ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Aidez moi à choisir > matos de telemark

matos de telemark


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
F
Franch
[22 posts] - Le 13/02/2017 17:21

Salut,

Je me pose également la question de remplacer mon matos actuel par une Meidjo, je suis sur une G3 ascent en rando mais je m'interroge plus sur le ski à mettre dessous !
Actuellement j'ai des Mythic light et je trouve que le talon à tendance a trop accrocher et je me vautre inévitablement dès que je suis sur de la soufflée...

Gros gabarit oblige je partirais pas sur du light.

Concernant les chaussures, personnellement j'ai déja une paire de Scarpa Tx Pro pour du matos NTN, mais je pense que le point important pour choisir est la volonté d'avoir ou non des inserts à l'arrière.
En effet sur le modéle actuel Scarpa ne met plus des inserts arrières pour une question de norme alpine que la chaussure ne passe pas. Mais ces inserts peuvent être importants si tu veux garder la possibilité d'attacher le talon en ajoutant la talonnière sur la Meidjo... Oui c'est tricher mais en rando on descend parfois comme on peut...

Donc si tu veux des inserts arrière : crispi ou Scarpa d'occaz (même si il semble possible de rajouter des inserts soit même)

Yannoshka
- Le 14/02/2017 09:30

Salut Franch,

J'ai sauté le pas l'an dernier avec des Meidjo 2, arraché une première fois sur des Black Crows freebird à la première sortie...
Mon conseil est de prendre impérativement du ski solide et renforcé avec une plaque type feuille titane ou carbone au patin, sinon ça arrache direct...
Les Scotts Superguide sont comme ça.
J'ai finalement pris des DPS en finition Pure 3, pas de Pb non plus mais pas donnés...
Si tu veux un truc qui accroche pas trop au niveau du talon, regarde peut-être des skis qui ont un léger rocker arrière.
En télem, un talon accrocheur est plutôt mieux qu'un talon absent...
Sinon, moi je passe deux trois très léger coups de limes sur les carres spatules et talon pour casser le fil sur les skis neufs, ça marche très bien et les skis ont un bien meilleur comportement après, beaucoup plus tolérant, tout en restant accrocheur. La différence est vraiment nette!

F
Forezan
[1006 posts] - Le 14/02/2017 09:58

@Franch

Si tu te prépares à attacher les talons tu ne progresseras pas en télémark, tu n'en feras que dans des condition idéales.
Après à chacun ses ambitions, ça peut se concevoir de ne faire le télémark que lorsque c'est facile et donc qu'on est sûr de se faire plaisir! C'est vrai que parfois quand on n'a plus les jambes et que la neige devient difficile, on maudit son intégrisme.

F
Franch
[22 posts] - Le 14/02/2017 10:42

@Forezan
Disons que je suis déja pas mal intégriste dans mon genre mais que j'ai mes limites dans les couloirs étroits à 40°...

Au final y'a des courses dans lesquelles je me lancerais pas par crainte d'un seul passage a négocier talons libres...

Bon en même temps vu que j'ai plus de matos Alpin depuis un moment est-ce que ça passerait mieux je suis pas sur...

@Yannoshka
J'ai justement entendu un vendeur VC déconseiller les superguide en telemark en raison de la solidité...
Mais oui pour moi c'est plaque titanale obligatoire.

Concernant le talon mon diagnostique est peut être pas le bon mais le problème ne se pose pas sur le dur (donc je doute sur la solution d’atténuer les carres). Je me retrouve à survirer en raison d'un plantage de talon du ski amont dans la dense (neige lourde ou cartonnée)...

Yannoshka
- Le 14/02/2017 11:46

Bizarre pour les Superguides, je me méfie du VC quand il s'agit de télémark...
Telemark shop et TK.Pyrénées les conseil au contraire fortement voir systématiquement avec les Meidjo2 pour un programme rando : légèreté, renfort patin, talon plat et léger rocker avant.
Appels les, tu verras...

Pour le reste, je sais pas, je ne connais pas tes skis actuels, mais un ptit gommage des carres sur l'avant et l'arrière, c'est vite fait et ça peut vraiment te changer le comportement du ski et en toute neige (enfin surtout sur le dur 😄 ).

sric
- Le 14/02/2017 11:47

Pareil, le VC Grenoble m'avait détourné des Scott Superguide pourtant annoncés avec une plaque Ti. Sur la vidéo de démo de montage de la Meidjo, je crois que ce sont de tels skis qu'ils montent. Difficile de se faire une idée 'raisonable'.

Depuis que je randonne en télé, les quelques fois où la confiance en mon télémark encore frais a pu me manquer, passages expo à 40-45° en neige dure ou irrégulière, étroitures, cela ne m'a jamais posé de pb de faire quelques virages en mode alpin avec les talons posés mais non attachés (avec le niveau alpin qui va bien en ce qui me concerne). Pas de grand lâchage mais en étant bien posé et vigilant, je trouve qu'on peut en sécurité déraper, faire quelques virages sautés. Si ce recours concernait une grande partie de la course, il y aurait erreur de casting mais si ce n'est que sur un petit passage ... Bref l'option vérouillage du talon ne me parle pas mais à chacun de voir.

D
Dofre
[365 posts] - Le 14/02/2017 14:48

Franch a dit :Concernant le talon mon diagnostique est peut être pas le bon mais le problème ne se pose pas sur le dur (donc je doute sur la solution d’atténuer les carres). Je me retrouve à survirer en raison d'un plantage de talon du ski amont dans la dense (neige lourde ou cartonnée)...
Comme tu es expérimenté en télémark, je suppose que tu appuie bien sur ton pied amont, et que tu ne fait pas l'erreur des débutants venant de l'alpin qui est de ne pas appuyer sur le pied amont. Donc si ca se trouve c'est que tu appuie trop sur le pied amont, à tel point que tu appuie plus sur l'amont que sur l'aval, d'où le survirage.

sric a dit :Bref l'option vérouillage du talon ne me parle pas mais à chacun de voir.Pareil que sric: technique alpine en talon libre ça marche bien, pour dérapage, virage sauté (attention à atterrir avec le poids bien centré), et pour moi, même en lâchage dans la pente lorsque j'ai plus de cuisses (mais c'est pas bien!).

F
Forezan
[1006 posts] - Le 14/02/2017 16:04

Dofre a dit :Donc si ca se trouve c'est que tu appuie trop sur le pied amont, à tel point que tu appuie plus sur l'amont que sur l'aval, d'où le survirage.


Effectivement problème de dosage de l'appui amont ou de timing, un appuis amont trop tardif qui fait que ça accroche car pour moi le survirage viendrait plutôt du ski aval.

Moi sur le dur étroit je mets plutôt plus en télémark, très bas mais assez groupé avec un appui amont maximum, et passage carre sur carre immédiat, mais c'est vrai que je n'ai jamais vraiment fait d'alpin, je l'ai juste appris à mon épouse.

KEja
- Le 25/02/2017 21:35

Que de réponses ! Merci, même si c'est plus que pour moi que ce fil continue 🙂

Pour ajouter mon grain de sel, pour le talon : je cherche le mouton a 5, voire 6 pattes, evidemment. Pour ma part, en fait, c'est assez clair : je veux telemarker, autant que possible; mais sans me mettre en danger. J'avais plus ou moins abandonne le ski de pentes (trop) raides pour plus de fun, de la glisse, et la le telemark m'a comblé, que ce soit en station ou je m'ennuyais ferme en alpin (ou me mettait en "danger" en allant beaucoup trop vite pour des pentes où on n'est ni seul, ni sur de ce que font les gens autour... et comme je suis allergique a la compet et au piquet...) ou en rando dans de la grosse neige.

J'ai encore de la marge de progression en tlk, mais cela dit je pense quand meme que dans de la neige ultra pourrie, ca passe mieux en ski. Apres, on peut (et je le fais, honte a moi) skier en mode alpin sans l'insert du talon, bien sur, et ca regle le probleme des neiges pourries dans les pentes pas trop raides !

Bon je m'egare, j'en reviens au sujet : je vais pour plein de raisons (re)commencer la liste de courses pour l'aspi et malheureusement, je pense quand meme etre plus en securite dans du raide pourri si je ski en mode alpin (je parle pas de la neige de film, ou la je virerais sans trop avoir peur en levant le talon !). Par contre, je n'envisage pas une seconde de faire "de l'alpin" sans l'insert, dans du raide : soit je deviens (bien) meilleur en tlk pour pouvoir lever le pied (ahah) dans n'importe quelle condition, soit j'ai la possibilité de bloquer le talon quand il faut. Bon la bonne reponse, c'est d'avoir deux paires de skis... mais j'osais imaginer que avec les nouvelles technologie, ptet une seule, de telemark; avec les medjo (ou autre fix de ce type) et un insert, ca pouvait le faire. Finalement, je sais pas vraiment quoi en penser... Mais comme mon porte monnaie peut payer une paire de medjo et de bonnes godasses, mais pas ca plus une autre paire de skis pour le tres raide... non non non, je vais pas mettre que des fix classiques, s'il vous plait !

Bon tout ca pour dire, j'ai chopé des skis pas trop cher et qui a priori ont bonne reputation (des shifts de Movement, 2016). Pour l'instant ils sont nus. Mais va falloir que je me decide... Vous en pensez quoi, du coup, de tout ca ? Je vais les arracher direct si je mets des medjo (la version 2, donc, aie le portefeuille) ? Et les plaques de renfort a mettre dessous ?

Deuxio, comme vous dite, j'ai de tres mauvaises experiences de VC+tlk, et je ferai le montage moi meme. Mais les skis evoluent tellement... que je suis pas sur de où je vais les percer, ces lattes. Ce genre de montage, c'est encore d'actualité ? http://www.skitour.fr/blog/talonlibre/1320-bien-monter-ses-fixations-de-telemark En changeant pin par inserts, et en rajoutant un demi cm ? Erk.

Evidemment j'irai faire le mariole a bourriner dessus quoi qu'il arrive dans des endroits pas expo, avant d'envoyer dans du raide... mais on peut quand meme causer 🙂

A bientot de vous entendre ! Et soyez prudents la semaine qui vient, c'est moche ce qui arrive dans le ciel...

KEja
- Le 25/02/2017 21:36

Ah et j'oubliais, je suis pas a 200g pres non plus... mais comme je fais a peine plus de 60kg, je pense pouvoir taper dans le light de maniere raisonable quand meme, sans tout arracher direct... Ai-je tort ?

Yannoshka
- Le 26/02/2017 18:12

Salut,

Je ne connais pas ces skis (Shift) mais ça m'a l'air très très léger, le candidat idéal pour l'arrachage à la première sortie en meidjo 2 s'il n'y a pas un patin renforcé (sais-tu si c'est le cas?), un peu comme les black crow freebird....

KEja
- Le 26/02/2017 23:34

Hum ok ! J'avais regardé sur telemark pyrennees et il y avait les control qui sont (d'apres une recherche google donc bon...) moins "solides". Les shift (toujours avec cette meme recherche) etant apparement plus solides et resistants. J'avais aussi vu que des gens ici telemarkent avec des vertex, qui sont a peine plus denses mais sans renfort.

Est-ce qu'il n'existe pas des plaques à visser comme en alpin (mais moins pour rehausser que pour avoir une attache sur une plus large surface) ? Je croyais avoir vu ca, mais en cherchant la tout de suite je retrouve pas...

Apres, j'avais monté des G3 sur des lattes absolument infames de freestyle, hyper souples et legeres, et je les ai pas arrachées, j'ai dezingué le ski avant ca (mais pas en mode arrachage de fix, c'est la torsion qui a ruiné les lattes). Mais bon, c'est une seule experience... Et ensuite sur des movement, mais qui datait un peu et etaient bien lourds donc pas vraiment concluant pour les ouveaux skis legers...

Par curiosité (j'ai vu ton autre post ou tu disais avoir arraché tes skis justement) tu es dans quel PTV comme on dit en parapente (poids lourd, moyen, ou leger ?). Ca doit quand meme jouer.

Ah sinon, ca arrache vraiment plus, les medjo, que les anciennes types G3 ? Je vois pas vraiment pourquoi, en fait, ou alors les vis sont encore plus serrées (c'etait deja pas la folie les G3, j'etais moyen convaincu en les vissant, mais comme dit plus haut elles ont pas petees, et c'etait plus en mode alpin sauté que j'avais peur qu'en telemark. Mais c'est pas la meme en effet, effort d'arrachage en tlk et plutot lateral si t'es mal equilibré en faisant semblant de faire de l'alpin...)

KEja
- Le 26/02/2017 23:37

http://www.telemark-shop.fr/MATOS_2017-FIXATIONS-ACCESSOIRES-7TM-Telemark_Spacer_10mm,1411,0,p.html

j'ai retrouvé ca. Mais c'est pas pour les medjo, damned !

Yannoshka
- Le 27/02/2017 22:15

Je suis "léger" : 68 kg, 1m78 :-)
Je te confirme que ça arrache plus vite en meidjo , au niveau des deux vis qui retiennent les tiges ou sont montés les ressorts (les contraintes doivent être assez énormes à cet endroit), ça travail pas du tout comme sur une G3 targa.
Mieux vaut que ça soit pas vissé dans du noyau léger ou non renforcé.
Enfin moi je refente plus le coup....
J'ai déjà aussi arraché des targa sur des Zag purist light mais au bout d'une saison, pas au bout d'une sortie...

h.M
- Le 28/02/2017 10:56

Bonjour,

A lire les commentaires et comparatifs TTS/Meidjo sur les sites US et Français, j'ai de plus en plus de doutes sur le montage que j'ai fait: Meidjo 2 sur K2 Wayback 88.

Déjà, la Meidjo serait fragile et en plus très propice au bottage....donc, pour la rando, ce ne serait pas le bon choix; manquerait plus qu'elle arrache !!!
Que valent les Wayback à ce propos ?

L'ensemble est neuf et une semaine de rando est prévue courant Mars. Je me pose la question de tout revendre pour acheter le set Kreuzspitze que je monterais sur mes Zag (Purist light) à la place des Switchback. Et en plus le perçage est identique !!

Resterait plus qu'à trouver les bons skis solides......mais ça, la saison prochaine.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Connectez-vous pour poster