ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Projet drone étudiant

Projet drone étudiant


Aller à la page : Précédente 1 2

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
D
Dofre
[365 posts] - Le 20/01/2015 14:26

Moi aussi cette solution de drone me semble étrange, alors qu'il y aurait tant à faire pour moderniser les DVA, qui repose encore sur une techno analogique des années 70.
Avec les progrès de la radio logicielle, je pense qu'il y aurai moyen de faire de la recherche multi-victimes efficace, tout en restant en mode émission durant la recherche, avec un téléphone portable allumé dans la poche.

Si vous êtes sérieux et intéressés, je peux tenter de vous mettre en contact avec un ancien prof à moi qui vous mettra sur les bonnes pistes.

Après si c'est juste un sondage pour avoir quelque chose à mettre sur un .ppt ...

H
Hendrix
[13 posts] - Le 20/01/2015 22:46

Dofre a dit :Avec les progrès de la radio logicielle, je pense qu'il y aurai moyen de faire de la recherche multi-victimes efficace, tout en restant en mode émission durant la recherche, avec un téléphone portable allumé dans la poche.
...


+1.

Le projet devrait plutot porter là dessus: alerte automatique via le smartphone et électronique permettant une localisation fiable et précise.

H
Hendrix
[13 posts] - Le 20/01/2015 22:48

... il me semble qu'il faut d'abord se poser la question du besoin à satisfaire avant de partir sur une solution technique (à savoir un drône). Mais bon, j'imagine que ton prof de CM a du te le dire... 😉 .

Dans ton cas, la question à se poser serait plutôt: comment alerter et localiser rapidement et précisément un ou plusieurs corps ensevelis. En posant la question ainsi, d'autres solutions répondront peut être mieux à ce besoin (un chien par exemple ! ... bonne autonomie, fiabilité, durabilité ;-)

A
Alain_Duclos
[673 posts] - Le 22/01/2015 13:17

Dofre a dit :alors qu'il y aurait tant à faire pour moderniser les DVA, qui repose encore sur une techno analogique des années 70
Vraiment ? 😮
Plus je participe à des exercices DVA, plus je suis terrorisé par la perspective de me faire coffrer 😡

D
Dofre
[365 posts] - Le 22/01/2015 13:35

Alain Duclos a dit :Dofre a dit :alors qu'il y aurait tant à faire pour moderniser les DVA, qui repose encore sur une techno analogique des années 70
Vraiment ? 😮
...

Pour moi la techno de base du DVA n'a pas changé dans le fond depuis 30 ans: c'est émettre des "bips" à 457 kHz.

Après il y a eu le double antenne numérique: même émetteur, mais le récepteur permet de donner la direction du flux.

Puis le tri antenne numérique qui permet d'isoler les signaux, qui, si je comprends bien, part du principe que chaque émetteur a un signal propre.

Pour moi c'est ce dernier sur lequel il y a encore du boulot à faire pour:
- gagner en efficacité
- gagner en robustesse par rapport aux perturbations du GSM
- réduire les couts afin que tout le parc se renouvèle

A
Alain_Duclos
[673 posts] - Le 22/01/2015 14:10

Dofre a dit :- gagner en robustesse par rapport aux perturbations du GSM
Oui, j'avais mis en évidence ce problème lors d'un accident mortel le 25 décembre 2000... soit il y a plus de 15 ans !!!
Merci en tous cas pour ton éclairage 🙂

Maki
[673 posts] - Le 22/01/2015 21:02

Alain Duclos a dit :Dofre a dit :alors qu'il y aurait tant à faire pour moderniser les DVA, qui repose encore sur une techno analogique des années 70
Vraiment ? 😮


Évidemment oui, la base c'est encore la. Mais dans le '70 il y avait pas de autres trucs électroniques a coté. Il serait bien l'heure de évoluer dans le domaine numérique pour éliminer les problèmes de perturbations et gagner en efficacité et vitesse.

Pour ma part ce que j'aimerais vraiment, sans même changer de technologie, c'est de découpler transmission et réception. Un tout petit émetteur avec une seule antenne et une seule pile, léger, imperméable et incassable (pas d’écran...) a garder sous les vêtements tout le temps, et un récepteur comme il faut a garder dans le sac. Fin du dérangement du DVA sous les vêtement et des compromis entre performance en recherche et dimensions.

Pour le drone le concept est intéressant. C'est déjà arrivé de voir des secouristes se faire coffrer pendant la recherche. Un objet volant serait beaucoup plus vit et il permettrait d'exposer les secours seulement pour le pelletage. Après, il faut voir le cout, le poids et l'encombrement.

L
loic13
[2 posts] - Le 26/01/2015 21:10

Merci à tous pour vos réponses.

Contrairement à ce qui a été dit, le projet s'inscrit dans un cycle d'un an et de nombreux professionnels et experts ont été sollicités. Il donnera lieu à une soutenance en fin d'année face à une commission d'entrepreneurs, qui débouchera sur une possible création d'entreprise.

Pour ce qui est de la fiabilité et la stabilité du drone en condition venteuse, les drones d'aujourd'hui sont étonnamment performants. Certains drones du marché sont capables de résister à des vents allant jusqu'à 40 km/h tout en ayant un poids et une taille acceptables.

Il ne faut pas oublier que ce drone s'adresse non pas aux sauveteurs mais aux particuliers. D'une certaine manière ce produit vise à améliorer l'actuel DVA en accélérant le processus de recherche de victime et en supprimant la contrainte actuelle de déplacement en avalanche.

Le drone est autonome, c'est-à-dire qu'une fois sorti du sac, le drone est prêt à l'emploi et ne nécessite pas d'intervention extérieure autre que pour sa mise en fonctionnement.

N'hésitez pas à réagir sur ce projet, nous redonnons l'adresse du questionnaire pour les nouveaux arrivants : goo.gl/forms/5QF5whlfE8 .

E
ela
[204 posts] - Le 26/01/2015 21:28

c'est marrant, c'est une bonne idée d'élèves ingénieurs... à prendre comme tel... ni plus ni moins
bonnes manips les gars! 😉
faites vous plaisirs! c'est comme ça qu'on apprend

M
michelb
[22 posts] - Le 21/11/2018 20:52

"Dans les années 1970, le garde forestier bavarois Josef Hohenester fait une étonnante découverte. Il se rend compte que le gibier qu’il porte souvent sur ses épaules l’aide à rester en surface en cas d’avalanche.Le principe du système airbags d’avalanche était né." -site ABS-

Peut être une histoire à méditer.

Aller à la page : Précédente 1 2

Connectez-vous pour poster