ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Aidez moi à choisir > skis rando...comprends rien!

skis rando...comprends rien!


Aller à la page : Précédente 1 2

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
T
tucco
[2094 posts] - Le 27/03/2018 08:05

Le choix des skis ... quand on vient de la piste ce n'est peut-être pas le plus important, tous les skis font plus ou moins bien le boulot selon le jour, la neige et la forme du bonhomme qui les commande. Mais par quel outil les commande-t-il ? grâce aux chaussures bien sur ! Il y a un monde entre les enclumes pistardes et les ballerines de randonnée 🤭 c'est peut-être là, une piste à descendre, pardon à explorer 😉

le fab
- Le 27/03/2018 08:53

didjji a dit :donc arrête de te poser des questions genre pourquoi la neige et blanche , d'ou vient le vent, ect.....
au contraire, c'est une question qu'il faut se poser souvent !! ;)

G
ghisino
[30 posts] - Le 27/03/2018 10:20

@jacques
sur la chaussure ce n'est pas que je ne me pose pas le souci, mais de toute façon l'essai au sec donnera déjà des indications, je ne vais pas acheter une chaussure sans avoir mis mon pied dedans!

C
claudio1831
[4 posts] - Le 27/03/2018 11:58

Bon je vais essayer d’être assez exhaustif et clair:
Mais tu auras des avantages et des inconvénients à tout, donc a toi de choisir en fonction de ton programme...

Les grandes lignes: le poids au plus c'est lourd au plus tu complique ta montée (durée, physique, vitesse) mais au plus tu auras un ski precis en descente.

Le ski en lui même: Longueur: au plus c'est long au plus ça porte en poudreuse Mais au plus c'est long au plus tu complique tes conversions à la montée et au plus c'est lourd. choix moyen: longueur = taille ou +10 cm si tu veux privilegier les descente en poudreuse.

Largueur: au plus c'est large au plus ça porte en poudreuse, mais au plus c'est lourd et au plus ça complique la montée (notamment les devers) choix moyen 88 à 95: tu trouveras les skis les plus polyvalents

Poids: au plus c'est léger au mieux ça monte, mais au plus c'est fragile (attention au gros bourrins) au plus ça tape sur neige dure.

Rocker avant: permet de faciliter le de-jaugeage en poudreuse. rend les ski plus technique sur neige dure (spatule tapant plus et nécessitant des virages coupés +++) te demande de skier languette surtout si skis souples++

Rigidité talon: si tu aime faire de la godille avec le poids légèrement en arrière et que ta attend la relance du ski.

Chaussures: 4 boucles très typés free rando car precision du ski ++ mais poids ++
2 boucles ou moins plus souples en ski (descente moins bien) mais poids plus leger.

Fixations: inserts: poids+++ mais reglage de Dyn peu possible (selon le modeles)
piste debrayable: plus precis en ski mais pied moins libre en montée et conversions et plus lourd..


Après là dedans tu doit définir ton programme: sorties hivernales en poudreuse avec deniv< 600 D+ : ski larges avec chaussures 4 boucles et fix typées piste.

si polyvalent: ski 90 -95 mm au patin , souples et rocker si tu veux skier languette, plus rigides sinon et chaussures 2 boucles ou 4 légères (type la sportiva spectre)

Fixation si D+> 600m alors inserts. Si activité free rando d'approche en station pour gros hors pistes prends des Fixations de piste debrayables.



Je te donne mon exemple (188 cm 79 kg) pour mieux comprendre:
2 paires de ski:
Rando: ZAG ubac 184 et 96 au patin montés plum guide et la sportiva spectre (beaucoup vont trouver ça lourd, mais j'ai le physique et je cherche le pied en descente en poudreuse).
Freeride: Salomon S Qlab 109 en 190 et fixations Marker F12 + Lange XT130 : 5 kg a chaque pied (minimum...) donc D+ 400 max/h

S
steph67
[6 posts] - Le 27/03/2018 17:25

shape a dit :ghisino a dit :salut à tous.

je suis un bon skieur de piste qui débute en rando (1 sortie avec matos de loc).

ne comprenant pas grand chose aux skis de rando ni de freeride ou freerabdo je cherche des conseils pour mes futurs achats...seule reference un pocket rocket essayé il y a des siècles (adoru)

1) quelles caractéristiques font qu'un ski "carve" en hors piste, c'est-à-dire suit un certain rayon de virage avec facilité, avec en contrepartie une difficulté à faire autre chose? exemples de skis qui suivent ce programme, faciles et peu physiques en toute neige tant qu'on le laisse filer sur leurs "rails" à vitesse moyenne?

2) quelles caractéristiques font que la spatule flotte assez pour skier tout le temps avec une attitude "neutre" voir appuyé sur la languette?

3) quelles caractéristiques donnent à la spatule la capacité de "filtrer" les imperfections des neiges difficiles?

4) quelle longueur de ski? 170x65kg.

merci!



salut,

j'ai acheté çà à l'automne dernier et j'ai pu vérifier sur le terrain tout ce qui est écrit. je l'ai pris en 170 (mes mensurations : 170 - 70 kg)
çà fonctionne super bien dans toutes les conditions de neige. Ce ski est étonnant !
http://www.skieur.com/ski-2018-fischer-transalp-80
inutile de prendre trop large, car si tu es amené à faire la trace plus c'est large plus tu brasses ...

je n'ai pas pris les peaux Fischer profoïl mais des pomoca Race 2.0 achetées au mètre que j'ai taillées moi-même (facile à faire)

D
Dofre
[365 posts] - Le 27/03/2018 17:37

Salut
Par rapport à tes questions précises et techniques, c'est la même chose sur les skis de station. Avec une contrainte en plus: le poids total du ski (neige qui y colle dessus compris donc la superficie du ski compte aussi). Je te suggère d'aller sur skipass pour plus d'expertise.

Évidement le matos ne fait pas tout mais il peut faire une bonne partie du boulot, et il est impossible de faire certaines choses avec un matos inadapté.

Je peux te donner ma démarche face à la diversité des modèles: je surveille les promos et occaz et vois si ça colle à mon programme. Si t'as pas de programme continue de louer ou prend un truc polyvalent. Pour les chaussures en plus de cette démarche, je les essaye en magasin c'est presque indispensable.

P
Pi3rrot
[194 posts] - Le 27/03/2018 20:04

veve73 a dit :- le rayon de courbure . souvent négligé avec des rayons de 25m à 30m . résultat : skis fades sans caractère sauf à skier à mach12 en grandes courbes.
Hehe c'est un peu de l'ordre du gout et des couleurs le rayon 😉

Perso j'aurais dit exactement l'inverse... pour trois raisons :

- avec des r>20m (tant que le ski n'est pas trop large bien sur - même si au fond c'est juste une question d'à quel point tu te tords les jambes pour mettre le ski à plat), tu monte sans couteaux facilement là où tes collègues et leurs skis taillés serrent les fesses à chaque conversion ou passage de micro-relief.

- les skis de rando sont souvent très souples => on atteint très vite, à moins de ne pas vraiment skier, un rayon très inférieur au rayon initial. En d'autres termes on leur fait faire ce qu'on veut. Certes, ça tourne moins avec les oreilles que des r=16m. Mais c'est mille fois plus polyvalent... Sans revenir sur la montée ou le fait que ça tient mieux en grandes courbes, avec un rayon long mais un ski pas trop raide/pas trop cambré, tu peux aussi bien faire de la conduite coupée classique que de la conduite en dérive/glissée/dérapée "à la mode".

- en neige meuble, le rayon n'intervient qu'à la marge sur la facilité et le plaisir qu'on prend (sauf justement volonté absolue de conduire 100% 'en dérive' et de 'slasher', comme disent les jeunes - là un faible rayon est pénalisant, mais c'est anecdotique). Le comportement en flexion, principalement des extrémités, joue beaucoup plus. Il faut vraiment que la moquette soit bien ferme et le skieur soit un ancien slalomeur pour que le rayon faible ait un intérêt...

...je ne dis pas que ce n'est pas ton cas hein 😉 mais pour une utilisation polyvalente, toutes neiges, toutes pentes, de décembre à juin, je déconseillerais fortement de descendre sous les 20m ! C'est presque plus important que la largeur (qui n'augure pas grand chose du comportement d'un ski, au fond).

Jo
- Le 27/03/2018 22:08

sans revenir sur le débat sur le rayon (j'ai tout eu, R=16 avec des cham ou plus long avant), il me semble surtout que ce n'est pas une donnée objective.

D'une marque à l'autre, un même rayon donne des comprtement diffrents
Selon la rigidité du ski, tu te retrouves plus ou moins facilement sur telle ou telle partie du ski et le rayon n'a guère de sens je trouve.
Selon le shape du ski aussi, parfois le rayon est plus marqué en spatule, en talon, au patin, etc.

P
Pi3rrot
[194 posts] - Le 27/03/2018 22:33

C'est vrai. Mais pas la moins objective : si on regarde sur la masse des skis proposés (il y a toujours des constructions un peu exotiques qui tiennent lieu de contre-exemple), le rayon est bien plus dimensionnant que la largeur au patin. Les gens choisissent en fonction de la largeur en oubliant qu'il est bien plus important d'avoir un rayon en cohérence avec sa pratique et son style (pour ceux que ça importe hein - les professionnels prennent là où ils ont des prix et font avec).
Mais c'est vrai, rayon identique ne veut pas dire géométrie identique vu qu'il y a une kyrielle d'autres paramètres géométriques : déroulé de spatule et de talon, 'taper', double rayon (en spatule la plupart du temps, celles de Blacks Crows par exemple), cambre...
Et comme tu dis, la répartition du flex vient encore tout chambouler.

En gros on est en train de dire qu'il faut essayer un ski avant de l'acheter 😉

Aller à la page : Précédente 1 2

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER