien exposées qui ont été réalisées samedi, par beau temps, malgré des conditions nivologiques très douteuses (pour ne pas dire explosives...) : Combe de Tardevant, Blonnière et Coillu à Bordel, face W de l'Aiguillette des Houches, Bonnet de Chérel, etc... Je n'arrive toujours pas à m'expliquer comment on peut partir là-dedans en étant serein, malgré toutes les alertes diffusées... Merci Alain Duclos et Gregory Coubat notamment pour votre boulot !

J
jc69
[2541 posts] - Le 19/01/2021 14:56

Pour mes préparations je vais sur skitrack où l'on a d'emblée les cartes IGN avec pentes colorées. On peut les faire disparaître d'un simple click à droite.
http://www.skitrack.fr/
Géoportail fonctionne aussi à condition d'avoir créer son compte et sauvegarder ses préférences (moins facile d'accès)
Dans la préparation d'une zone qu'on n'a jamais fréquentée, il est aussi très intéressant de visualiser des tracés d'autres pratiquants, soit ceux de skitour soit sur visugpx https://www.visugpx.com/ ou ailleurs en cherchant !

B
bens
[674 posts] - Le 19/01/2021 18:07

Je ne vais pas en rajouter une couche ( 😉 ) sur l'utilité de la colorisation des pentes, juste me rappeler en souriant des longs débats que j'avais eu à l'origine de sa mise en place (en 2013-2014) avec des skieurs qui trouvaient ça inutile voire dangereux : http://www.skitour.fr/forum/read_234133.html

Mais pour autant, je me trouve toujours dépourvu quand j'analyse un itinéraire pour déterminer la distance de sécurité qu'il faut se donner avec les pentes raides qui le dominent.
Le BRA donne bien quelques indications sur l'ampleur des éventuelles avalanches, mais de là à en retirer une info concrète pour déterminer une "distance de sécurité" c'est pas facile... ( surtout que la topographie a une grosse importance )

E
Elanion
[20 posts] - Le 23/01/2021 19:31

Géoportail: https://www.geoportail
(possible sans création de compte)
Affichage de la carte des pentes = dans la barre de recherche taper "carte pentes".

Z
zoom
[951 posts] - Le 23/01/2021 19:44

Nico06 a dit :
+1 avec diablo73 aussi sur les courses bien exposées qui ont été réalisées samedi, par beau temps, malgré des conditions nivologiques très douteuses (pour ne pas dire explosives...) : Combe de Tardevant, Blonnière et Coillu à Bordel, face W de l'Aiguillette des Houches, Bonnet de Chérel, etc... Je n'arrive toujours pas à m'expliquer comment on peut partir là-dedans en étant serein, malgré toutes les alertes diffusées... !


Depuis, il me semble qu'il y a eu un accident d'avalanche dans chacune de ces pentes (pas Blonnière ?)... 🙁

bazball
[24 posts] - Le 23/01/2021 23:29

Salutations.
Pour ceux qui veulent avoir les cartes de pentes hors ligne sur smartphone en utilisant oruxmap , création des cartes avec mobac après avoir créer un compte IGN: tout est expliqué là: http://randochartreuse.free.fr/mobac2.x/index.htm#cas3
ça fonctionne nickel

D
djack
[226 posts] - Le 25/01/2021 08:50

info complémentaire: une réglette de calcul de pentes existe produite par l'ANENA (et le club alpin francais?): http://toutencarto.com/index.php/2018/11/13/la-carte-des-pentes/

B
bens
[674 posts] - Le 25/01/2021 11:50

jan baz a dit :Salutations.
Pour ceux qui veulent avoir les cartes de pentes hors ligne sur smartphone en utilisant oruxmap , création des cartes avec mobac après avoir créer un compte IGN: tout est expliqué là: http://randochartreuse.free.fr/mobac2.x/index.htm#cas3
ça fonctionne nickel


Ca peut aussi se faire directement sur le smartphone avec Oruxmaps, il suffit d'avoir une clé de licence IGN perso, créer une carte online multilayers avec la carte et les pentes, puis de se créer une carte offline avec le créateur de cartes.

Par contre que ça soit avec Mobac comme avec Oruxmaps, la licence IGN n'est pas franchement claire pour savoir si c'est licite ou non de télécharger des dalles pour un usage offline perso...

D
ddlm
[4 posts] - Le 25/01/2021 18:13

Sur Oruxmaps, on peut se connecter en ligne sans licence, comme expliqué ici:
http://randochartreuse.free.fr/oruxmaps/#online
au fichier xml que l'on peut télécharger, il est facile de rajouter les cartes satellite de Google, ce qui permet d'avoir une couverture quasiment mondiale.
L’intérêt des cartes composites est de pouvoir "mixer" des différents fonds de plan (par exemple "pentes" avec "photo satellite", ce qui permet de visualiser sa trace en 3D. On y gagne grandement pour analyser son itinéraire et gagner en sécurité.
Attention à bien sauvegarder ce fichier, car à chaque mise à jour il est remplacé lors de l'installation et renommé onlinemapsources.xml.backup (facile à réinstaller donc).

Quant à l'aspect licite ou non, il serait judicieux que l'IGN explicite ses dernières déclarations quant à la "libération" de données cette année, dans laquelle les cartes 25k pourraient être incluses...

J
Jbl77
[2 posts] - Le 28/03/2021 10:31

sky a dit :Bonjour, personne n'a parlé de YETI chez les confrères de C2C (Ils sont sympat aussi!) 😉 .
Perso je vais toujours faire une vérification après avoir choisi un itinéraire avec mes réflexions 🤨 . Le principe de YETY est de faire une synthèse du BRA et de la carte des pentes 🙂 une notion de groupe nombre.... . C'est pertinent mais ne remplace pas les observations sur place! 🙄
Bon ski.


Bonjour à tous

Puisque Yeti est cité, je me permet d'évoquer les dernières mises à jour.

Le principal ajout dans l’interface porte sur l'édition de traces/routes GPX :

- Un nouvel onglet est apparu à côté de l’onglet du calcul Yeti, permettant de visualiser/gérer des routes ou des traces.
- Une fois que l’on a effectué une requête Yeti, il est maintenant possible de tracer une route qui optimise l’itinéraire en évitant les zones de danger.
- Si on a effectué la requête avec une trace déjà existante en cliquant sur le lien yeti depuis un topo qui possède un gpx, il est possible alors soit de modifier cet itinéraire (on modifie une copie, l’original du topo n’est pas impacté) si on le juge nécessaire, soit de numériser une route qui suit la trace et supprimer cette dernière.
- Il est possible de tracer des segments indépendants si on veut faire plusieurs sommets le même jour.
- Une route en cours de numérisation peut être modifié en « tirant » sur les points
- La route peut enfin être exportée en gpx ou kml pour l’intégrer sur un logiciel de navigation sur smartphone ou un GPS de randonnée. Attention, la route n’est pas sauvegardée côté CampToCamp.

La traduction en anglais de l’interface a été ajoutée.

Enfin, les liens vers les BRA ont été remis à jour.

Merci aux collègues de l’ENSG-Géomatique pour ce travail et à l’équipe des dev de CampToCamp pour l’intégration.

Jacques, pour le projet Yeti

Le lien vers le post C2C : https://forum.camptocamp.org/t/yeti-un-outil-de-preparation-de-course-pour-mieux-apprehender-le-risque-davalanche/253583/42?u=jbl77

Le lien vers Yeti : https://www.camptocamp.org/yeti

Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster