ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Blabla > La pollution c'est de ma faute ?

La pollution c'est de ma faute ?


Aller à la page : Précédente 1 ... 5 6 7 8 9 10 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Christophe Desmaris
- Le 02/12/2019 19:44

Toutes les sources sont sur internet. Commencer par le site de l'association des climato-réalistes où vous trouverez de nombreuses lectures propres à vous ouvrir l'esprit. En aparté: exclure est le début de tous les totalitarismes.

RJ
- Le 02/12/2019 20:04

Christophe Desmaris a dit :Toutes les sources sont sur internet. Commencer par le site de l'association des climato-réalistes où vous trouverez de nombreuses lectures propres à vous ouvrir l'esprit. En aparté: exclure est le début de tous les totalitarismes.

Je demande des sources d'articles scientifiques et tu me renvoies un lien vers un association de lobbying..

N
Nemo
[396 posts] - Le 02/12/2019 20:12

@ Desmaris
Je l'ai lu sur internet ... donc c'est vrai ... Donc la terre est plate ...

Plus sérieusement.
On reprends : 5 scientifiques ayant publié sur le sujet du RC dans des revues scientifiques à comité de lecture. (ex: Nature, Sciences, PNAS, Journal of atmospheric sciences, etc.)
On attends.

Une revue scientifique est un titre de presse à publication périodique édité sous la forme d'une revue. Il s'agit de l'un des types de communications choisi par les chercheurs scientifiques pour faire connaître leurs travaux en direction d'un public de spécialistes, et ayant subi une forme d'examen de la rigueur de la méthode scientifique employée pour ces travaux, comme l'examen par un comité de lecture indépendant.
Autrement le gars a travaillé sur des données validées, compilé des études, écrit des articles, et le tout a été examiné par l'oeil critique d'autres scientifiques, indépendants des travaux et d'intérêts économiques.
Pour le reste, en matière de science, on peut jouer du pipeau voir de la cornemuse.

Donc, chers amis climato-sceptiques, merci de nous citer les travaux, publiés et examinés permettant de remettre en cause, le réchauffement climatique et/ou son origine anthropique, voir même le rôle du CO2 dans ce domaine.
(le site climato-réaliste est un site politique et certainement pas scientifique, faut être aveugle pour ne pas le voir à sa lecture)

Christophe Desmaris
- Le 02/12/2019 21:38

Le GIEC est un organisme politique et non scientifique. "Intergouvernemental", c'est écrit dessus comme le Port-Salut.

marius
- Le 02/12/2019 21:57

Tout est fait pour culpabiliser voir terroriser le peuple (et donc préserver les élites) avec le catastrophisme ambiant....faire peur au peuple pour mieux le controler...

Il n'y a aucune preuve certaine sur le RC anthropique(les modèles se plantent a long terme et moyen terme, beaucoup de paramètre inconnue ds l'équation)...contrairement à la terre plate...
Beaucoup d'enjeux et lobbies sont à l'oeuvre derrière tout ça, aujourd'hui le RC est devenu une religion scientologique...Il ne faut surtout pas blasphèmer...c'est comme la réduction adhitlerum....
La voiture électrique n'est pas au point & est une ineptie technique & écologique, mais le systeme nous la sur-vends de force!! (dictature masquée)...

bref ça pue la récupération politique cette histoire...

P
Pilator
[2402 posts] - Le 02/12/2019 21:59

Il est curieux de qualifier systématiquement les propositions critiques sur les formes du réchauffement telles que proposées par le GIEC et ses zélateurs comme étant acoquinés aux lobbyistes, et de ne pas voir comment une collusion s'est réalisée autour des climato-catastrophistes avec les médias mainstream qui leur ouvrent systématiquement leurs portes, quelle que soit leur crédibilité, pour parler de phénomènes de réchauffement (voir ainsi comment sur les hypothèses du GIEC du dernier rapport, seule celle, peu probable -marquée RCP 8.5 sur le schéma-, envisageant autour de 7 degrés de réchauffement d'ici la fin de siècle a été retenue et claironnée).


Personnellement, ce qui me fatigue, c'est qu'au final, les pollutions avérées passent à l'as...

climax
- Le 02/12/2019 22:05

Les climato béats devraient s'intéresser à la collapsologie, le climat n'est qu'une toute petite partie du problème.

Cette conférence de 100 minutes de Vincent Mignerot offre un bon résumé:
https://m.youtube.com/watch?v=9ME2gHHEdH8&feature=youtu.be

S
superpapy
[1148 posts] - Le 02/12/2019 22:19

Pilator a dit :Il est curieux de qualifier systématiquement les propositions critiques sur les formes du réchauffement telles que proposées par le GIEC et ses zélateurs comme étant acoquinés aux lobbyistes, et de ne pas voir comment une collusion s'est réalisée autour des climato-catastrophistes avec les médias mainstream qui leur ouvrent systématiquement leurs portes, quelle que soit leur crédibilité, pour parler de phénomènes de réchauffement (voir ainsi comment sur les hypothèses du GIEC du dernier rapport, seule celle, peu probable -marquée RCP 8.5 sur le schéma-, envisageant autour de 7 degrés de réchauffement d'ici la fin de siècle a été retenue et claironnée).

Personnellement, ce qui me fatigue, c'est qu'au final, les pollutions avérées passent à l'as...


espèce de sexiste 😡
http://www.skitour.fr/sorties/tete-de-croues,93365.html#sortie
il y en a qui sont graves quand même! 😮 😮

Fabrice
- Le 02/12/2019 22:43

Non aucun scientifique compétent dans le domaine et sérieux ne le conteste. Juste quelques personnalités en manque de reconnaissance et bien sur les climatologues en free-lance sur skitour !

Intéressant ce lien : https://climate.rutgers.edu/snowcover/chart_seasonal.php?ui_set=nhland&ui_season=1

Pour une fois qu'un climatosceptique ne donne pas un lien vers des données bidons ! Par contre il faut apprendre à lire par ce que là c'est pas vraiment en votre faveur :

En effet pour l'hémisphère nord aucune tendance nette pour la surface d'enneigement (très faible augmentation même) par contre vous auriez pu avoir la curiosité de regarder le printemps où là, la diminution est beaucoup plus importante. En fait ça s'explique très bien et c'est une preuve supplémentaire de l'existence du RC :
- En hivers sur les grandes étendues de l'hémisphère nord (Sibérie et Canada) l'enneigement est peu corrélé à la température (qu'il fasse -30°C ou -20°C il neige) mais plus à l'humidité (qui augmente avec la température) d'où une légère augmentation (peu significative toutefois).
-Au printemps par contre les températures sont proches de 0 et un degré de plus est lourd de conséquence d'où la baisse fulgurante. Malheureusement c'est aussi le momment où l'insolation est la plus importante et la baisse de l'albédo à tendance à amplifier encore les effets du réchauffement.

Hug
- Le 02/12/2019 22:44

@scientifique
Je suis toujours étonné qu'on puisse se croire plus fort que tous ces milliers de scientifiques qui travaillent sur le sujet depuis longtemps maintenant
Voir le site populartechnology.net (lien ci-dessous).
A part ça, quand on analyse bien la genèse de l'idée du rca (réchauffement climatique anthropique), c'est dans les années 70/80 que ça se joue. A cette époque les politiques (essentiellement américains) se posent des questions sur un éventuel impact humain sur l'atmosphère et le climat. Les avis sont assez partagés, la température globale a légèrement baissé depuis les années 40 (alors que ces 3 décennies post ww2 ont vu les émissions de CO2 anthropiques augmenter fortement avec la forte croissance économique occidentale…), la pollution atmosphérique est considérée comme facteur probable de refroidissement et les media déjà alarmistes mais aussi certains scientifiques, évoquent l'arrivée d'une nouvelle période climatique glaciale.
Mais le malthusianisme bien présent chez les élites occidentales (club de Rome) et bien aidé par les chocs pétroliers de 73 et 79 fait surtout craindre l'épuisement du pétrole et fait pencher la balance en faveur de l'effet de serre car d'une part on comprend que les vrais polluants atmosphériques pourront être traités avec le progrès alors que ce ne sera pas le cas pour le CO2, d'autre part il fait l'objet de publications théoriques sérieuses (Manabe-Strickler dans les 60' et Manabe-Wetherald dans les 70') qui l'ont sorti du relatif oubli dans lequel il était tombé depuis Arrénhius.
Cela donnera lieu au rapport Charney en 79 et un autre plus étoffé en 83 (rapports adressés à la maison blanche mais aussi à l'onu). L'onu adopte volontiers le concept (sentant bien l'opportunité d'y jouer un rôle central) et sort son propre dossier (rapport Bruntland) sur le sujet en 85 et initie le concept du développement durable.
La voie est libre pour la création du Giec en 88 sous l'impulsion de Thatcher qui voit dans cette idée de rca l'argument ultime pour clore le bec aux syndicats qui protestent contre sa volonté de fermer les mines de charbon et de Reagan qui craint que les écolos s'emparent du concept (ce qu'ils ont fini par faire quand même…).
Ca y est la fusée est lancée, alors qu'il n'y a aucune preuve tangible que la théorie de l'effet de serre est effectivement valide (le refroidissement climatique des 30 années post ww2 est plutôt une anti-preuve), la mission du Giec est claire: étudier le rca, ses impacts et les moyens d'y rémédier. Le rca est donc posé de manière dogmatique comme un fait acquis.
Dès lors les recherches seront surtout orientées dans ce cadre. Notamment le développement des modèles informatiques auxquels on est obligés d'avoir recours. En effet, la machine climatique terrestre est un système chaotique d'une extrême complexité dont les paramètres ne peuvent être traités indépendamment les uns des autres et la modélisation informatique est le seul moyen d'y parvenir. Ca donne d'assez bons résultats pour la prévision météo (à échéance d'une semaine ou deux grand maximum), mais pour la prévision climatique à plusieurs décennies, alors qu'on ne comprend même pas vraiment les processus naturels impactant le climat (à l'exception des cycles de Milankovich mais ça concerne des échelles de temps qui ne sont pas celles qui nous intéressent), faut pas nous faire gober qu'ils sont fiables. On introduit dans le bouzin le principe théorique de l'effet de serre et ensuite on le fait tourner avec des scénarios d'augmentation plus ou moins élevée de la concentration atmosphérique en CO2. Evidemment il en déduit une augmentation de la température plus ou moins élevée selon le scénario mais ça n'a pas de véritable valeur surtout que les facteurs de variations climatiques naturelles ont été ignorés ou au mieux sous-estimés.
Et tout ce cirque repose là-dessus ! C'est dingue.
On est devant un magnifique cas d'ingérence de la politique dans la science. Y en a déjà eu un célèbre, mais c'était limité à l'URSS: le lyssenkisme.

@RJ et texto
www.populartechnology.net/2009/10/peer-reviewed-papers-supporting.html
Y a largement plus que les 5 demandés.

P
Pilator
[2402 posts] - Le 02/12/2019 22:46

@Superpapa :
Sexiste, je ne vois pas bien, jaloux, sûrement ! (des sorties dans cette région ensoleillée, pas des zag)

S
superpapy
[1148 posts] - Le 02/12/2019 22:58

Pilator a dit :@Superpapa :
Sexiste, je ne vois pas bien, jaloux, sûrement ! (des sorties dans cette région ensoleillée, pas des zag)

tout pareil 😉

Fabrice
- Le 02/12/2019 23:04

Je suis pas pour la censure, vive le débat, pas de soucis ont peut parler de tout si certains veulent savoir. Je suis attaché a la liberté de penser mais pas a celle de dire des conneries sur ce qu'on ne connait pas. Quand on ne maitrise pas un sujet on attaque pas les spécialistes, on se renseigne !

Sur ces 3 pages on m'a dit :

- Que j'étais un communiste mais aussi un suppot des banques !
- Que le réchauffement climatique était du au soleil/volcans/CH4/etc... mais qu'il n'existait pas !

Déjà soyez d'accord entre-vous, vous représentez 0.01% de l'opinion alors au-moins dites la même chose !

A moins que vous ne preniez les gens pour des cons avec toujours les mêmes diversions 😜

Fabrice
- Le 02/12/2019 23:24

Merci Hug pour ce lien que je remet : populartechnology.net

On voit quelques vidéos présentées commes des cours de la "Prager University" qui nous expliquent les bienfaits du CO2 et que les energies fossiles sont les plus propres.

En fait la Prager University n'existe pas, ce n'est pas une université (et ça n'a rien à voir avec la ville de Prague, où j'ai étudié d'ailleurs...). C'est une ONG américaine financé principalement par les milliardaires des gaz de schistes Dan et Farris Wilks.
On repassera pour l'impartialité.

Tout ça, ça se trouvait en 15s sur wikipédia.

Hug
- Le 03/12/2019 00:26

@Fabrice

Pour l'enneigement de l'HN, tu devrais aussi évoquer l'automne. Le constat, c'est que l'enneigement est plus précoce qu'avant, est légèrement plus étendu et fond plus vite. L'un dans l'autre, la durée reste équivalente alors que le discours réchauffiste c'est un réduction de la durée d'enneigement.

Pour le site populartechnology, ta réaction est caractéristique des gens de ton espèce. Mis à part ces videos de la PragerU (qu'il serait honnête de critiquer sur leur contenu avant de critiquer la façon dont elles sont financées et qui n'étaient pas l'objet du lien que j'ai indiqué), qu'as-tu à dire de la liste des articles objet du lien que j'ai donné ?

Aller à la page : Précédente 1 ... 5 6 7 8 9 10 Suivante