ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > Refaire l'étanchéité d'une gore-tex avec du fart

Refaire l'étanchéité d'une gore-tex avec du fart


Aller à la page : Précédente 1 2

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
I
ick
[38 posts] - Le 16/01/2018 21:37

Perso, pour retraiter les membranes style Gore Tex et autre, je le fait en 4 phases 😮 🤢 ??? ben oui ça revient comme neuf après ça:

1: Je passe d'abord les vêtements avec des produits ''Outdoor'' (non agressif pour les membranes) en machine à 40°C pour d'abord les laver, ben oui c'est quand même mieux, ça enlève les saletés, transpi,.. morbacs,... 🙁 qui freinent la respirabilité. Ainsi on ne remet pas de l'imperméabilisant sur la saleté, tout comme on ne graisse pas des souliers en cuire plein de terre... 😜
2: je les sèche sur délicat car une fois le vêtement sec et propre, ça va mieux aller pour la suite:
3: en effet je repasse les vêtements en machine à 40°C avec du produit imperméabilisant afin que le tissu se gorge du produit et fait un léger essorage car si on essore à fond, ce produit repart, (donc ne pas faire de rinçage non plus)... si on le fait pas le tissu sera plein de ce produit et ne respirera pas 🤭 (le produit dans la bouteille à une odeur de colle blanche/à bois 🤢 mais ne sent pas par la suite sur le vêtement 🙂 )
4: refais une passe des vêtements au séchage (léger) et résultat nickel-chrome...

Si on ne fait que passer le produit Nikwax ou dérivés en mettant dans l'adoucissant, le traitement ne durera en effet pas longtemps comme indiqué par bens

A noter que les machines et séchoirs ''modernes'' ont des programmes dit ''imperméabilisation'' pour le séchage et ''Outdoor'' pour le lavage, sans ça, pour la phase 3, faire avec les machines en mode arrêt cuve pleine, vidange, essorage... séchage délicat 30-40 minutes...

Il y a plus de 25 ans j'en voulais à ma maternelle qui me prenait ma Gore Bike Wear laissée à la cave pour me la laver après les sorties vtt car il y a avait un peu de terre, ahh les mamans... elle me fusillait la veste 😠 😠 maintenant c'est moi qui fait nos vestes et celles des enfants et de leurs copains de sorties... et là eux ils apprécient 😜

https://www.montania-sport.fr/laver-et-impermabiliser-gore-tex-nikwax/
https://www.youtube.com/watch?v=FmFailtowYg

R
richarno
[93 posts] - Le 17/01/2018 07:53

Ouh là, ça part en flammes ici ! 😊

Bens a dit :
Et l'intérêt c'est quoi par rapport aux produits conçus pour ça ? (Nikwax pour ne pas le citer)


Eh bien comme tu le fais remarquer, "l'efficacité du Nikwax est très relative", et par ailleurs le produit ne prolonge pas l'imperméabilité très longtemps.
En utilisant du fart j'avais l'espoir que ça imprègne mieux le tissu, et donc que la déperlance soit restaurée pour un bon moment.

A
AlexD
[117 posts] - Le 17/01/2018 10:00

ick a dit :Perso, pour retraiter les membranes style Gore Tex et autre, je le fait en 4 phases 😮 🤢 ??? ben oui ça revient comme neuf après ça:

1: Je passe d'abord les vêtements avec des produits ''Outdoor'' (non agressif pour les membranes) en machine à 40°C pour d'abord les laver, ben oui c'est quand même mieux, ça enlève les saletés, transpi,.. morbacs,... 🙁 qui freinent la respirabilité. Ainsi on ne remet pas de l'imperméabilisant sur la saleté, tout comme on ne graisse pas des souliers en cuire plein de terre... 😜
2: je les sèche sur délicat car une fois le vêtement sec et propre, ça va mieux aller pour la suite:
3: en effet je repasse les vêtements en machine à 40°C avec du produit imperméabilisant afin que le tissu se gorge du produit et fait un léger essorage car si on essore à fond, ce produit repart, (donc ne pas faire de rinçage non plus)... si on le fait pas le tissu sera plein de ce produit et ne respirera pas 🤭 (le produit dans la bouteille à une odeur de colle blanche/à bois 🤢 mais ne sent pas par la suite sur le vêtement 🙂 )
4: refais une passe des vêtements au séchage (léger) et résultat nickel-chrome...

Si on ne fait que passer le produit Nikwax ou dérivés en mettant dans l'adoucissant, le traitement ne durera en effet pas longtemps comme indiqué par bens

A noter que les machines et séchoirs ''modernes'' ont des programmes dit ''imperméabilisation'' pour le séchage et ''Outdoor'' pour le lavage, sans ça, pour la phase 3, faire avec les machines en mode arrêt cuve pleine, vidange, essorage... séchage délicat 30-40 minutes...

Il y a plus de 25 ans j'en voulais à ma maternelle qui me prenait ma Gore Bike Wear laissée à la cave pour me la laver après les sorties vtt car il y a avait un peu de terre, ahh les mamans... elle me fusillait la veste 😠 😠 maintenant c'est moi qui fait nos vestes et celles des enfants et de leurs copains de sorties... et là eux ils apprécient 😜

https://www.montania-sport.fr/laver-et-impermabiliser-gore-tex-nikwax/
https://www.youtube.com/watch?v=FmFailtowYg


Si je comprends bien, pour l'etape 3 tu mets le Nikwax dans le lave-linge, à la place de la lessive?

I
ick
[38 posts] - Le 17/01/2018 11:53

Salut Alex,

Oui en effet, je mets le produit à la place de la lessive, j'emploie un autre produit que le Nikwax, mais ça doit être la même chose avec le Nikwax que tu trouveras dans les magasin de sport.

Pour la future question, j'emploie ça: (dosage via le bouchon)
https://www.miele.fr/electromenager/lessives-miele-2165.htm?mat=10240510&name=WA_IM_252_L

Jeff69
- Le 17/01/2018 14:33

Juste une indication pour ceux qui utilisent des produits divers pour tenter de récupérer une imperméabilisation ou imprégner des peaux de phoque avec un antibott: plutôt que d'utiliser un fer à repasser (qui peut fondre le support et qui n'est pas adapté pour les surfaces non facilement développables, il y a un outil INDISPENSABLE (et relativement peu couteux), c'est le décapeur thermique. Je recommande un modèle avec régulation électronique et affichage de la température, qui permet de contrôler ce qu'on fait. Ca sert grandement pour imprégner les peaux en profondeur, les tissus avec la cire Fjallraven par ex, mais aussi pour recoller les bandes d'étanchéité des coutures sur le Gore tex (les presser) ou l'enduction polyuréthane à l'intérieur des sacs à dos, etc... sans parler de la déformation des coques de chaussures. A avoir absolument à l'atelier (et il y a quantité d'autres utilisations évidemment).

Aller à la page : Précédente 1 2

Connectez-vous pour poster