ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > Et vous, comment vous avez débuté en ski de rando ?

Et vous, comment vous avez débuté en ski de rando ?


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
T
thierryg
[171 posts] - Le 02/03/2017 13:36

pour ma part découverte de l'activité avec mon passage sous les drapeaux au 6éme BCA de Varces en 82.
Début un peu difficile avec des chaussures en cuir (Valdor il me semble) avec 2 crochets en alu et un chausson amovible en feutre (un peu mieux de les SM 😉 ). Pour les skis ben les fameux compacts de l'époque et tous à la même hauteur (180cm je crois) avec des fix EMERY . Des débuts bien tendus pour qui skiait avec des Salomon (entrée arriere, SX90) et des 4S de 203cm.... Mais tout cela avait le mérite d'améliorer le niveau puisque peu ou pas de d'appuis avant/arrière. Fallait skier bien au "milieu" de ces pompes ! 😄
J'avais fini par acheter des Koflach Valluga (rouge) qu'ils fallaient peindre en noir.
Mais quels souvenirs que tout cela 🙄 😄
Petite pose pendant quelques années puis reprise avec mes 4S- SX90 et des SECURAFIX (idem Trekker) pour une première rando au Taillefer en boucle. Fin de journée éprouvante ....
Depuis mon matos s'est allégé !! Et toujours l'envie de me ballader et même de tracter 😉

C était pas mieux a
- Le 02/03/2017 13:57

Fin des années 80
Ski vertical de 2M avec Fix Emery chaussures de ski et assez vite des Koflach pour Cham Zermath avec un arva mais ss pelle ni sonde : 🤭

A cette époque il y avait déjà du matériel pas trop mal . Tout est relatif....
Yeti , vertical , duret, 404, petzl , Emery et même là chrono en 1991, Koflach, Darchtein et les premières Dynafif

B
Boris Pivaudran
[69 posts] - Le 02/03/2017 14:37

Randos en raquettes dans le Mercantour avec le paternel depuis l'âge de 12 ans, sans que jamais on croise un skieur de rando, ni même qu'on ait connaissance de cette activité.
Puis un jour de janvier 2011 (à 20 ans) en cherchant des itinéraires de raquette sur le web je tombe sur skitour. Quoi y'a des gens qui font du ski en dehors des stations ? Mais c'est génial ! Une semaine après j'avais acheté mon matériel d'occasion à un ex-chasseur alpin, un bon ensemble bien lourd et un peu vieillot mais costaud.

Premières randos en solitaire au Pépoiri et à la Sanguinière. Couteaux et cale haute, dré dans la pente.. bon sang c'est dur ce sport ! J'avais pas encore compris qu'il fallait faire des conversions. Bonne croûte à la descente, chute à chaque virage. Pas d'Arva of course... Puis en 2014 (et oui pas vieux) je découvre la magie des fixs à inserts, j'investis dans des skis modernes et larges, et je deviens complètement accro ! Je continue à faire pas mal de sorties tout seul dans le Mercantour, et me forme peu à peu à la pratique, la nivologie etc, en parallèle de pas mal d'alpi estival. Puis à force de pratiquer dans mon coin je finis par rencontrer d'autres skieurs de rando. J'aurais bien aimé partager cette nouvelle passion avec le daron mais malheureusement il ne skie pas.

D
Dofre
[365 posts] - Le 02/03/2017 15:21

Pour moi, c'était une idée avec un pote (en 2008): pourquoi ne pas monter en raquettes et descendre en snowboard loin des stations là où il y a de la poudreuse non trafollée.

Sortie raquettes avec le CAF, où j'ai découvert que notre idée existait déjà depuis des centaines d'année et s'appelait ski de rando, et était même la seule façon de skier avant l'invention du moteur et du câble.

Puis sorties en autonomie car rythme du CAF trop élevé pour pouvoir suivre snowboard sur le dos, sans compter que ça aurait été probablement mal vu d'avoir une pratique qui diffère du reste du groupe. Du coup auto-formation à la nivologie avec skitour et l'anema comme principales sources.

Location de matériel de ski de rando une fois pour voir, qui nous a fait constater que c'est beaucoup plus efficace que les raquettes. Du coup achat de matos de rando pour mon pote, et pour moi passage en magasin où le vendeur, qui ne vendait pas de matos de télémark m'a convaincu de me mettre au télémark.

D
Dofre
[365 posts] - Le 02/03/2017 15:29

Boris Pivaudran a dit :J'aurais bien aimé partager cette nouvelle passion avec le daron mais malheureusement il ne skie pas.
Je suppose que depuis 2011 ta connaissance du Mercantour et de la météo te permettent de trouver un itinéraire en très faible pente avec de la poudre ou de la moquette du début à la fin. Je te suggère d'y amener ton père même s'il n'a jamais mis les pieds sur des skis, et explique lui juste le chasse-neige (skis en V sur les carres intérieurs). Mon pote avec qui j'ai commencé le ski de rando n'avait jamais skié auparavant, il ne lui a fallu qu'une saison pour arriver à skier de partout, mais on s'est arrangé pour n'avoir que des neiges faciles au début.

neness
- Le 02/03/2017 18:37

Commencé sur le tard en 83 après avoir tourné un peu à ski de fond pendant les années 70
Pour le matériel autant que je me souvienne c'était des Dynastars (60mm au patin qq chose comme ça ) achetés chez Barthélemy père avec des fix Emery et les couteaux sur le coté , chiants quand ils étaient voilés , il fallait les redresser à coups de marteaux , en chaussures c'était des Treseta jaunes très basses mais plastiques !
Je sortais pas très régulièrement car je faisais de la cascade (Chacal et Barracuda les premiers traction ) , j'alternais avec la rando !

guil
- Le 02/03/2017 18:55

Bonsoir,
Vous voulez vraiment le savoir !!
En 1970!!! des skis en bois à carres vissées et les peaux qui vont avec, des chaussures val d'or il me semble, noires à crochets qd même, mais qui faisaient un mal fou aux chevilles....
le tout acheté chez Mr Gros ? boulevard Gambetta vers la Bastille.
Avec un pantalon en "corde à fouet" !!! et un pull tricoté Makalu....avec une veste en toile et une gandoura ? pour la pluie et des guêtres. Ouf, c'est fini pour cette année là.

Mon homme a même fait la traversée de la Vanoise avec mes skis qui devaient faire 1.65 ? car j'étais déjà skis courts à l'époque, vous voyez comment ça peut faire pour un homme de 1.81 !!! surtout les fixations à cables, ça s'est très bien passé, il était à l'aise avec ces skis courts !!

Puis des skis comme les aluflex et des chaussures faites sur mesure par Mr GIROUD à St M. d'Uriage, puis des grands raids jaunes avec des Koflach rouge et puis et puis, j'ai suivi toutes les étapes.

J'ai des fixations à ergots 1ère génération, elles ne se vendaient pas à l'époque, j'ai tt de suite adhéré à ces fixations, je les ai encore et me donnent entière satisfaction. Je pense que ça doit faire une vingtaine d'années.
Elles tournent toujours malgré leur grand âge et le mien 🤣
J'ai toujours pris des skis plus courts.

Gemitaut
[118 posts] - Le 02/03/2017 19:46

11ème BCA, Barcelonnette. La 78/10 avec SM et tout le toutim et après 1 ou 2 années de pratique avec des potes.

L'ARVA de l'époque c'était la cordelette rouge qui devait faire 20 à 30 m et qu'on devait laisser trainer derrière soi (en principe !) lors de franchissement de passages craignos ......et récemment je me suis demandé si je ne devrait pas utiliser à nouveau ce système, d'un autre âge mais pas si con ! (en complément de l'ARVA bien sûr): bon ça me vaudrait surement quelques sarcasmes de la part de mes amis, mais si je me fait coffrer un jour on me retrouvera peut-être plus vite avec ça qu'avec l'ARVA ? 🤣 🤣 Autre débat......

B
bernie
[58 posts] - Le 02/03/2017 20:07

Au début des années 90 en collective avec le CAF Albertville. En direction de Pointe de combe Bronsin en Lauziere, sortie initiation.
Picnic au bout de 600 m, j'étais morte. Les autres ont continué pour faire le sommet et je ne comprenais pas comment c'était humainement possible ! ... 😮
Ski de location avec des peaux qui se fixaient avec des rivets et chaussures de piste en les laissant ouvertes bonjour les ampoules ! 🙁
Maintenant, c'est moi qui initie les gens ! 😎

P
PascalC
[112 posts] - Le 03/03/2017 00:26

Vers 1985, sachant à peine skier trouvant le ski de piste chiant, je me suis mis au ski de rando, en Lauzière depuis Montsapey, seul (si si seul au Grand Arc ...), après avoir arpenté les sommets en été pendant mes vacances.
Pendant des années très souvent sur ce même massif, à la limite en basse Maurienne mais trop loin de Montsapey quand même ... (pas d'internet, quelques topo, "Ski de randonnée en Basse Maurienne", collector et la collection "Didier Richard").
D'ailleurs en passant l'autre au col du Tepey depuis Valmaure (on y passe, ce n'est plus forcement un but en soit...), je me suis souvenu du topo Didier Richard dont je vous livre quelques caractéristiques :
Cotation : TBSA (Très Bon Skieur Alpiniste - crampons utiles)
Ski : passages en S4
Epoque : mars-mai

Skitour :
Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1

L'évolution ... 🙄

Et bien sûr plutôt au printemps.

Puis arrivée sur Chambé en 97, inscription au CAF, puis de belles rencontres (The famous "Grizzlyteam" 😜), augmentation du nombre des sorties, de la difficulté et élargissement des horizons grâce au groupe et à internet (C2C puis Skitour, merci Jeroen et les contributeurs 😉 )

Ben du matos d'il y a 30 ans ... des chaussures San Marco acheté au Vieux à Lyon, puis des Dynafit rouge, puis ... et fix Emery à plaque, ski Dynamic Ecrins
Et aussi un an au 13e BCA (89/10)
Bref ...

A
Ads
[27 posts] - Le 03/03/2017 13:04

J'avais déjà skié, une ou deux journées par an, j'étais pas fan, et très nul. Mais j'adorais me balader en montagne l'été. (et j'aimais pas trop l'hiver)

Puis lors d'un we pas trop sportif, trois gars motivés pour se bouger avant le lever du reste des troupes, et une vieille paire de skis violets (avec fix 404) qui trainait dans le garage des parents de qqn. Lever tôt, montée galère en zippant sur les stries gelées des dameuses, descente avant l'ouverture de la station. Reste de tartiflette au ptt dèj. J'adhère.

En octobre suivant j'achetais tout le matos (la tête du vendeur quand il me demande mon niveau "chasse neige sur bleue" et ce que je veux "du matos pas cher") puis j'ai lu tout ce que je trouvais (Anena, maison de la montagne, C2C, Skitour, liens vers thèses, blogs ...) sur la neige !

Les premières sorties (dans les classiques du coin) j'étais vanné au bout de 500m, et les descentes étaient folklo ! Mais j'adorais être en montagne. Puis au fil des saisons j'ai progressé : premier 4.x (par erreur), mes premiers passages "chute interdite", ma première journée à 2000D+, puis premier 5.x, puis 4000D+ ... et toujours autant de plaisir à être en montagne. (et même du plaisir à la descente !)

Bref : je reste plus un randonneur à ski qu'un skieur. Et j'adore toujours la montagne estivale.

neness
- Le 03/03/2017 14:00

neness a dit :
Date: 02/03/2017 18:37

Petit rectificatif mes premiers skis rando étaient des "Rossignol Alpe 3000" ! 🙂

Vin chaud
- Le 03/03/2017 16:15

Et personne n'a encore évoqué la fameuse San Marco première chaussure plastique dédiée au ski de randonnee avec la guêtre intégrée bien avant les premières Koflach. Mes premiers skis étaient des compact de chez Fischer avec la même déco que ceux de Popeye dans les Bronzés.....

Gus
- Le 03/03/2017 19:24

Oui, les San Marco, les chaussures bleues avec les guêtres intégrées à scratch, notre madeleine de Proust... Parmi les premières chaussures de ski de rando légères, confortables, faciles à enfiler et à enlever...

Christian
- Le 04/03/2017 10:00

Salut à tous ces vaillants randonneurs. C'est vrai qu'il en fallait du cran à cette époque. De beaux récits qui me rappellent à moi aussi mes premières sorties en 1975. D'ailleurs, on n'appelait pas ça, du ski de rando, mais du ski de printemps. Mais, il aurait été très intéressant de connaitre l'age que vous avez maintenant. Pour ma part, je suis sur mes 67 ans et je pense que j'ai commencé le ski de rando un peu "sur le tard" avec mon beau-frère qui est guide et moniteur de ski. Et avec lui, j'ai pu rattrapé mon retard. Maintenant, à la retraite, je peux en profiter pleinement.
Bonne continuité.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Connectez-vous pour poster