ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Objectivité sur la skiabilité

Objectivité sur la skiabilité


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
mick38
[473 posts] - Le 10/01/2010 21:11

Les champs "conditions de neige" suffisent amplement...
Ils ne sont pas correctement remplis et on met une skiabilite qui ne correspond pas aux définitions telles que les a rappelées Jéroen

forezan
- Le 10/01/2010 21:41

c'est vrai que si tout le monde respectait les définitions données par Jeroen, le débat n'existerait peut-être pas. 😜
Par ailleur il est vrai que dans certaines conditions, l'appréciation peut être très dépendante du niveau physique et ou technique du skieur, voir même du matériel utilisé ... 😉
Il est vrai aussi que certains "m'as-tu-vu" n'ont d'autre objectif que de faire saliver les autres et sur des courses très voisines on trouve aujourd'hui-même du 2 et du 5 étoiles ...,!!? 😎

forezan
- Le 10/01/2010 21:53

Ivanouchka a dit :Les critères, les fameuses grilles de critères (grille ça me fait penser à prison, moi...) ce sont les sociétés fascistes qui les ont utilisés en premier lieu et avec le plus d'abnégation...
Quand je vois apparaitre le mot fascisme tellement mal à propos, je pense tout de suite à une de ces sectes politiques qui n'ont de cesse de brandir ce mot comme une arme et qui détruisent des vies au nom d'un idéal derrière lequel se cache réalité des individus peu recommandables.
Ne nous serions pas terriblement éloigné du ski, de la montagne et du plaisir recherché?

F
fredo73
[47 posts] - Le 10/01/2010 22:17

Pour ma part, je n'ai pas été trop choqué par les notes des dernières sorties.

Faut faire un peu le tri c'est sur, mais bon.. 😉

Vu que le sujet est d'actualité et redondant, ne pourrais t'on mettre un lien plus direct et évident sur "rappel de la définition de la skiabilité" sur la page d'en tête, genre le lien qui flash, au moins pendant quelques jours pour que les visiteurs soient tentés de cliquer 😯


Eventuellement, pour les plus fainéant qui ne veulent pas rentrer la skiabilité par zone, on pourrait rentrer deux notes :
- la note moyenne actuelle
- la note du meilleur passage significatif en terme de longueur.. un peu comme en escalade ou alpi ou un pas de 6a suffit parfois à coter une longueur..

P
Pierre*
[2745 posts] - Le 10/01/2010 22:22

Ivanouchka a dit :Les critères, les fameuses grilles de critères (grille ça me fait penser à prison, moi...) ce sont les sociétés fascistes qui les ont utilisés en premier lieu et avec le plus d'abnégation...

Le godwin d'or (fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin) pour avoir réussi à placer le mot fascisme dans une discussion sur la skiabilité. Chapeau bas.

S
saxpustule
[9 posts] - Le 10/01/2010 22:35

faudrait surtout coter le plaisir que l'on prends a effectuer la sortie que de faire le Stakhanoviste, 😎 je prends souvent autant mon pied dans 20 cm de poudre, qu'un bon couloir..histoire de feeling du jour, de paysage que sais-je!! alors par pitiée arrêtons la "masturbation " intellectuelle sur la skiabilité..si je prends mes "fat" sur une sortie, la même effectuée en alti-plume sera bien sur différente dans la cotation. un conseil, skiez, profitez de cette espace naturel et j'espère encore longtemps "durable" 😉 😡

forezan
- Le 11/01/2010 07:45

Pïerre a dit :Le godwin d'or (fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin) pour avoir réussi à placer le mot fascisme dans une discussion sur la skiabilité. Chapeau bas.
Très bon je ne connaissais pas! 🙂

Bubu
- Le 11/01/2010 11:17

la marmotte masquée a dit :si je prends mes "fat" sur une sortie, la même effectuée en alti-plume sera bien sur différente dans la cotation.
Ben il ne faudrait pas.
La cotation "skiabilité" n'est pas pour toi (tu en viens !), mais pour les autres, sinon c'est inutile de mettre cette info sur le net (les mots suffisent, pas besoin de formaliser qqch de totalement subjectif en une cotation : une cotation a un intérêt si on essaie de l'objectiver un maximum).
Or comme tu ne connais pas la largeur des sikis de ceux qui y viendront le lendemain, il faut utiliser une largeur standard. C'est sûr, pas facile de coter en imaginant ce que ça donne avec d'autres skis, mais si on voit ses potes galérer en petits skis alors qu'on a aucun problème en gros ski, il faut en tenir compte.

forezan
- Le 11/01/2010 11:57

Bubu a dit :Ben il ne faudrait pas.
La cotation "skiabilité" n'est pas pour toi (tu en viens !), mais pour les autres, sinon c'est inutile de mettre cette info sur le net (les mots suffisent, pas besoin de formaliser qqch de totalement subjectif en une cotation : une cotation a un intérêt si on essaie de l'objectiver un maximum).
Or comme tu ne connais pas la largeur des sikis de ceux qui y viendront le lendemain, il faut utiliser une largeur standard. C'est sûr, pas facile de coter en imaginant ce que ça donne avec d'autres skis, mais si on voit ses potes galérer en petits skis alors qu'on a aucun problème en gros ski, il faut en tenir compte.

Oui mais alors pourquoi ne pas coter pour des skieurs en patinette ou des débutants qui savent à peine skier ...
C'est quoi la norme des skis et du skieur de référence???!!! Bien difficile à définir!
moi qui ski en télémark , je dit quoi quand une grosse lourde me va à merveille? 3 ou 4, alors que d'autre mettront 1 ou 2 ...

Bubu
- Le 11/01/2010 13:26

forezan a dit :C'est quoi la norme des skis et du skieur de référence???
Il faut donner une référence, forcément arbitraire, mais compréhensible par le maximum de monde (qui soit le plus proche possible de ce qu'on connait). Par exemple, en ski, avec des skis de 80mm au patin.
Si on ne fait pas ça, ça ne sert à rien que tu cotes la skiabilité : je ne connais pas ton niveau à ski, ni tes skis (on peut avoir le matos sur le profile, mais ceux qui ont plusieurs paires devraient indiquer laquelle ils ont utilisé, et c'est rarement fait), je ne peut donc rien en conclure pour moi. Ca devient alors juste une cotation "plaisir", et du coup l'intérêt qu'elle s'affiche dans les listes de sortie et sur la carte ne sert qu'à flatter l'ego ou à engendre une concurrence à la meilleure cote (car comme c'est de toute façon inutilisable pour préparer sa sortie du lendemain, plus de scrupule à mettre n'importe quoi juste pour se montrer).
C'est comme pour la cotation : on considère un enneigement de référence, qui est l'enneigement maximum moyen (on regarde l'enneigement maximum de l'itinéraire lorsque ça ne craint pas, pendant 10 ou 15 ans, et on fait la moyenne). C'est l'enneigement "normal". (Sauf pour qq itinéraires raides enneigés une fois tous les 10 ans, où il faut donner la référence au cas par cas).

J
jpc
[1381 posts] - Le 11/01/2010 14:02

Mais 😮 il ne s'agit pas d'indiquer si vous avez bien skié ou non, si vous étiez à l'aise ou non...! Il s'agit d'indiquer les conditions de neige par rapport à ce qu'il est convenu de hiérarchiser : à un extrême, une poudreuse légère ou une moquette transfo sur 100% de l'itinéraire, c'est 5* (même si vous vous êtes vautrés trois fois) ; à l'autre extrême, une croutasse trafolée avec cinq déchaussages, c'est 0* (même si vous vous êtes éclaté à godiller entre les cailloux et passer en ski-voile entre les sections enneigées).
Entre les deux, on se débrouille (on n'est pas à une étoile près 😉 ). 😊

Freddy
- Le 11/01/2010 22:12

Vous parlez des notes à l'école? Oups pardon j'avais pas tout lu...

mick38
[473 posts] - Le 12/01/2010 00:07

faudrait surtout coter le plaisir que l'on prends a effectuer la sortie
Vous n'avez rien compris, ce n'est ni une question de niveau ni de matos, mais de qualité globale de la neige pour le skieur moyen.

I
Ivanouchka
[13 posts] - Le 12/01/2010 07:18

Pïerre a dit :Ivanouchka a dit :Les critères, les fameuses grilles de critères (grille ça me fait penser à prison, moi...) ce sont les sociétés fascistes qui les ont utilisés en premier lieu et avec le plus d'abnégation...

Le godwin d'or (fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin) pour avoir réussi à placer le mot fascisme dans une discussion sur la skiabilité. Chapeau bas.

C'est presque drôle... S'il y en a un qui me prouve la véracité de quelconques critères ou évaluations... je fais chamechaude à poil un mercredi après midi après une tombée de 30 cm de peuf.
P.S : pour Pierre et Forezan, la loi de Godwin c'est pour le nazisme pas pour le fascisme... (je connaissais pas auparavant)... pour faire plus simple c'est comme si tous les légumes étaient des patates... comprend qui peut, comprend qui veut!

Lemming
- Le 12/01/2010 07:35

Ivanouchka a dit :P.S : pour Pierre et Forezan, la loi de Godwin c'est pour le nazisme pas pour le fascisme... (je connaissais pas auparavant)... pour faire plus simple c'est comme si tous les légumes étaient des patates... comprend qui peut, comprend qui veut!

Le point Godwin consiste surtout à remplacer des arguments par l'évocation de situations extrêmes n'ayant strictement rien à voir avec la discussion. Pour faire simple : tu n'as pas d'arguments, tu remplaces les arguments par l'évocation d'un système totalitaire.
Arriver au fascisme en partant de la skiabilité en moins de 3 pages de post est une sacré performance.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 Suivante

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER